Coccoloba uvifera (L.) L, Raisin bord de mer, fruit de La Réunion, Famille : Polygonaceae - Polygonacées.

Coccoloba uvifera (L.) L

Raisin bord de mer

- Nom commun : Raisinier des bords de mer.
- Nom à La Réunion : Raisin de mer.
- Nom du fruit : Raisin de mer ou Raisin bord de mer.
- Nom scientifique : Coccoloba uvifera (L.) L.
- Synonyme : Polygonum uvifera L.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Polygonaceae - Polygonacées :: 12 espèces sur le site.
- Sous-famille : Polygonoideae.
- Tribu : Coccolobeae.
- Genre : Coccoloba P. Browne. 1 espèce(s) dans le genre Coccoloba
- Espèce : Coccoloba uvifera.
- Origine : Antilles. Amérique centrale. Amérique du Sud.



Raisin de mer Coccoloba uvifera


Raisin de mer fruit Coccoloba uvifera


Raisin de mer fruit Coccoloba uvifera


Raisin de mer : tronc Coccoloba uvifera


Coccoloba uvifera.


Inflorescence Coccoloba uvifera.


Fleurs Coccoloba uvifera.


Fruits Coccoloba uvifera.


Le raisinier des bords de mer est un arbre persistant originaire des Antilles, de la côte est de l'Amérique Centrale, et de la côte nord-est de l'Amérique du Sud. Il peut atteindre une hauteur de 10 mètres. Coccoloba uvifera (L.) L. appartient à la famille des Polygonaceae et au genre Coccoloba qui comprend environ 120 espèces.

Coccoloba uvifera l'étymologie du genre Coccoloba vient du grec : Kokkos, qui signifie baie et : logos, gousse. L'espèce quand à elle est désignée par : uvifera, mot latin qui signifiant : qui porte des raisins.

Coccoloba uvifera.


Coccoloba uvifera à La Réunion :

Coccoloba uvifera porte le nom vernaculaire à La Réunion de Raisin de mer. Il est introduit par le Gouverneur Pierre Etienne Cuinier en 1881. L'arbre s'est très bien adapté aux conditions du littoral marin de l'île. Il ne craint ni le sel, ni la sécheresse, ni le vent. Naturalisé le raisinier des bords de mers est présent sur une grande partie du littoral de la Réunion.


Description Coccoloba uvifera :

Le raisinier des bords de mer à un port dressé et étalé, idéal pour apporter ombrage et fraîcheur. Son tronc est souvent tortueux, multicaule et incliné, il a un aspect grisâtre et fissuré. Son bois d'une belle teinte rouge est utilisable en ébénisterie et en tant que combustible.

Les feuilles sont larges, nervurées, non dentées, arrondies en forme d'éventail vert clair, luisantes très coriaces, ligneuses, difficiles à déchirer. Elles sont portées par des pétioles durs, très courts, épais. Une stipule en forme de gaine enveloppe les tiges au point d'insertion des feuilles. Les feuilles aplaties et séchées peuvent servir à fabriquer des éventails, en séchant, la feuille devient comme du carton. Ces feuilles coriaces auraient servi de support d'écriture aux premiers navigateurs espagnols.

Coccoloba uvifera est une espèce dioïque, fleurs mâles et femelles sont portées par des plantes séparées, et la pollinisation croisée est nécessaire pour les fruits. Les fleurs sont disposées en grappes simples, terminales, épaisses, solitaires d'environ 20 cm de longueur. Chaque fleur est pédiculée, blanchâtre, le style et tantôt simple, tantôt trifide.

Les fleurs donnent naissance à des fruits ovoïdes, des petites baies insérées sur une grappe de 15 cm de long, ressemblant à des petits raisins verdâtres devenant pourpres puis noirâtres à maturité. Les fruits évoquent des grappes de raisin, d'où le nom de Raisin de mer donné à cet arbre à La Réunion.

Les graines qu'ils renferment, ont une coque dure, fibreuse contenant une noix à plusieurs cotylédons.


Utilisation de Coccoloba uvifera :

Les raisins murs contiennent une pulpe douceâtre et musquée mangée par les enfants. Ce fruit est généralement consommé cru, mais peut être également transformé en gelées, ou rentrer dans la composition de boissons.

Inflorescence Coccoloba uvifera.

Fleurs Coccoloba uvifera.

Fruits Coccoloba uvifera.


12 espèce(s) dans la famille des Polygonaceae - Polygonacées

1 espèce(s) dans le genre Coccoloba

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 17 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh