Morinda citrifolia L, Noni, nono, malaye, Famille : Rubiaceae - Rubiacées.

Morinda citrifolia L

Noni, nono, malaye

- Nom : Noni. Nono. Malaye. Mûrier indien.
- Nom à La Réunion : Vomi le chien.
- Nom scientifique : Morinda citrifolia L.
- Synonyme : Morinda tinctoria Noronha.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Rubiaceae - Rubiacées :: 27 espèces sur le site.
- Sous-famille : Rubioideae.
- Tribu : Morindeae.
- Genre : Morinda L. 1 espèce(s) dans le genre Morinda
- Espèce : Morinda citrifolia.
- Origine : Îles du Pacifique, Polynésie, Asie, Australie.



Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia


Feuilles : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Feuille : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Tronc : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Fleurs : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Fruits : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Fruit : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Fruit : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Coupe du fruit : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.


Morinda citrifolia L, appartient à la famille des Rubiaceae à la sous-famille des Rubioideae et au genre Morinda L, qui comprend plus de 100 espèces réparties dans toutes les régions tropicales du monde.

Le nono est le nom de l'arbre et de son fruit, en tahitien. Le terme noni est une création récente, utilisé exclusivement pour la commercialisation du jus extrait de la pulpe du fruit.


Origine, répartition de Morinda citrifolia L :

Morinda citrifolia est originaire des îles du Pacifique, de la Polynésie, de l'Asie et de l'Australie. L'espèce a été introduite dans de nombreuses régions tropicales pour le jus de son fruit, des exploitations sont créées dans de nombreux pays, en particulier au Mexique et au Costa Rica, les îles Fidji ou la République dominicaine.


Morinda citrifolia à La Réunion :

A La Réunion Morinda citrifolia Linné, se nomme Malaye, mûrier tortue ou encore vomi de chien, à Madagascar Malay et à Maurice feuille de tortue. Encore appelé dans d'autres régions Mûrier indien, Indian mulberry ou Mûrier de Java.

Le malaye était présent en 1513, sur le littoral Mascarin, La Réunion, lors de la découverte de l'Île par Don Pedro de Mascarenhas. Il est alors nommé mûrier tortue car les feuilles sont mangées par les tortues présentes dans l'île.


Description Morinda citrifolia L :

Morinda citrifolia L est un arbrisseau ou arbuste qui peut atteindre 6 mètres de hauteur. Le bois du tronc adulte est très dur, susceptible d'un beau poli ; fabrication de petits meubles, et manches d'outils.

L'écorce blanc jaunâtre, fournit un tanin écarlate. Les branches et les rameaux sont anguleux, tétragones. Les rameaux sont creux et glabres, ornés de cicatrices foliaires.

Les feuilles dites citrifolia, de citron, sont persistantes, opposées, environ de 10 à 25 cm de long sur 5 à 18 cm de large, de couleur vert vif luisant, veinées, légèrement coriaces ou charnues, ovales ou elliptiques, limbe aigu à acuminé au sommet. Le pétiole mesure de 1 à 1.5 cm, les stipules sont oblongues, 0.6 à 1.2 X 0.6 cm, obtuses, persistantes.

Les fleurs blanches sont regroupées en bouquets terminaux, elles sont petites, de forme tubulaire. Les inflorescences laissent place à des petits fruits.

Le fruit un syncarpe est composé, ovoïde, de 3 à 10 cm de long sur 3 à 6 cm de large, mamelonné, présentant des yeux hexagonaux, dur, un peu comme des écailles de tortue ou comme une très grosse mûre, d'où ses surnoms, très charnu, vert, il devient blanchâtre mou à maturité et puant.

Les graines noirâtres sont des pyrènes, dont la forme et la couleur évoquent les pignons de pin.


Utilisation Morinda citrifolia :

Même si les fruits mûrs de noni dégagent une odeur désagréable, plusieurs explorateurs européens ont rapporté que les Polynésiens les consommaient, surtout en période de disette. Il est utilisé vert en Inde pour les curries.


Utilisation médicinale Morinda citrifolia :

Il s'agit d'une plante médicinale importante, largement utilisée, les Polynésiens font un usage médicinal du noni depuis plus de 2 000 ans. Traditionnellement, toutes les parties de la plante sont utilisées : feuilles, racines, écorce, fleurs et fruits.

Les distributeurs de jus de noni affirment, que leur produit peut soulager ou guérir de nombreuses maladies comme le cancer et le diabète, en passant par l’hypertension, les allergies, les migraines, sans oublier la maladie d’Alzheimer, la fibromyalgie, l’arthrite et l’obésité... Aucune de ces allégations ne repose sur des données scientifiques.

Un comité scientifique européen en 2002 s’est penché sur une demande d’autorisation de mise en marché. Le comité a recommandé d’autoriser la vente de noni en Europe, mais a aussi conclu ceci : " Bien que certains bénéfices nutritionnels soient prêtés au jus de noni, les données examinées par le Comité n’ont fourni aucune preuve que ces bénéfices soient supérieurs à ceux d’autres jus de fruits ".

À ce jour, seuls des essais in vitro et sur des animaux ont permis de valider certains des usages médicinaux traditionnels du noni : de plus, la grande majorité ne porte pas sur le jus du fruit, mais sur d’autres parties de la plante.

Fruits : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.

Fleurs : Noni, nono, malaye, Mûrier indien - Morinda citrifolia L.

Morinda citrifolia L.

Fruit. Morinda citrifolia L.

Feuilles. Morinda citrifolia L.


27 espèce(s) dans la famille des Rubiaceae - Rubiacées

1 espèce(s) dans le genre Morinda

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 20 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh