Tabernaemontana persicariifolia Jacq, Bois de lait, espèce endémique La Réunion et Maurice, Famille : Apocynaceae - Apocynacées.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq

Bois de lait

Espèce endémique La Réunion et Maurice.

- Nom commun : Tabernémontane à feuilles de persicaire.
- Nom à La Réunion Bois de lait ou bois de petit lait.
- Nom scientifique : Tabernaemontana persicariifolia Jacq.
- Synonymes :
- Conopharyngia persicariifolia (Jacq.) R.E. Vaughan.
- Pagiantha persicariifolia (Jacq.) Markgr.
- Pandaca persicariifolia (Jacq.) Markgr. et Boiteau.
- Tabernaemontana nervosa Desf. ex Poir.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Apocynaceae - Apocynacées :: 31 espèces sur le site.
- Sous-famille : Rauvolfioideae.
- Tribu : Tabernaemontaneae.
- Genre : Tabernaemontana L. 3 espèce(s) dans le genre Tabernaemontana
- Espèce : Tabernaemontana persicariifolia.
- Origine : Endémique La Réunion et île Maurice.



Bois de lait - Tabernaemontana persicariifolia   espèce endémique de La Réunion et île Maurice.


Fleurs de Bois de lait - Tabernaemontana persicariifolia.


Fleurs - Tabernaemontana persicariifolia Jacq.


Tronc, écorce - Tabernaemontana persicariifolia Jacq.


Tabernaemontana persicariifolia Jacq. Feuilles.


Tabernaemontana persicariifolia Jacq, appartient à la famille des Apocynaceae à la sous famille des Rauvolfioideae et au genre Tabernaemontana L. Le genre Tabernaemontana est pantropical,il regroupe environ 117 espèces de plantes à fleurs qui sont des arbustes ou des arbres. Le genre Tabernaemontana a été créé par Carl von Linné en 1753 en référence au botaniste et médecin allemand Jakob Dietrich von.


Origine Tabernaemontana persicariifolia Jacq :

Tabernaemontana persicariifolia Jacq est une espèce endémique de La Réunion et de l'île Maurice. En 2005 Leeuwenberg reunit les deux espèces endémiques de la Réunion et de l'île Maurice, Tabernaemontana persicariifolia Jacq et Tabernaemontana mauritiana Lam sous le nom de Tabernaemontana persicariifolia Jacq, considérant qu'il n'y a pas d'arguments morphologiques suffisants pour séparer les deux espèces. Néanmoins les deux espèces dont la morphologie foliaire, la distribution et l'écologie sont bien distincts méritent au minimum une reconnaissance au rang de sous-espèce. Celle-ci n'ayant jamais été faite, l'autonomie des deux espèces sera donc provisoirement conservée, en attendant une analyse plus fine du complexe de populations indigènes de Tabernaemontana des Mascareignes.



Tabernaemontana persicariifolia à La Réunion :

Tabernaemontana persicariifolia Jacq, est nommé à La Réunion Bois de lait, bois de petit lait ou Petit bois de lait, il doit ses noms vernaculaires à son latex blanc abondant. Le bois de lait pousse dans la forêt semi-sèche et dans les milieux rocailleux ouverts, jusqu'à 1 200 mètres d'altitude. L'espèce est fortement menacée de disparition dans le milieu naturel à la suite de l'accroissement de l'urbanisation et le développement de nouvelles infrastructures dans les régions semi-sèches de l'ouest de l'île. Elle est protégée au titre de l'arrêté ministériel du 6 février 1987. Article 1 de l'arrêté : Sont interdits sur le territoire du département de la Réunion et de ses dépendances, en tout temps, la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le transport, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat [*commercialisation*] des spécimens sauvages des espèces ci-après énumérées.


Description Tabernaemontana persicariifolia Jacq :

Tabernaemontana persicariifolia Jacq., est un arbuste ou petit arbre atteignant de 5 à 10 m de haut. Son tronc atteignant 40 cm de diamètre est couvert d'une écorce rugueuse.

Les feuilles pétiolées sont simples, opposées, entières, limbe étroitement elliptique avec une nervure principale blanchâtre proéminente. Les juvenilles sont plus étoites que les feuilles adultes.

Inflorescences corymbiformes et irrégulières. L'ensemble des fleurs se trouvent dans le même plan formant en quelque sorte, une grappe aplatie.

Les fleurs sont bisexuées blanches à jaunâtres, odorantes. Les pétales sont fusionnés en tube puis divisés en une étoile à 5 branches sinueuses et élargies en forme d'une hélice.

Le bois de lait fleurit de décembre à mai, le pic se situant de février à mars. Les fruits se développent un peu plus tard.

Le fruit est constitué de deux follicules ovoïdes contenant de nombreuses graines.


Utilisation médicinale Tabernaemontana persicariifolia Jacq :

La décoction de l'écorce et de la tige et des feuilles de Tabernaemontana persicariifolia a des propriétés astringentes.


Toxicité de Tabernaemontana persicariifolia Jacq.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq., contient un suc laiteux toxique. Le jus de l'écorce et les racines servent de poison pour la pêche.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq. Fleurs.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq. Fleurs.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq. Tronc, écorce.

Tabernaemontana persicariifolia Jacq. Feuilles.


31 espèce(s) dans la famille des Apocynaceae - Apocynacées

3 espèce(s) dans le genre Tabernaemontana

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 18 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker