Syzygium aromaticum (L.) Merr. & L.M.Perry, Giroflier ou girofle, plante aromatique La Réunion, Famille : Myrtaceae - Myrtacées.

Syzygium aromaticum (L.) Merr. & L.M.Perry

Giroflier ou girofle

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Giroflier.
- Autre nom : Girofle.
- Nom du fruit : Clou de girofle.
- Nom scientifique : Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry.
- Synonymes :
- Caryophyllus aromaticus L.
- Caryophyllus hortensis Noronha.
- Caryophyllus silvestris Teijsm. ex Hassk.
- Eugenia caryophyllata Thunb.
- Eugenia caryophyllus (Spreng.) Bullock & S.G.Harrison.
- Jambosa caryophyllus (Thunb.) Nied.
- Myrtus caryophyllus Spreng.
- Ordre : Myrtales.
- Famille : Myrtaceae - Myrtacées :: 27 espèces sur le site.
- Sous-famille : Myrtoideae.
- Genre : Syzygium Gaertn. 6 espèce(s) dans le genre Syzygium
- Espèce : Syzygium aromaticum.
- Origine : Indonésie.



Giroflier Syzygium aromaticum


Clou de girofle. Giroflier. Syzygium aromaticum (L.) Merr. & L.M.Perry


Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry le Giroflier appartient à la famille des Myrtaceae à la sous-famille des Myrtoideae et au genre Syzygium Gaertn qui comprend comprend plus de 1 100 espèces originaires des régions tropicales et sub-tropicales de l'ancien monde.


Origine, répartition de Syzygium aromaticum :

Syzygium aromaticum est originaire des Moluques en Indonésie, cet arbre est cultivé pour ses fruits, les clous de girofle qui sont récoltées commercialement principalement dans le Bangladesh, l'Indonésie, l'Inde, Madagascar, Zanzibar, le Pakistan, le Sri Lanka et de la Tanzanie.


Histoire du giroflier à Bourbon (La Réunion) :

Pierre Poivre intendant général des îles de France ( Maurice ) et de Bourbon ( La Réunion ) acclimate à l'île Maurice au jardin des pamplemousses les premiers girofliers. Le botaniste et naturaliste réunionnais Joseph hubert effectue en 1769, un voyage à Maurice, Pierre poivre lui confie alors par l'intermédiaire de M. Céré directeur du jardin des pamplemousses les premiers plants que Hubert rapporte à La Réunion en 1770, mais cette première importation de giroflier reste sans succès.

Il faut attendre 1772 pour que Joseh Hubert récupère un nouveau plant qu'il élève avec les tendres soins d'un père dans sa charmante habitation de Bras-Mussard. Cet arbre eut une nombreuse postérité. Dès l'année 1786, Hubert possédait huit mille girofliers. En 1802, Bourbon récoltait deux cent mille livres de girofles.

Aujourd'hui Syzygium aromaticum est une espèce sténonaturalisée, naturalisée localement, le giroflier est considéré comme une espèce potentiellement envahissante.

Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry. Muscadier.


Description Syzygium aromaticum :

Le giroflier ou girofle, Syzygium aromaticum, est un arbre à épice haut de quatre à six mètres, il a un tronc droit dont la circonférence n'excède pas quarante centimètres.

La cime est large et conique. Elle est composée de rameaux, frêles, opposés, s'étendant horizontalement.

Les rameaux sont si menus que lorsqu'ils sont chargés de fruits il faut leur adjoindre des tuteurs. Un arbre donne en moyenne sept à dix kilogrammes de clous annuellement. De plus, il pousse très vite et devient rentable dès la troisième année.

Les rameaux sont garnis de feuilles opposées portées par de petits pétioles qui traversent la feuille en totalité, la dotant ainsi d'une côte médiane légèrement relevée dessous. Les feuilles sont ovales, en forme de lance avec des bors entiers. Luisantes dessus, elles sont, dessous, tachetées de petits points résineux transparents. Le dessus des feuilles est marqué par des nervures latérales fines et parallèles.

Les fleurs naissent au sommet des rameaux dis posées en bouquets terminaux et odorants. Les pédoncules qui les soutiennent n'ont aucun duvet. Chacune de leur divisions est accompagnée de deux bractées opposées, petites, écailleuses et caduques. Ces mêmes bractées se retrouvent à la base de chaque fleur. Les fleurs sont odorantes et ont un calice et un ovaire rouge sang. Peu avant de s'épanouir elles ressemblent à un clou, leurs pétales étant couchés les uns sur les autres et servant ainsi de berceaux aux embryons des fruits. On les cueille, on les dessèche et on les commercialise sous le nom de clous de girofle.

Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry. Giroflier.


Utilisation du clou de girofle :

Le clou de girofle renferme une quantité importante d'huile esssentielle (15 à 20%), 16% d'eau, des tanins, un peu d'amidon et des matières fibreuses cellulosiques. Le clou de girofle est très utilisé comme épice culinaire, il entre dans la composition du curry, aromatise les sauces, la charcuterie et certaines pâtisseries.


Utilisation médicinale Syzygium aromaticum :

Les clous sont excitants, stomachiques, carminatifs et aphrodisiaques. Ils calment les douleurs dentaires, ils aident à prévenir les maladies infectueuses. Le feuillage est employé dans les bains aromatiques. L'huile essentielle est rubéfiante et si âcre que l'on ne la prescrit que très rarement par voie interne. Au-dessus de 1 g par 24 heures, l'essence de girofle peut entraîner des phénomènes toxiques graves.


27 espèce(s) dans la famille des Myrtaceae - Myrtacées

6 espèce(s) dans le genre Syzygium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 18 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh