Triphasia trifoliata (Burm. f.) P. Wilson, Orangine, espèce envahissante à La Réunion, Famille : Rutaceae - Rutacées.

Triphasia trifoliata (Burm. f.) P. Wilson

Orangine

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom à La Réunion : Orangine.
- Nom scientifique : Triphasia trifolia (Burm. f.) P. Wilson.
- synonymes :
- Limonia trifolia Burm. f.
- Limonia trifoliata L.
- Triphasia aurantiola Lour.
- Triphasia trifoliata (L.) DC.
- Ordre : Sapindales.
- Famille : Rutaceae - Rutacées :: 14 espèces sur le site.
- Genre : Triphasia Lour. 1 espèce(s) dans le genre Triphasia
- Espèce : Triphasia trifolia.
- Origine : Chine et Asie du Sud-Est.



Triphasia trifoliata. Orangine


Feuilles : Triphasia trifoliata. Orangine


Fruits : Orangine. Triphasia trifoliata.


Fruit : Triphasia trifoliata. Orangine


Triphasia trifolia (Burm. f.) P. Wilson


Triphasia trifolia (Burm. f.) P. Wilson, appartient à la famille des Rutaceae au genre Triphasia qui comprend 3 espèces originaires d'Asie du Sud-Est (Indo-Malaisie), des Philippines et de Nouvelle-Guinée :
- Triphasia brassii (CTWhite) Swingle.
- Triphasia grandifolia Merr.
- Triphasia trifolia (Burm.f.) P.Wils.


Origine, distribution Triphasia trifolia :

Triphasia trifolia originaire de Chine et de l'Asie du Sud-Est a été introduit dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales du monde pour être cultivé pour ses fruits comestibles.


Triphasia trifolia à La Réunion :

Triphasia trifoliata, plus communément nommé orangine à La Réunion a été introduit en 1820 comme arbuste fruitier. L'espèce maintenant naturalisée est présente principalement en arrière littoral, commune des fourrés sur les falaises ensoleillées de Saint-Pierre, Saint-Leu, dans les hauts de la Possession où elle arrive à former des peuplements monospécifiques, denses, presque impénétrables.


Nuisibilité Triphasia trifolia à La Réunion :

Triphasia trifoliata est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.


Description Triphasia trifolia :

Triphasia trifoliata est un arbuste épineux au port buissonnant pouvant atteindre 3 m de hauteur. Les rameaux en zigzag sont pubérulents, ils portent des épines droites et raides, longues de 0.2 à 1.5 cm.

Son feuillage est persistant, Les feuilles subsessiles ou à pétiole atteignant 3 mm de longueur sont trifoliées d'où le nom de l'espèce, Triphasia trifoliata. La foliole terminale est plus grande que les deux folioles latéraux, de forme ovale-rhombiforme, de 2 à 4 cm X 1.2 à 3 cm, plus ou moins glabre, copieusement ponctuée de glandes, à sommet émarginé, à base cunéiforme, à marges plus ou moins nettement dentées en scie, plus particulièrement vers le sommet, à nervation peu visible sauf la nervure médiane, les folioles latérales semblables mais petits et de forme irrégulière, généralement plus ou moins largement elliptiques. Les feuilles dégageant une odeur aromatique de résine lorsqu'elles sont froissées.

Sa floraison blanche à l'odeur d'oranger rappelle sa parenté avec les agrumes, il appartient également à la famille des Rutacées. La fleur blanche est portée par un pédicelle long de 1 à 2 mm, le calice est formé de 3 lobes deltoïdes, longs de 1 mm environ, ponctué de glandes, à poils tomenteux courts. Les 3 pétales blancs, s'enroulant vers l'arrière sont étroitement obovales, de 10 X 2.5 mm environ, ponctués de glandes face externe vers le sommet. 6 étamines, filets en un seul verticille, longs d'environ 6 mm, renflés en leur milieu. L'ovaire est fusiforme, porté par un tore court, passant graduellement à un style épais terminé par un stigmate obscurément trilobé, le pistil atteingant en tout environ 9 mm de longueur.

Son fruit l'orangine est une petite baie globuleuse ou ovoïde, de 10 à 15 mm, verte devenant rouge-vif à maturité. Sa peau est fine, et parsemée de petites glandes.

Sa chair est rafraîchissante, quoique visqueuse. C'est un petit fruit exotique comestible, mais très peu consommé.

Le fruit contient une ou deux graines.


Multiplication Triphasia trifolia :

Triphasia trifolia se multiplie par ses graines, qui sont souvent disséminées par les oiseaux.


Utilisation médicinale Triphasia trifolia :

Triphasia trifolia est utilisé en médecine traditionnelle en Asie du Sud-Est. Les feuilles exsudent un parfum de résine lorsqu'elles sont meurtries et la plante est considérée comme antifongique et antibactérienne et est utilisée pour traiter les coliques, la diarrhée et les affections cutanées. Les fruits sont utilisés pour la toux et les maux de gorge ( Burkill, 1994 ). Les composés chimiques extraits des feuilles et des tiges de T. trifolia ont été évalués pour leurs effets inhibiteurs contre le virus de l'herpès simplex (HSV) et le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ( Likhitwitayawuid et al., 2005 ; Dondon et al., 2006 ). Une étude récente évaluant le potentiel inhibiteur de 13 coumarines de T. trifolia a montré qu’elle pouvait être ciblée comme espèce potentielle pour le développement de médicaments anti-HSV et VIH ( Likhitwitayawuid et al., 2005 ).

Triphasia trifoliata. Orangine.

Triphasia trifolia (Burm. f.) P. Wilson.

Triphasia trifoliata. Orangine.

Fruits : Orangine. Triphasia trifoliata.

Fruit : Triphasia trifoliata. Orangine.


14 espèce(s) dans la famille des Rutaceae - Rutacées

1 espèce(s) dans le genre Triphasia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 15 Décembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.