Euphorbia hirta L, Jean-Robert, Euphorbe hérissée, Espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Euphorbiaceae - Euphorbiacées.

Euphorbia hirta L

Jean-Robert, Euphorbe hérissée

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

Plante médicinale de La Réunion.

- Nom commun : Jean-Robert, Euphorbe hérissée.
- Nom scientifique : Euphorbia hirta L.
- Synonymes :
- Chamaesyce hirta (L.) Millsp.
- Euphorbia pilulifera L.
- Ordre : Malpighiales.
- Famille : Euphorbiaceae - Euphorbiacées :: 41 espèces sur le site.
- Sous-famille : Euphorbioideae.
- Tribu : Euphorbieae.
- Sous-tribu : Euphorbiinae.
- Genre : Euphorbia L. 20 espèce(s) dans le genre Euphorbia
- Sous-genre : Chamaesyce Raf.
- Section : Chamaesyce.
- Espèce : Euphorbia hirta.
- Origine : Amérique centrale.



Jean-Robert - Euphorbia hirta ou Chamaesyce hirta


Jean-Robert - Euphorbia hirta ou Chamaesyce hirta


Euphorbia hirta L.


Euphorbia hirta L.


Euphorbia hirta L, appartient à la famille des Euphorbiaceae à la sous-famille des Euphorbioideae au genre Euphorbia L., et la section Chamaesyce. Le genre Euphorbia comprend environ 2000 espèces et est présent dans le monde entier, avec au moins 750 espèces sur le continent africain et environ 150 espèces à Madagascar et sur les îles de l'océan Indien.


Origine, répartition de Euphorbia hirta L.

Euphorbia hirta est originaire d'Amérique centrale, l'espèce est présente dans toutes les régions tropicales et subtropicales, largement naturalisée en : Afrique, Madagascar, Seychelles, les Mascareignes, Asie tempérée, Asie tropicale, Australie, Pacifique.


Euphorbia hirta à La Réunion.

Cette euphorbe, Euphorbia hirta est nommée à La Réunion le Jean-Robert. Cette espèce naturalisée est très commune dans l'île à basse altitude, elle est présente aussi bien sur terrains secs et meubles que dans les zones plus humides. Toutefois, elle n'est pas présente en altitude.


Nuisibilité Euphorbia hirta à La Réunion.

Euphorbia hirta est une mauvaise herbe, une adventice très fréquente dans les champs de jeunes canne à sucre et les jardins. Euphorbia hirta L., est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description Euphorbia hirta L.

Euphorbia hirta est une petite herbe annuelle à tiges dressées, couchées ou étalées, simples ou ramifiées de 20 à 50 cm de longueur.

La tige de couleur verdâtre à rougeâtre laisse échapper un latex blanc dès qu'on la coupe. Elle se ramifie rapidement pour donner des tiges secondaires rampantes abondamment poilues.

Les feuilles sont opposées, distiques, simples. Le pétiole mesure environ 3.5 mm de long, les stipules sont linéaires atteignant 2.5 mm de long. Le limbe est ovale de 1 à 4 cm de long et de 0.5 à 2 cm de large, sa base inégale, un côté cunéiforme, l'autre arrondi, l'apex presque aigu, le bord finement denté, souvent à tache violette près de la nervure médiane. Les feuilles sont poilues sur les deux faces, les nervures apparentes sur la face inférieure qui est d'un vert plus clair que la face supérieure.

Les inflorescences sont des cyathes terminaux ou axillaires, eux-même disposés en cyme congestionnée d'environ 15 mm de diamètre, pédoncule de 15 à 20 mm de long, cyathe à involucre en coupe d'environ 1 mm de diamètre, teinté de violet, lobes triangulaires, frangés, 4 glandes minuscules, elliptiques, vertes ou violacées, à appendices minuscules roses ou blancs, chaque involucre contenant une fleur femelle entourée de nombreuses fleurs mâles.

Les fleurs mâles sont sessiles, bractéoles linéaires, frangées, périanthe absent, une étamine d'environ 1 mm de long. Les fleurs femelles à court pédicelle, périanthe en bourrelet, ovaire supère, à poils courts, styles minuscules, apex bifide.

Le fruit est une capsule globuleuse, tri coque et pubescente, chaque loge contient une graine oblongue-conique de couleur marron-clair, rosé à rouge, mesurant 1 mm de long.


Multiplication Euphorbia hirta L.

Euphorbia hirta se multiplie uniquement par graines. Chaque plante produit jusqu'à 3000 graines. Les graines sont dispersées soit de manière active par projection soit de manière passive par les fourmis.


Utilisation médicinale Euphorbia hirta.

Le Jean-Robert est employé à la Réunion par les tisaneurs : le décocté aqueux de quelques feuilles pris en boisson à froid diminue le flux des règles abondantes. En bain, il désinfecte le corps et aide à faire disparaître les pertes blanches. La sève laiteuse de la plante en application directe aide à traiter les eczémas, les mycoses et les dartres.

Euphorbia hirta est une importante plante médicinale utilisée dans toute son aire de répartition. Il est tenu en haute estime, en décoction et en infusion, pour traiter les troubles gastro-intestinaux, notamment les parasites intestinaux, la diarrhée, les ulcères peptiques, les remontées gastriques, les vomissements et la dysenterie. Il est considéré en outre comme un remède hors pair pour traiter les troubles du système respiratoire, notamment, l'asthme, la bronchite, le rhume des foins, le spasme de la glotte, l'emphysème, la toux et les rhumes. La plante est utilisée en outre contre les affections de la peau et des muqueuses, y compris les verrues, la gale, la teigne, le muguet, les aphtes, les affections fongiques, la rougeole et le ver de Guinée. C'est aussi un antiseptique pour traiter les plaies, les écorchures et la conjonctivite. Elle a la réputation d'être analgésique pour soigner les maux de tête importants, les maux de dents, les rhumatismes, les coliques et les douleurs pendant la grossesse. On l'utilise comme antidote contre les piqûres de scorpion et les morsures de serpents et pour en soulager la douleur. Elle est antipyrétique et anti-inflammatoire. L'utilisation du latex pour faciliter l'extraction d'épines de la peau est courante.

Euphorbia hirta L.

Euphorbia hirta L. Jean-Robert.

Euphorbia hirta L.

Euphorbia hirta L.


41 espèce(s) dans la famille des Euphorbiaceae - Euphorbiacées

20 espèce(s) dans le genre Euphorbia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 22 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh