Hippobroma longiflora (L.) G. Don, Étoile de Bethléem, Lastron blanc, Famille : Campanulaceae - Campanulacées.

Hippobroma longiflora (L.) G. Don

Étoile de Bethléem, Lastron blanc

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom : Hippobrome à longues fleurs.
- Nom à La Réunion : Étoile de Bethléem, Lastron blanc.
- Nom scientifique : Hippobroma longiflora (L.) G. Don.
- Synonymes :
- Isotoma longiflora (L.) C. Presl.
- Laurentia longiflora (L.) Endl.
- Lobelia longiflora L.
- Rapuntium longiflorum (L.) Mill.
- Ordre : Asterales.
- Famille : Campanulaceae - Campanulacées :: 3 espèces sur le site.
- Sous-famille : Lobelioideae.
- Genre : Hippobroma G. Don.
- Origine : Antilles.



Étoile de Bethléem ou Lastron blanc. Hippobroma longiflora


Étoile de Bethléem ou Lastron blanc. Hippobroma longiflora


Étoile de Bethléem ou Lastron blanc. Hippobroma longiflora


Hippobroma longiflora (L.) G. Don, appartient à la sous-famille des Lobelioideae à la famille des Campanulaceae et au genre Hippobroma G. Don.


Origine, distribution Hippobroma longiflora.

Hippobroma longiflora (L.) G. Don., l'Hippobrome à longues fleurs est originaire de la Floride, des Antilles, du Mexique et de l'Amérique centrale et du Sud, l'espèce introduite et largement naturalisée dans les régions tropicales de l'ancien monde.


Hippobroma longiflora plante toxique.

L'Étoile de Bethléem ressemble sauf pour la fleur au pissenlit d'Europe. Les personnes non averties qui cueillent l'Hippobroma longiflora croyant affaire au pissenlit, commettent là une bien redoutable imprudence. Car s'ils consomment cette plante, ils ne risquent pas moins que leur vie.

Pourtant, bien des différences opposent ces deux plantes. Mais le cas de confusion s'étant manifestés à diverses reprises, nous nous devons de mettre en garde. Même les animaux se laissent prendre au piège de cette plate attrayante. Les bestiaux en particulier. Et, s'ils n'en meurent pas tous, ils transmettent le poison par l'intermédiaire de leur lait et de leur viande qui intoxiquent non seulement les humains mais aussi, les animaux domestiques comme les chiens et les chats. Son nom botanique Hippobroma, folie de cheval, se référant au poison qui entraîne les chevaux fous.


Utilisation médicale de Hippobroma longiflora.

Il serait, cependant, bien injuste de rejeter systématiquement l'étoile de Bethléem qui, si elle provoque d'irrémédiables empoisonnements, n'en est pas moins une puissante alliée de la médecine en raison de ses composants : lobéline, alcaloïde, lobéraline, acide lobélique, etc. Ceux-ci, en effet, maniés avec prudence et compétence, sont de très efficaces antispasmodiques respiratoires. De nos jours, la lobéline intervient dans la composition de médicaments d'une grande efficacité dans les états asphyxiques, l'asthme et autres importantes difficultés respiratoires, les spasmes bronchiques, l'emphysème, la coqueluche... Il semble même, selon certains, que l'alcaloïde de lobéline, à doses très réduites, dégoûterait du tabac les fumeurs invétérés.


Hippobroma longiflora à La Réunion.

Hippobroma longiflora croît à La Réunion sous le nom de Étoile de Bethléem ou Lastron blanc. Cette plante est assez commune dans les endroits humides. Hippobroma longiflora L. ou Hippobrome à longue fleurs est amphinaturalisée à La Réunion.


Nuisibilité Hippobroma longiflora à La Réunion.

Hippobroma longiflora est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : Taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description Hippobroma longiflora.

Hippobroma longiflora est une plante herbacée vivace à sève laiteuse, généralement dressée, peu rameuse, pouvant atteindre 80 cm de hauteur. La tige creuse plus ou moins quadrangulaire est feuillée, hérissée de poils minuscules.

Les feuilles sessiles, décurrentes, alternes, sont en forme de lance, de 5 à 16 cm de longueur et de 0.5 à 3 cm de largeur, irrégulièrement et fortement dentées, vertes et discrètement velues sur leur face postérieure.

Les pédoncules sont axillaires, courts hérissés de poils minuscules.

Le tube de la fleur étroit mesure de 8 à 11 cm de long, c'est ce qui explique la partie de son nom botanique longiflora, qui signifie longues fleurs. La fleur se présente sous forme d'une étoile à cinq branches aux pétales blancs.

Le fruit est une capsule pubescente, généralement oblongue, rarement obovoïde. Les graines aréolées sont largement elliptiques : 0.8 X 0.5 mm.


3 espèce(s) dans la famille des Campanulaceae - Campanulacées

1 espèce(s) dans le genre Hippobroma

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 22 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker