Amorphophallus paeoniifolius (Dennst.) Nicolson, Songe pâté, Famille : Araceae - Aracées.

Amorphophallus paeoniifolius (Dennst.) Nicolson

Songe pâté

- Nom Igname Pied d'éléphant.
- Nom à La Réunion : Songe pâté.
- Autre nom : Songe des mers du Sud. Igname.
- Nom scientifique : Amorphophallus paeoniifolius (Dennst.) Nicolson.
- synonyme(s) :
- Amorphophallus campanulatus Decne.
- Arum campanulatum Roxb.
- Dracontium paeoniifolium Dennst.
- Ordre : Alismatales.
- Famille : Araceae - Aracées :: 16 espèces sur le site.
- Sous-famille : Aroideae.
- Genre : Amorphophallus Blume ex Decne.
- Origine : Asie.



Amorphophallus paeoniifolius.


Amorphophallus paeoniifolius. Songe pâté, cambard, igname.


Amorphophallus paeoniifolius.


Amorphophallus paeoniifolius (Dennst.) Nicolson qui porte le nom vernaculaire d'igname Pied d'éléphant appartient à la famille des Aracées, cette espèce est nommée à La Réunion, songe pâté ou songe des mers du Sud.

Ce tubercule comestible est cultivé à La Réunion comme dans bien d'autres parties du monde. Il appartient au genre Amorphophallus, ce nom est formé de deux racines grecques signifiant pénis informe, le genre comprend environ 170 espèces de plantes herbacées tubéreuses, tropicales et subtropicales.


Description Amorphophallus paeoniifolius.

Amorphophallus paeoniifolius développe un tubercule souterrain en forme de bol, d'environ 30 cm de diamètre pesant jusqu'à 8 kg.

Du sommet du tubercule naît une feuille solitaire. Le pétiole ressemble à une grande tige de 2 mètres de haut pour environ 13 cm de diamètre, elle est pustuleuse, joliment marbré avec des nuances de vert pâle. La feuille annuelle jusqu'à 1 mètre de large, se développe au sommet du pétiole, elle est divisée en de nombreuses folioles.

A maturité, le développement de cette feuille est précédé par la formation d'une inflorescence unique d’une longévité de 5 jours.

L'inflorescence est constituée d'une spathe qui enveloppe un spadice, un épi de fleurs avec un axe charnu. La spathe jusqu'à 50 cm de large est de couleur jaune et bordeaux, elle est campanulée, la partie basale enroulée, la partie apicale élargie à marges ondulées, étalées, se fanant à maturité, l'intérieur est tapissé de crêtes ou de verrues retenant les insectes.

L'inflorescence est monoïque, elle possède des fleurs mâles et femelles en des endroits différents. Les fleurs femelles sont à la base du spadice, elles sont séparées des fleurs mâles par une zone de fleurs stériles. Les fleurs mâles sont au-dessus. Le spadice est plus court que la spathe, long d'environ 17 cm. La partie femelle longue d'environ 7 cm est cylindrique. La zone mâle est obconique, longue d'environ 5 cm. L'appendice terminal stérile est long d'environ 5 cm, large de 9 cm, conique à subsphérique, poupre, rugueux. Les étamines à thèques jaunes sont cylindriques, étroitement serrées. Le style poupre est allongé, beaucoup plus long que l'ovaire, stigmate profondément bi ou tri-lobé de couleur jaunâtre. Les fruits sont des baies.


Pollinisation Amorphophallus paeoniifolius.

L'inflorescence émet une odeur qui rappelle la chair en décomposition pour attirer les mouches pollinisatrices charognes et les coléoptères. À l'aide de nombreux pièges les insectes sont maintenus à l'intérieur de la spathe le temps qu'ils pollinisent les fleurs femelles. Lorsque les fleurs mâles parviennent à maturité, le jour suivant, elles recouvrent de pollen les insectes qui s'échappent de la spathe leur permettant d'aller polliniser une autre fleur. Entre temps les fleurs femelles ne sont plus réceptives évitant l'autopollinisation.

Le tubercule d'Amorphophallus paeoniifolius, le songe pâté, le songe des mers du sud est riche en nutriments et en fibres, il contient une bonne source de protéines et de l'amidon. On y trouve du potassium, du calcium du phosphore, de la vitamine A, de la vitamine B6, ainsi que des traces de minéraux comme le sélénium, le zinc et le cuivre.

Les tubercules de Songe pâté se conservent dans un endroit frais et sec, au moins un an.


Utilisation culinaire.

A La Réunion le Songe pâté s'utilise dans les mêmes préparations salées que les autres songes, croquettes, boulettes et beignets.


16 espèce(s) dans la famille des Araceae - Aracées

1 espèce(s) dans le genre Amorphophallus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 17 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh