Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long, Bois de chapelet, Boehmère à fleurs pendantes, Espèce envahissante à La Réunion, Famille : Urticaceae - Urticacées.

Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long

Bois de chapelet, Boehmère à fleurs pendantes

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Bois de chapelet, Boehmère à fleurs pendantes.
- Nom scientifique : Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long.
- synonyme(s) :
- Boehmeria macrophylla D. Don.
- Boehmeria penduliflora Wall. ex Wedd.
- Ordre : Rosales.
- Famille : Urticaceae - Urticacées :: 8 espèces sur le site.
- Tribu : Boehmerieae.
- Genre : Boehmeria Jacq. 2 espèce(s) dans le genre Boehmeria
- Espèce : Boehmeria penduliflora.
- Origine : Asie tempérée et Asie tropicale.



Boehmeria penduliflora, Bois de chapelet, Flore La Réunion


Boehmeria penduliflora, Flore La Réunion


Boehmeria penduliflora, Boehmeria penduliflora, Flore La Réunion


Boehmeria penduliflora, Flore La Réunion


Boehmeria penduliflora Flore La Réunion


Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long, appartient à la famille des Urticaceae et au genre Boehmeria Jacq., qui comprend environ 100 espèces originaires de l'Asie, de l'Amérique du Nord, et de l'Afrique, bien que relatif aux orties, le genre n'a pas de poils urticants, en raison de la similitude d'aspect, certaines espèces sont communément appelées fausses orties.

Bois de chapelet - Boehmeria penduliflora. Flore La Réunion.


Origine, répartition de Boehmeria penduliflora :

Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long., est une espèce originaire d'Asie tempérée et d'Asie tropicale : Chine, Bhoutan, Nord de l’Inde, Népal, Nord du Laos, Myanmar, Thaïlande, Vietnam. L'espèce vraisemblablement introduite comme plante à fibre à Maurice et à La Réunion s'est naturalisée.


Boehmeria penduliflora à La Réunion :

Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long., a été introduite à La Réunion dans les années 1970, aujourd'hui très largement naturalisée dans l'île, elle est une des premières plantes à faire son apparition sur les coulées de laves récentes. Elle est aussi présente dans l'enclos du Piton de La Fournaise y compris dans la zone volcanique active. On la trouve localement dans la forêts des Hauts et le long des bords de rivières. A La Réunion Boehmeria penduliflora est nommée bois de chapelet, en effet les fleurs groupées en petite sphères sur de longs chatons ressemblent à un chapelet.


Nuisibilité Boehmeria penduliflora à La Réunion :

Le Bois de chapelet est une espèce pionnière des milieux perturbées, cet abrisseau prend la place des plantes indigènes, empêchant ainsi l’établissement de la succession végétale naturelle. Boehmeria penduliflora occupe la même niche écologique que l'espèce endémique de La Réunion Boehmeria stipularis Wedd., elle représente donc un danger pour cette espèce, de plus on peut craindre des phénomènes d’hybridation avec Boehmeria penduliflora et Boehmeria macrophylla, ceci pourrait entraîner à terme, la disparition de Boehmeria stipularis.

Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long., est inscrite dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 5 sur 5, niveau 5 : Taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.

Bois de chapelet - Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long.


Description Boehmeria penduliflora :

Boehmeria penduliflora est un arbrisseau qui peut atteindre 1,50 m de hauteur, les tiges simples sont dressées, les ramilles grêles sont cylindriques et pubescentes.

Les feuilles opposées, simples sont pétiolées. Le pétiole de 1 à 3 cm est muni à sa base d'une paire de stipules libres, linéaires-deltoïdes, strigueuses, de 6 à 13 mm de long. Le limbe est étroitement elliptique-ovale et parfois falciforme, de 10 à 40 cm de long et de 1 à 7 cm de large, son sommet est atténué-acuminé, sa base en coin. Les deux faces du limbe sont pourvues de poils qui ont tendance à tomber avec l’âge. Les nervures sont nombreuses, imprimées à la face supérieure et saillantes à la face inférieure. Les marges sont dentées.

Les inflorescences sont axillaires, les fleurs sont unisexuées, staminées et pistillées, fleurs mâles et femelles sur une même plante, rarement sur des plantes différentes, ou entassés dans des grappes isolées ou séparées sur la même inflorescence. Les fleurs femelles sont groupées en glomérules successifs formant de longues inflorescences de 5 à 20 cm de long. Les fleurs mâles forment des épis courts denses d'environ 6 cm.

Les fruits sont des akènes sessiles, fruit comprimé latéralement, de forme ovoïde presque orbiculaire, ou ellipsoïde, hermétiquement fermée par périanthe persistant.


Multiplication Boehmeria penduliflora :

Boehmeria penduliflora se reproduit par ses graines, légères, de petites tailles, elles sont disséminées par le vent, ou involontairement transportées sur des vêtements, dans les chaussures, sur des animaux.

Boehmeria penduliflora Wedd. ex D.G. Long.


8 espèce(s) dans la famille des Urticaceae - Urticacées

2 espèce(s) dans le genre Boehmeria

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 18 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh