Indigofera tinctoria L. Indigotier ou l'indigo des teinturiers ou encore l'indigo des Indes. Flore île de La Réunion. Famille : Fabaceae - Fabacées.

Indigofera tinctoria L.

Indigotier. Indigo.

Arbuste de La Réunion.

Indigotier Franc - Indigofera tinctoria

Indigofera tinctoria L.

Indigotier. Indigo.

- Nom : Indigotier. Indigo.
- Nom scientifique : Indigofera tinctoria L.
- Synonyme : Indigofera cinerascens DC.
- Ordre : Fabales.
- Famille : Fabaceae - Fabacées.
- Sous-famille : Faboideae.
- Tribu : Indigofereae.
- Genre : Indigofera L.
- Origine : Incertaine.



Indigofera tinctoria L., appartient à la famille des Fabaceae à la sous-famille des Faboideae et au genre Indigofera L., qui comprend environ 700 espèces réparties à travers toutes les zones tropicales et subtropicales d'afrique, d'Asie et d'Amérique.



Origine, distribution Indigofera tinctoria L.

L'origine d'Indigofera tinctoria n'est pas connue avec certitude, elle pourrait se situer en Inde. Son aire a sans doute été entendue par sa culture pour l'obtention d'indigo, suivie de sa naturalisation. On le rencontre à l'état sauvage ou naturalisée dans la plupart des pays d'Afrique d'Asie et en Australie. En raison de son exploitation et de sa culture très anciennes, il a maintenant une répartition pantropicale.



Indigofera tinctoria à La Réunion.

La culture de l'indigotier ou l'indigo des teinturiers ou encore l'indigo des Indes, Indigofera tinctoria débute à La Réunion en 1734. Suite à la baisse des cours de café, la Compagnie des Indes décide de promouvoir à Bourbon la culture et l'industrie de l'Indigo. Un crédit spécial de 1 500 livres en esclaves est proposé par le Conseil Supérieur à quiconque se lance dans cette production.

En 1741, la Compagnie des Indes augmente le prix garanti d'achat de la production, la fixant pour cinq ans à 36 sols la livre de teinture au lieu de 25 sols précédemment. De plus elle fait venir de Saint-Domingue, en 1738, deux esclaves indigotiers mis à disposition d'une station d'essai dirigée par Candos.

C'est Pierre Guyomar, ancien ingénieur de la Compagnie des Indes, qui dès 1742 se lance à Saint-Denis dans la culture de l'indigo manufacturé à partir d'une plante en effet indigofera tinctoria est prisé comme teinture végétale grâce à sa matière colorante, l'indigotine.

L'établissement de Pierre Guyomar s'étendant sur 95 hectares, près de la Ravine de Boucan Launay, à Saint-Denis, est confronté à plusieurs difficultés techniques qui retardent la production et mettent en péril sa viabilité financière. La plante introduite de l'Inde s'acclimate convenablement dans l'île. Mais Guyomar ne put jamais convenablement maîtriser le processus de fabrication pour produire un indigo de très grande qualité.



Description de Indigofera tinctoria L.

Indigofera tinctoria est une plante annuelle à pérenne herbacée ou petit arbuste pouvant atteindre 2 m de hauteur.

La tige de l'indigotier est tout à fait particulière. C'est un cylindre plein, droit et dur. La partie supérieure est blanchâtre et l'écorce est rayés de fibres. Autre particularité, de nombreuses petites saillies font qu'il semble que cette tige est armée de poils. De nombreux rameaux s'articulent sur cette dernière.

Les feuilles vert foncé dessus, sont argentées dessous. Elles sont alternes, en forme de plumes et leur nombre est toujours impair. Chaque feuille est elle-même constituée de neuf folioles miniatures et plus l'ensemble de la feuille est peu important plus la petite feuille terminale est grande. Les feuilles sont pratiquement attachées sans queue à la tige.

Les fleurs naissent de grappes en forme d'épi dans les aisselles des feuilles. Elles sont petites, vert très pâle veiné de pourpre. Elles ont un peu la forme de papillon.

Les graines sont contenues dans des gousses en forme de faucille. Leur extérieur est brun violet, l'enveloppe intérieure est blanchâtre. Elles sont de forme carrée et sont séparée par des cloisons.



Comment obtenir de l'Indigo.

Pour obtenir de la teinture, les feuilles de l'indigotier sont d'abord trempées dans de l'eau, puis laissées à fermenter, processus pendant lequel le glycoside indican se convertit à l'indigotine, le principe colorant donnant le bleu.



Multiplication de Indigofera tinctoria L.

Indigofera tinctoria se multiplie par ses graines.




Espèces de la famille des Fabaceae présentes à La Réunion.

                                                                                                                                                                                               




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 18 Novembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Cydonia oblonga Mill

Cydonia oblonga Mill

Asparagus officinalis L

Asparagus officinalis L

Prunus dulcis (Mill.) Webb

Prunus dulcis (Mill.) Webb

Caesalpinia sappan L

Caesalpinia sappan L

Hibiscus ovalifolius (Forssk.) Vahl

Hibiscus ovalifolius (Forssk.) Vahl