Clitoria ternatea L. Liane madame. Pois bleu. Clitorie de Ternate. Espèce envahissante de La Réunion. Famille : Fabaceae - Fabacées.

Clitoria ternatea L.

Pois bleu. Clitorie de Ternate. Liane madame.

Liane de La Réunion.

Clitoria ternatea L.


Clitoria ternatea. Pois bleu. Clitorie de Ternate.


Feuilles Clitoria ternatea.

Clitoria ternatea L.

Pois bleu. Clitorie de Ternate. Liane madame.

- Nom : Pois bleu. Clitorie de Ternate.
- Nom à La Réunion : Liane madame.
- Autre nom à La Réunion : Ki poule. Pistache marronne bleue.
- Nom scientifique : Clitoria ternatea L.
- Synonyme :
- Clitoria albiflora Mattei.
- Clitoria bracteata Poir.
- Clitoria de Siebert & Voss.
- Clitoria parviflora Raf.
- Clitoria philippensis Perr.
- Clitoria pilosula Benth.
- Clitoria ternatensium Crantz.
- Lathyrus spectabilis Forssk.
- Ternatea ternatea (L.) Kuntze.
- Ternatea vulgaris Kunth.
- Ternatea vulgaris Kuntze.
- Ordre : Fabales.
- Famille : Fabaceae - Fabacées.
- Sous-famille : Faboideae.
- Tribu : Phaseoleae.
- Genre : Clitoria L.
- Origine : Asie tropicale et équatoriale.



Clitoria ternatea L., appartient à la famille des Fabaceae à la sous-famille des Faboideae et au genre Clitoria L., qui comprend une soixantaine d'espèces originaires de régions tropicales et tempérées du monde, y compris l'Asie du Sud et de Madagascar. La forme de la fleur a donné le nom Latin du genre Clitoria, de clitoris. Ternatea, le nom de l’espèce, vient de Ternate, en Indonesie.



Origine, répartition Clitoria ternatea L.

Clitoria ternatea L., est originaire d’Asie tropicale et équatoriale, l'espèce à été introduite dans de nombreuses regions tropicales; elle est présente en Afrique, en Amérique et en Australie.



Clitoria ternatea L. à La Réunion.

Pois bleu ou clitorie de Ternate, Clitoria ternatea L. est nommé à La Réunion Liane madame, parfois Ki poule ou encore pistache marronne bleue. Cette vivace de la famille des Fabacées est une herbacée rampante ou grimpante, largement naturalisée à La Réunion. Elle est d'ailleur présente dans toute les Mascareignes : La Réunion, île Maurice et Rodrigues.



Nuisibilité de Clitoria ternatea à La Réunion.

Clitoria ternatea est présent à basse altitude principalement dans le Nord, l'Est et l'Ouest de La Réunion. Cette espèce naturalisée est inscrite dans la liste des espèces envahissante de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.



Description de Clitoria ternatea L.

Clitoria ternatea possède un rhizome ligneux, les tiges volubiles sont cylindriques minces, elles peuvent atteindre plus de 3 mètres de longueur.

Les feuilles alternes sont pennées, composées de 5 à 7 folioles. Les folioles sont de forme : elliptique, oblongue-lancéolée, ou presque ronde, aiguë, arrondie ou émarginée au sommet, aiguë à arrondi à la base. Les folioles sont légèrement velues sur la face inférieure.

La floraison est présente à La Réunion pratiquement toute l'année. Les fleurs portées par un petit pédoncule, naissent à l'aisselle des feuilles.

Les fleurs sont axillaires, solitaires ou par paire. Le calice est soudé, l'étendard est très grand, il couvre les autres pétales, les ailes sont oblongues, plus courtes que l'étendard, la carène est arquée. Le tube formé par la réunion des étamines est renflé à sa base, il contient une liqueur mielleuse.

La fleur est de couleur bleu vif, la gorge est jaune pâle ou entièrement blanche. Certaines variétés présentent des fleurs blanches.

Les fruits sont des gousses, des haricots de 5 à 7 cm de long, contenant 6 à 10 graines. ils sont comestibles quand ils sont tendres.



Utilisation de Clitoria ternatea L.

En Asie du Sud-Est, les fleurs sont très couramment utilisées dans l’alimentation. Dans la cuisine malaise, l’extrait aqueux est utilisé pour colorer le riz gluant. En Thaïlande, les fleurs colorent une boisson souvent préparée à base d’eau de coco. En Birmanie, on l’utilise plus volontiers dans la nourriture, fraiche dans des salades salées ou sucrées, ou en beignets.



Utilisation médicinale de Clitoria ternatea L.

la médecine traditionnelle préconise Clitoria ternatea pour traiter des problèmes sexuels, liés à la fertilité, aux menstruations, et comme aphrodisiaque.




Espèces de la famille des Fabaceae présentes à La Réunion.

                                                                                                                                                                                                 




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 17 Novembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Cuscuta campestris Yunck

Cuscuta campestris Yunck

Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Alluaudia procera (Drake) Drake

Alluaudia procera (Drake) Drake