Clidemia hirta est une plante invasive de la famille des Melastomataceae. Elle est connue à La Réunion sous le nom de Tabac-boeuf.

Clidemia hirta (L.) D. Don.

Tabac Boeuf.

Espèce envahissante à La Réunion.

Tabac Boeuf. Clidemia hirta.


Clidemia hirta (L.) D. Don..


Feuilles Tabac Boeuf. Clidemia hirta.


Fleurs Tabac Boeuf. Clidemia hirta.


Fruits Tabac Boeuf. Clidemia hirta.


Clidemia hirta.


Clidemia hirta (L.) D. Don.


Fleur Clidemia hirta.

Clidemia hirta (L.) D. Don.

Tabac Boeuf.

- Nom commun : Clidémie hérissée.
- Nom à La Réunion : Tabac Boeuf.
- Nom scientifique : Clidemia hirta (L.) D. Don.
- Synonyme :
- Clidemia benthamiana Miq.
- Clidemia elegans (Aubl.) D. Don.
- Maieta hirta (L.) M. Gómez.
- Melastoma elegans Aubl.
- Melastoma hirtum L.
- Staphidium benthamianum Naudin.
- Staphidium elegans (Aubl.) Naudin.
- Ordre : Myrtales.
- Famille : Melastomataceae - Mélastomatacées.
- Genre : Clidemia D. Don
- Origine : Amérique tropicale.



Clidemia hirta est une plante invasive de la famille des Melastomataceae. Elle est connue à La Réunion sous le nom de Tabac-bœuf, en Guadeloupe herbe-côtelette, en Martinique herbe cré-cré.



Origine répartition Clidemia hirta.

Clidemia hirta (L.) D. Don. originaire d’Amérique tropicale a été introduit dans de nombreuses zones tropicales sèches ou humides, l'espèce est naturalisée dans de nombreuses îles du Pacifique, dans l’océan Indien, Maurice, Réunion, Seychelles, Comores, Madagascar, en Australie, Asie du sud, Inde, Afrique orientale. Clidemia hirta figure sur la liste de l’UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde.



Clidemia hirta à La Réunion.

Tabac Boeuf, Clidemia hirta était absent à La Réunion, il a fait son apparition dans les années 1950. L'espèce tolère les différentes conditions climatiques y compris un large éventail de précipitations, elle est aussi résistante à la sécheresse. Tolérante à l'ombre elle peut en forêt occuper complètement le sous bois, en développant des fourrés très denses. Présente dans les plantations de vanille, elle se rencontre aussi dans les champs de canne à sucre et les plantations d'ananas.



Nuisibilité Clidemia hirta à La Réunion.

Tabac Boeuf, Clidemia hirta est à La Réunion une peste végétale qui menace l'écosystème, suite à son adaptation notamment dans l'Est de l'île, il devient un agent de perturbation nuisible à la diversité autochtone des écosystèmes naturels ou semi-naturels parmi lesquels il s’est établi.

L'espèce se mutiplie par ses graines, chaque plante mature peut produire plus de 500 baies contenant chacune plus de 100 graines. Les graines restent viables pendant 4 ans. En forêt humide une feuille détachée peut s'enraciner. La dispersion de Clidemia hirta est étroitement liée à la dissémination des graines par les oiseaux et plus particulièrement Pycnonotus jocosus le bulbul orphée, plus connu sous le nom Merle de Maurice.

Clidemia hirta est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 5 sur 5, niveau 5 : taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.



Description Clidemia hirta.

Clidemia hirta est une herbe à base ligneuse ou un arbrisseau qui peut atteindre 1.50 m environ de hauteur. Les rameaux, pétioles et inflorescences sont entièrement garnis de poils roux ou grisâtres.

Les feuilles vertes sont marquées par 5 nervures principales longitudinales arquées parallèles, de la base jusqu'au sommet du limbe très proéminentes sur la face inférieure. Elles sont opposées, ovales, membraneuses, arquées et sont bordées de marges dentées et ciliées. Le limbe est de forme elliptique à largement ovale à oblong, brusquement acuminé au sommet, arrondi à subcordé à la base, lâchement hirsute sur les deux faces.

Inflorescences en cymes axillaires, composées de 5 à 12 fleurs.

Les fleurs blanches comportent un calice couvert de longs poils étalés, cinq pétales blancs, obtus, dix étamines blanches de 7-8 mm. Elle fleurit toute l’année.

Le fruit au goût sucré est une baie elliptique, bleu-noir de 6-8 mm, barbue, à rebord annulaire, contenant une centaine de graines.

Graine de forme obovale, portant une arille, longue de 0,5 mm. Tégument fortement réticulé.



Les Pestes végétales à La Réunion.

Les Pestes végétales, une vraie menace pour une biodiversité en milieu insulaire comme à La Réunion. Environ 2.000 espèces exotiques ont été importées par l’Homme, 10% de ces plantes sont potentiellement invasives. C’est assez pour porter un coup fatal aux nombreuses espèces endémiques de l’île, c’est-à-dire des espèces uniques au monde, fruits d’une adaptation à notre milieu insulaire depuis des milliers d’années.

La protection de flore de La Réunion, il est interdit d'introduire à la Réunion tout matériel végétal frais : plantes ou parties de plantes, bulbes, rhizomes, fleurs, légumes et fruits frais.




Espèces de la famille des Melastomataceae présentes à La Réunion.

                   




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 24 Septembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Psidium friedrichsthalianum (O.Berg) Nied

Psidium friedrichsthalianum (O.Berg) Nied

Orthosiphon aristatus (Blume) Miq

Orthosiphon aristatus (Blume) Miq

Acmella oleracea (L.) R.K. Jansen

Acmella oleracea (L.) R.K. Jansen

Quercus robur L

Quercus robur L

Cydonia oblonga Mill

Cydonia oblonga Mill