Plumbago auriculata Lam, Plumbago du Cap, Blue Dark, Famille : Plumbaginaceae - Plumbaginacées.

Plumbago auriculata Lam

Plumbago du Cap, Blue Dark

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom : Plumbago du Cap, Blue Dark.
- Autre nom : Plombago auriculé. Dentelaire du Cap.
- Nom à La Réunion : Pervenche à fleurs bleues.
- Nom scientifique : Plumbago auriculata Lam.
- synonyme(s) :
- Plumbago capensis Thunb.
- Plumbago capensis Willd.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Plumbaginaceae - Plumbaginacées :: 2 espèces sur le site.
- Sous-famille : Plumbaginoideae.
- Genre : Polyphlebium Copel. 2 espèce(s) dans le genre Plumbago
- espèce : Plumbago L.
- Origine : Afrique du Sud.



Fleurs : Plumbago du Cap ou Blue Dark - Plumbago auriculata


Plumbago du Cap ou Blue Dark - Plumbago auriculata


Feuilles : Plumbago du Cap ou Blue Dark - Plumbago auriculata


Plumbago auriculata Lam., appartient à la famille des Plumbaginaceae à la sous-famille des Plumbaginoideae et au genre Plumbago L. Le genre Plumbago comprend une vingtaine espèces originaires des régions tempérées et tropicales. L'épithète auriculata du latin auriculatus signifiant auricule, le pétiole de la plante est muni de grandes auricules.


Origine, répartition de Plumbago auriculata Lam.

Plumbago auriculata Lam., est indigène de l'Afrique du Sud, cette espèce a été introduite comme plante ornementale dans la plupart des pays tropicaux et subtropicaux.

Il existe différentes variétés sélectionnées de Plumbago du Cap :
- Plumbago capensis Royal Cape, fleurs d'un bleu profond.
- Plumbago capensis Imperial Blue, fleurs d'un bleu intense.
- Plumbago capensis f. alba, fleurs blanches.


Plumbago auriculata à La Réunion.

Plumbago auriculata est plus communément appelé Plumbago du Cap ou Blue Dark. Cet arbuste sarmenteux rampant ou grimpant à croissance rapide est très présent dans les jardins de l'île de La Réunion et les parcs, où sa floraison s'étale toute l'année. A La Réunion l'espèce porte le nom vernaculaire de Pervenche à fleurs bleues, échappée des jardin elle s'est naturalisée et est considérée comme une potentiellement envahissante.


Description de Plumbago auriculata Lam.

Plumbago auriculata est une plante herbacée ou petit arbuste atteignant 2 à 3 m de haut. Les tiges sont érigées ou ascendantes ramifiées.

Les feuilles simples, entières sont alternes. La feuille est portée par un pétiole court, à grandes auricules, amplexicaules à la base. Le limbe est obovale, elliptique, oblancéolé ou spatulé, se base longuement atténuée, son apex aigu ou obtus mucroné.

L'inflorescence est une grappe ou un épi terminal compact comportant de nombreuses fleurs. Le pédoncule de 1 à 6 cm de long est densément poilu, les bractées petites sont lancéolées. Les fleurs sont bisexuées, régulières. La fleur est portée par un très court pédicelle environ 1 mm de long, le calice est tubulaire de 10 à 12 cm de long, à 5 côtes, comportant ça et là quelques poils courts et des glandes sur la partie supérieure. Le tube de la corolle est cylindrique de 2 à 4 cm de long, les lobes sont largement obovales, étalés, généralement bleu clair, parfois bleu foncé ou blanc.

Le fruit est une capsule oblongue, membraneuse se rétrécissant vers l'apex, enchâssée dans le calice persistant, déhiscente, à une graine.

La graine marron foncé ou noire est oblongue, d'environ 7 mm de long, légèrement aplatie.


Multiplication Plumbago auriculata Lam.

Plumbago auriculata se multiplie par graines, par division de plantes, par drageons ou par bouture.


Culture, entretien Plumbago auriculata Lam.

Plumbago auriculata préfère les sols fertiles, biens drainés. Il aime le soleil et se révèle résistant à la sécheresse. Une taille périodique permet d'obtenir une floraison prolifique.


Toxicité de Plumbago auriculata Lam

Toutes les parties de Plumbago auriculata contiennent un naphtoquinone, la plumbaline qui couvre la peau d'ampoules.


Utilisation médicinale Plumbago auriculata Lam.

La plumbaline contenue par Plumbago auriculata possède un grand nombre d'activités pharmacologiques : Antimicrobiennes, anticancirigènes, cardiotoniques et antifertiles, mais à cause de sa toxicité, l'emploi en médecine traditionnelle n'est pas dépourvue de risques. C'est pourquoi il y a lieu d'être extrêmement prudent lorsqu'on utilise des décoctions de parties de Plumbago auriculata en médecine locale.

Plumbago auriculata Lam.

Plumbago auriculata Lam. Plumbago du Cap ou Blue Dark.

Plumbago auriculata Lam.


2 espèce(s) dans la famille des Plumbaginaceae - Plumbaginacées

2 espèce(s) dans le genre Plumbago

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 12 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker