Hippeastrum reginae (L.) Herb, Hippeastrum, Hippéastre de la Reine, Famille : Amaryllidaceae - Amaryllidacées.

Hippeastrum reginae (L.) Herb

Hippeastrum, Hippéastre de la Reine

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom : Hippeastrum, Hippéastre de la Reine.
- Nom scientifique : Hippeastrum reginae (L.) Herb.
- Synonyme : Amaryllis reginae L.
- Ordre : Asparagales.
- Famille : Amaryllidaceae - Amaryllidacées :: 7 espèces sur le site.
- Sous-famille : Amaryllidoideae.
- Tribu : Hippeastreae.
- Sous-tribu Hippeastrineae.
- Genre : Hippeastrum Herb.
- Origine : Mexique, Amérique du Sud.



Hippeastrum.


Hippeastrum reginae (L.) Herb.


Hippeastrum, à fleurs rouges


Hippeastrum reginae (L.) Herb., appartient à la famille des Amaryllidaceae et au genre Hippeastrum Herb., qui comprend environ 90 espèces et plus de 600 hybrides et cultivars de plantes à bulbes natives des régions tropicales et subtropicales.

Espèce type du genre décrite par Carl von Linné en 1759, comme Amaryllis reginae, genre transféré à Hippeastrum par le botaniste britannique William Herbert.

Les Hippeastrum sont appelés parfois par erreur ou par abus de langage, Amaryllis, en référence à un genre distinct d'Afrique qui appartient à la même famille de plantes. L'Hippeastrum est pourtant connu pratiquement dans le monde entier sous le nom d'Amaryllis.

On trouve des Hippeastrum avec des fleurs rouges, roses, blanches, oranges ou jaunes avec des variations à rayures et à bordures différentes et des formes de pétales différentes. Certaines fleurs ont une couleur uniforme sur les six pétales alors que d'autres ont une couleur plus prononcée sur les pétales supérieurs. Il en existe de nombreuses variétés. Les versions les plus connues sont :

- Hippeastrum Floris Hekker, rouge intense.
- Hippeastrum Orange Souvereign avec un dégradé léger d’orange.
- Hippeastrum Red Lion, rouge plus foncé.

On distingue 5 types d'Hippeastrum :
- Hippeastrum avec des fleurs simples.
- Hippeastrum avec des fleurs doubles.
- Hippeastrum miniature. Hippeastrum papilio qui est une véritable espèce.
- Hippeastrum trompette avec des fleurs en forme de trompette.
- Hippeastrum cybister avec des fleurs zygomorphes aux longs pétales étroits.


Origine et répartition de Hippeastrum reginae.

Hippeastrum reginae (L.) Herb., est originaire du Venezuela, de la Bolivie, du Pérou et du Brésil. Cette plante à fleur introduite est largement cultivée dans de nombreux pays tropicaux, parfois naturalisée.


Hippeastrum reginae à La Réunion.

Plante cultivée à La Réunion, l’Hippeastrum reginae avec sa floraison spectaculaire ne passe pas inaperçue dans les jardins créoles, dès le mois de septembre ses grosses fleurs voluptueuses s'épanouissent attirant le regard. Cette espèce échappée des jardins créoles est maintenant sténonaturalisée.


Nuisibilité de Hippeastrum reginae à La Réunion.

Hippeastrum reginae est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : Taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description de Hippeastrum reginae.

Hippeastrum est une plante à bulbe, organe végétal souterrain formé par un bourgeon entouré de feuilles charnues, permettant à la plante de reformer chaque année ses parties aériennes.

Le bulbe d'un Hippeastrum mesure environ 10 cm de diamètre, il produit de 3 à 7 feuilles longues, étroites, lancéolées de 10 à 60 cm de long et 1 à 5 cm de large, de couleur verte plus foncée que les tiges.

La taille du bulbe et le cultivar sont des facteurs qui déterminent le nombre de tiges porteuses de fleurs qui se développent. La tige florale creuse épaisse et vert clair s'érige de 5 à 60 cm de haut et de 1 à 3 cm de diamètre, si une deuxième tige porteuse de fleurs se développe cela sera toujours plus tard que la première.

Il est courant de trouver deux à cinq fleurs par tige, l'éclosion des fleurs n'étant pas simultanée, la période de floraison totale est assez longue. Chaque fleur mesure de 10 à 25 cm de diamètre, avec 6 pétales, 3 intérieures et 3 extérieures d'apparence similaire et des étamines saillantes.

Les fruits sont des capsules.


Multiplication de Hippeastrum reginae.

On multiplie Hippeastrum reginae en prélevant les jeunes bulbes se formant à la base des pieds-mère. Le semis se pratique rarement car les plantes obtenues demandent plusieurs années de croissance avant de fleurir.


Entretien et culture de Hippeastrum reginae.

Les plantes poussent sur des sols frais et préfèrent une exposition ensoleillée à semi-ombragée. Le substrat doit être limono-sableux ou limono-graveleux.


7 espèce(s) dans la famille des Amaryllidaceae - Amaryllidacées

2 espèce(s) dans le genre Hippeastrum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 18 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh