Psidium cattleianum Sabine. Goyavier fruit goyave. Fruit de La Réunion. Espèce envahissante. Famille : Myrtaceae - Myrtacées.

Psidium cattleianum Sabine.

Goyavier.

Fruit de La Réunion.

Goyavier fruit goyave.


Goyavier. Psidium cattleianum Sabine.


Psidium cattleianum. Fleur.


Goyavier, goyave. Psidium cattleianum.

Psidium cattleianum Sabine.

Goyavier.

- Nom : Goyavier de Cattley.
- Autre nom : Goyavier de Chine. Goyavier-fraise
- Nom à La Réunion : Goyavier.
- Autre nom à La Réunion : Gargoulette, Gouyavier, Gouyavier de Chine, Goyave de Chine.
- Fruit : Goyave.
- Nom scientifique : Psidium cattleianum Sabine.
- Synonyme :
- Eugenia urceolata Cordem.
- Psidium indicum auct. non Raddi.
- Psidium littorale Raddi.
- Ordre : Myrtales.
- Famille : Myrtaceae - Myrtacées.
- Sous-famille : Myrtoideae.
- Genre : Psidium L.
- Origine : Brésil.



Psidium cattleianum Sabine., appartient à la famille des Myrtaceae et au genre Psidium L., décrit par Carl von Linné en 1753. Les espèces du genre Psidium sont originaires des régions les plus chaudes de l'hémisphère occidental : Mexique, Amérique du Sud, les Antilles, Galápagos et le sud des États-Unis.



Origine et répartition de Psidium cattleianum.

Psidium cattleianum est un arbre fruitier originaire du Brésil, l'espèce a été introduite pour ses fruits dans de nombreuses régions tropicales où parfois elle s'est naturalisée. Elle est aujourd'hui envahissante en Afrique australe et de l'Est, en Océanie, dans le Pacifique ainsi que dans les Mascareignes, à Norfolk, aux Comores, Madagascar, en Floride, en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux Seychelles. Le goyavier fait partie des 100 espèces les plus envahissantes de l'UICN.



Psidium cattleianum à La Réunion.

Psidium cattleianum a été introduit à La Réunion en 1818 comme espèce de jardin, elle s'est naturalisée sur des centaines d'hectares où elle colonise les formations végétales indigènes, sa croissance est très rapide. C'est une espèce devenue courante en sous-bois dans l'Est de l'île et en altitude sur la façade ouest, ainsi que sur les coulées de lave.

Psidium cattleianum Sabine se décline à La Réunion en deux sous-espèces :
- Psidium cattleianum Sabine f. cattleianum.
- Psidium cattleianum Sabine f. lucidum O. Deg.



Nuisibilité de Psidium cattleianum à La Réunion.

Psidium cattleianum entre en compétition pour la lumière et les nutriments du sol avec la flore indigène. Il se développe en espèce pionnière sur les coulées de lave empêchant le développement de la flore indigène et perturbant le processus de recolonisation. Dans la forêt humide il forme des fourrés denses monospécifiques et exclut physiquement toutes autres plantes. Le goyavier est aussi probablement allélopathique, c'est-à-dire qu'il inhibe chimiquement le développement des autres espèces végétales sous son couvert.

Psidium cattleianum est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 5 sur 5, niveau 5 : taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.



Description de Psidium cattleianum.

Haut de quatre à six mètres, le goyavier est très ramifié et très tortueux. L'écorce est lisse, unie, vert nuancé de rouge. Elle est très odorante. Les jeunes rameaux sont quadrangulaires.

Les feuilles sont opposées, entières de forme ovale avec une petit pointe courte. Elles sont lisses, vert foncé ou brun dessus, elles sont pâles et veloutées dessous. Les feuilles sont groupées par deux à l'extrémité des rameaux avec des pétioles très courts.

Les pédoncules portent une seule fleur. Ils sont opposés et axillaires. Les fleurs sont composées de cinq grands pétales blancs veinés de rose, avec des étamines nombreuses jaune citron. Elles sont très parfumées.

La goyave de Chine ou goyave fraise est une baie globuleuse, d'environ 2,5 à 5 cm de diamètre, de couleur pourpre. La pulpe du fruit est blanche et parfumée particulièrement riche en vitamine C (50 mg pour 100 g) vingt fois plus de vitamine C que l’orange.



Utilisation de Psidium cattleianum.

Le fruit se consomme crû ou en jus on le retrouve dans de délicieuses tartes, en gelés, glaces ou punch. La cuisine réunionnaise en a fait un ingrédient populaire, en l'accommodant aussi dans des plats de viande.

Produisant des fruits de février à octobre, la goyave fait à La Réunion dans le secteur de la Plaine des Palmistes l'objet de récoltes familiales et depuis quelques temps d'une culture en parcelle agricole orientée vers la vente du fruit frais et vers la transformation. La commune de la Plaine des Palmistes mise son développement écotouristique sur l'artisanat réalisé à partir de cette espèce : Préparations culinaires, de boissons avec ou sans alcool et d'objets en bois.

L'utilisation du bois de goyaver état autrefois courante à La Réunion, autant pour fabriquer des barrières et des palissades, qui pour réaliser un mobilier élaboré. Certaines pièces conservées dans les collections du Musées des Arts Décoratifs de l'Océan Indien en témoignent. Cet art tombé en désuétude, est aujourd'hui remis à l'honneur, il se décline sous toutes ses formes : Meubles d'intérieur très ouvragés, meubles de jardin d'esprit contemporain, jardinières, objets de charme, supports de plantes, fascines et plessis.



Dissémination de Psidium cattleianum.

Ses graines sont disséminées au plus profond de la forêt par les oiseaux frugivores dont le bulbul orphée ou Merle de Maurice, Pycnonotus jacosus.



Recettes de cuisine à base de goyavier.

Rhum arrangé goyave - Rhum arrangé goyave vanille - Confiture de goyave.




Espèces de la famille des Myrtaceae présentes à La Réunion.

                                                   




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 24 Septembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+



Les dernières pages ajoutées :


Caesalpinia sappan L

Caesalpinia sappan L

Hibiscus ovalifolius (Forssk.) Vahl

Hibiscus ovalifolius (Forssk.) Vahl

Ficus microcarpa L. f

Ficus microcarpa L. f

Clerodendrum quadriloculare (Blanco) Merr

Clerodendrum quadriloculare (Blanco) Merr

Claoxylon parviflorum A. Juss

Claoxylon parviflorum A. Juss