Pachypodium lamerei Drake, Palmier de Madagascar, succulente de La Réunion, Famille : Apocynaceae - Apocynacées.

Pachypodium lamerei Drake

Palmier de Madagascar

- Nom commun : Palmier de Madagascar. Étoile de la steppe.
- Autre nom : Madagascar Palm. Palm malgache.
- Nom scientifique : Pachypodium lamerei Drake.
- Synonymes :
- Pachypodium champenoisianum Boiteau.
- Pachypodium ramosum Costantin & Bois.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Apocynaceae - Apocynacées :: 31 espèces sur le site.
- Sous-famille : Bombacoideae.
- Genre : Pachypodium Lindl. 2 espèce(s) dans le genre Pachypodium
- Espèce : Pachypodium lamerei.
- Origine : Endémique Madagascar.



Pachypodium lamerei. Palmier de Madagascar.


Feuilles et fleur Pachypodium lamerei


Fleur Pachypodium lamerei


Tronc Pachypodium lamerei


Pachypodium lamerei Drake appartient à la famille des Apocynaceae et au genre Pachypodium qui comprend une vingtaine d'espèces originaires de Madagascar et d'Afrique australe. Le nom de genre se réfère aux tiges épaissies à la base de ces plantes le caudex.


Origine, distribution Pachypodium lamerei Drake :

Pachypodium lamerei Drake est endémique de Madagascar, malgré ses noms communs Palmier de Madagascar, Madagascar Palm, Palm malgache l'espèce est une succulente et donc plus étroitement liées aux cactus. Très recherché par les collectionneurs Pachypodium lamerei a été introduit dans de nombreuses régions.


Pachypodium lamerei à La Réunion :

Pachypodium lamerei est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé, cette plante succulente arborescente se trouve dans quelques parcs et jardins créoles.


Description Pachypodium lamerei :

Son tronc en forme de colonne, simple ou multiple est recouvert d'épines, il peut atteindre 5 mètres de hauteur.

Les feuilles sont réunies en couronne au sommet du tronc, elles sont lancéolées, avec une nervure principale très marquée. La feuille est verte foncée sur le dessus, verte claire dessous.

Les fleurs odorantes à cinq pétales sont blanches à gorge jaune d'or.

Les fruits sont des gousses contenant un grand nombre de graines à ailes blanches.


Multiplication Pachypodium lamerei :

Pachypodium lamerei se multiplie par ses graines, tremper les graines dans l'eau chaude pendant 24 heures avant de les semer dans du sable humide. La multiplication est possible aussi par les rejetons qui poussent à la base de la plante.


Culture, entretien Pachypodium lamerei :

Pachypodium lamerei est facile à cultiver, il pousse mieux dans les climats chauds et plein soleil. Il ne tolérera pas gelées. Les plantes cultivées en plein air vont développer de grandes fleurs blanches parfumées au sommet de la plante. Il fleurit rarement à l'intérieur.


Toxicité Pachypodium lamerei :

Pachypodium lamerei contient une sève toxique.

Pachypodium lamerei Drake.

Pachypodium lamerei Drake. Feuilles et fleur.

Pachypodium lamerei Drake. Fleur.

Pachypodium lamerei Drake. Tronc.


31 espèce(s) dans la famille des Apocynaceae - Apocynacées

2 espèce(s) dans le genre Pachypodium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 13 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker