Gouania mauritiana Lam, Liane savon, liane endémique La Réunion, Famille : Rhamnaceae - Rhamnacées.

Gouania mauritiana Lam

Liane savon

Liane endémique La Réunion.

- Nom commun : Gouane de Bourbon.
- Nom à La Réunion : Liane savon. Liane montbrun.
- Autre nom : Gouane de Maurice. Gouane. petite liane noire.
- Nom scientifique : Gouania mauritiana Lam.
- Synonymes :
- Gouania incisa Vahl.
- Gouania mauritiana Lam. subsp. typica H. Perrier.
- Gouania sericea Hils. ex C. Presl.
- Gouania sericea Sieber ex Tul.
- Ordre : Rosales.
- Famille : Rhamnaceae - Rhamnacées :: 4 espèces sur le site.
- Tribu : Gouanieae.
- Genre : Gouania Jacq. 1 espèce(s) dans le genre Gouania
- Espèce : Gouania mauritiana.
- Origine : La Réunion.



Gouania mauritiana Lam. Liane savon : Espèce endémique de La Réunion.


Gouania mauritiana Lam. Liane savon : Espèce endémique de La Réunion.


Gouania mauritiana Lam, appartient à la famille des Rhamnaceae et au genre Gouania Jacq qui comprend plus de 70 espèces.


Origine Gouania mauritiana Lam :

Gouania mauritiana est une espèce endémique de La Réunion, bien que signalée par Bojer en 1837 à l'île Maurice, Sa présence à l'état indigène reste par contre très douteuse (Guého 1997). Gouania mauritiana était cultivé jadis à Maurice au Jardin du Gouvernement. Monnet de Lamarck décrit Gouania mauritiana à partir d’une plante cultivée dans le jardin du Roi à Maurice et qu'il croit originaire de l’Ile de France (Maurice) et de Bourbon (La Réunion).

La Liane savon Gouania mauritiana Lam est appelée ainsi car plongée et agitée dans l'eau celle-ci devient savonneuse et produit de l'écume. Autres appellations : Liane montbrun, Gouane, petite liane noire.

Gouania mauritiana se décline en une sous espèce Gouania scandens subsp. scandens connue aussi sous le nom de Gouania tiliifolia Lam, nom illégitime considéré comme synonyme. Cette sous-espèce est endémique de La Réunion et de Maurice, actuellement considérée comme disparue à La Réunion.


Gouania mauritiana Lam espèce endémique en danger :

Cette espèce, initialement présente à La Réunion et à Maurice a vu son aire de répartition diminuer de manière importante. Considérée comme éteinte à Maurice, la liane savon est signalée comme très rare à La Réunion. L’espèce est cotée " En danger critique d’extinction " (CR) sur la liste rouge de l’UICN en 2010 et fait partie de la liste d’espèces protégées par l’arrêté ministériel de 1987.

Gouania mauritiana pousse principalement dans la forêt semi-xérophile sur la côte sous-le-vent entre 500 et 1100 m d’altitude. Malheureusement, cet habitat a été fortement réduit à cause des défrichements passés, de sa surexploitation et des invasions biologiques récentes. Ce sont les principales causes de raréfaction de cette espèce à La Réunion.

Au total 94 individus de Gouania mauritiana ont été inventoriés entre 1998 et 2008, parmi lesquels on compte 61 adultes et 33 juvéniles. L'espèce est présente sur les communes suivantes : Saint-Denis, Entre-Deux, Le Tampon, Cilaos, La Possession et Saint-Paul (Cirque de Mafate) et Saint-Leu.


Description Gouania mauritiana :

Gouania mauritiana est une liane atteignant 10 à 20 m de long, et jusqu’à 5 cm de diamètre à sa base. Sa tige cylindrique est ligneuse à écorce noirâtre. Les rameaux juvéniles et les jeunes vrilles enroulées en crosse d’évêque sont couverts d’une pilosité rougeâtre, très dense, persistante.

Les feuilles sont simples, alternes, pétiolées. Le pétiole grêle mesure de 0.8 à 1.5 cm de long, muni à sa base de stipules étroitement triangulaires à linéaires, longues de 3 à 5 mm, caduques, plus ou moins pileuses. Le limbe est ovale aigu ou sub-acuminé au sommet, arrondi, tronqué ou un peu cordé à la base, recouvert sur les deux faces d’une pilosité soyeuse gris jaunâtre, en général très dense. La marge est entière ou faiblement denticulée, glanduleuse.

Les fleurs sont groupées en cymes denses, sessiles ou courtement pédonculées, sous-tendues par des bractées triangulaires-aiguës. Fleur de couleur crème de 3 à 4 mm de diamètre sessiles à courtement pédicellées. Les 5 sépales sont largement triangulaires-aigus, glabres. Étamines à anthère subglobuleuse, longue de 0,3 à 0,4 mm. Ovaire infère, obconique, à pubescence dense.

Les fruits sont des capsules pubescentes, roussâtres ou jaunâtres, avec 3 expansions ailées. Les graines sont noires ou brunes, luisantes, largement ovales, 3,5 × 2,5 mm.


Utilisation médicinale Gouania mauritiana :

Cette plantes aurait des propriétés rafraichissantes. On utilise l'écorce et le bois pour préparer des tisanes, seul ou en mélange avec d'autres plantes. Cette pratique est surtout répandue dans le Cirque de Cilaos, ce qui représente une menace pour la survie des populations de cette région (Lavergne 1990).

Gouania mauritiana Lam. Liane savon.

Gouania mauritiana Lam. Liane savon.


4 espèce(s) dans la famille des Rhamnaceae - Rhamnacées

1 espèce(s) dans le genre Gouania

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 26 Mars 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.