Portulaca oleracea L, Pourpier rouge, Pourpier potager, espèce adventice à La Réunion, Famille : Portulacaceae - Portulacacées.

Portulaca oleracea L

Pourpier rouge, Pourpier potager

Espèce adventice à La Réunion.

- Nom : Pourpier potager.
- Nom à La Réunion : Pourpier rouge. Pourpier.
- Nom scientifique : Portulaca oleracea L.
- Synonymes :
- Portulaca consanguinea Schltdl.
- Portulaca intermedia Lien ex Schltdl.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Portulacaceae - Portulacacées :: 2 espèces sur le site.
- Genre : Portulaca L. 2 espèce(s) dans le genre Portulaca
- Espèce : Portulaca oleracea.
- Origine : voir texte. Indigène La Réunion.



Portulaca oleracea. Pourpier rouge. Pourpier potager.


Portulaca oleracea.


Portulaca oleracea. Fruits et graines.


Portulaca oleracea. Feuilles.


Portulaca oleracea


Portulaca oleracea L, appartient à la famille des Portulacaceae et au genre Portulaca L., qui comprend environ 150 espèces originaires des régions tropicales et tempérées.

Portulaca oleracea L.


Origine de Portulaca oleracea L :

L'origine de Portulaca oleracea L, est incertaine, l'espèce était cultivée en Asie occidentale et en Inde, aujourd'hui elle est une adventice cosmopolite qu'on rencontre surtout dans les régions chaudes.


Portulaca oleracea à La Réunion :

Portulaca oleracea L., est nommée à La Réunion Pourpier rouge ou tout simplement pourpier. L'espèce est amphinaturalisée, considérée comme indigène. Portulaca oleracea est commune à La Réunion plus présente dans le Nord, l'Ouest et le Sud de l'île, elle pousse dans les lieux ensoleillés, elle aime la chaleur et l'humidité, on la trouve du niveau de la mer jusqu'à une altitude moyenne.


Nuisibilité de Portulaca oleracea à La Réunion :

Portulaca oleracea est une adventice particulièrement importante dans les cultures irriguées et maraîchères où elle se développe formant de grandes tâches sur le sol.


Description de Portulaca oleracea L :

Le pourpier rouge est une plante grasse annuelle, mais elle peut persister toute l'année si elle trouve des bonnes conditions notamment assez d'humidité.

De sa racine pivotante et profonde, elle développe une tige principale qui se divise rapidement en de nombreuses tiges secondaires. Les tiges sont couchées ou dressées le plus souvent rougeâtres, formant une tâche circulaire sur le sol pouvant mesurer plus de 60 cm de diamètre. Les tiges glabres sont cylindriques, épaisses, pleine et succulente. Des racines peuvent se développer à partir des rameaux étalés sur le sol.

Les feuilles subsessiles, épaisses et succulents sont simples et opposées, parfois alternes le long de la tige. Le limbe est charnu en forme de spatule, souvent rougeâtre lorsque la plante est adulte. Le sommet est arrondi à émarginé. La base est atténuée en un pseudo-pétiole, s'élargissant à nouveau à proximité de l'insertion sur la tige. La marge est entière et lisse et les deux faces sont glabres.

Les fleurs jaunes, sessiles, larges de 3 à 10 mm, sont solitaires ou agglomérées à l'aisselle et au sommet des rameaux. Elles s'épanouissent l'une après l'autre. Elles comportent 2 sépales, inégaux, obtus et 4 à 6 pétales, libres, bilobés ou trilobés au sommet. Les étamines au nombre de 6 à 12 entourent un style divisé en 4 à 6 stigmates linéaires ciliés.

Le fruit est une capsule déhiscente de forme globuleuse, surmontée de la base des 2 sépales. Le fruit s'ouvre à maturité par un couvercle, qui finit par tomber. Les graines sont petites, noires et luisantes.


Multiplication de Portulaca oleracea L :

Portulaca oleracea se multiplie par ses graines, qui sont dispersées principalement par le vent et l'eau. Les fragments de tiges prennent aussi racine facilement une fois coupés.


Utilisation de Portulaca oleracea L :

Le pourpier est une plante comestible, la feuille de pourpier est très riche en oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium, il est riche en vitamine C. Les jeunes tiges et feuilles de pourpier se consomment en salade, leur goût légèrement acidulé donne une petite touche originale.


Utilisation médicinale de Portulaca oleracea :

Portulaca oleracea est utilisée dans la médecine traditionnelle créole. Le pourpier est laxatif, diurétique et bénéfique en cas d’irritation des muqueuses. Il est utilisé en phytothérapie dans le traitement préventif des troubles cardio-vasculaires, et, en usage externe, pour lutter contre les contractures musculaires.


Portulaca oleracea plante hôte :

Le pourpier, Portulaca oleracea est la plante hôte de la chenille du papillon : Papilio misippus (Linné, 1764). Ce papillon est assez rare à La Réunion.

Portulaca oleracea. Pourpier rouge. Pourpier potager.

Portulaca oleracea L.

Portulaca oleracea. Fruits et graines.

Portulaca oleracea. Feuilles.


2 espèce(s) dans la famille des Portulacaceae - Portulacacées

2 espèce(s) dans le genre Portulaca

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 08 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker