Acanthospermum hispidum DC, Acanthospermum hérissée Famille : Asteraceae - Asteracées.

Acanthospermum hispidum DC

Acanthospermum hérissée

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom scientifique : Acanthospermum hispidum DC.
- Nom commun : Acanthospermum hérissée.
- Nom à La Réunion : Acacia.
- synonyme(s) : Acanthospermum humile var. hispidum (DC.) Kuntze.
- Ordre : Asterales.
- Famille : Asteraceae - Asteracées :: 71 espèces sur le site.
- Sous-famille : Asteroideae.
- Tribu : Heliantheae.
- Genre : Acanthospermum Schrank.
- Origine : Amérique du Sud.



Acanthospermum hispidum DC.


Acanthospermum hispidum DC.


Acanthospermum hispidum DC.


Acanthospermum hispidum DC., appartient à la famille des Asteraceae à la sous-famille des Asteroideae et au genre Acanthospermum Schrank qui comprend 6 espèces :

- Acanthospermum australe (Loefl.) Kuntze.
- Acanthospermum consobrinum S.F.Blake.
- Acanthospermum glabratum (DC.) Wild.
- Acanthospermum hispidum DC.
- Acanthospermum humile (Sw.) DC.
- Acanthospermum microcarpum B.L.Rob.

Le nom du genre Acanthospermum provient de deux mots grecs Akanthos signifiant épineux et sperma signifiant graine, en référence aux grandes épines crochues des semences. L'épithète hispidum du latin hispidus, signifiant hérissé, velu, âpre, raboteux, rude, plein d'aspérités, faisant allusion aux tiges et aux feuilles couvertes de poils rudes et épais, extrêmement rugueux au toucher.


Origine, répartition Acanthospermum hispidum DC.

Acanthospermum hispidum DC., est originaire d'Amérique du Sud, souvent d'introduction accidentelle par des semences de cultures contaminées, l'espèce s'est répandue dans les régions tropicales et sub-tropicales, Amérique du Nord, Afrique, Asie, Australie, mais également dans certaines régions tempérées, Russie du nord, Europe, la France.


Acanthospermum hispidum à La Réunion.

Acanthospermum hispidum probablement d'introduction accidentelle est une espèce naturalisée à La Réunion, présente principalement en basse altitude dans l'Ouest de l'île.


Nuisibilité Acanthospermum hispidum à La Réunion.

Acanthospermum hispidum est une espèce adventice héliophile, qui a besoin de la lumière directe du soleil pour son développement, présente dans les cultures à faible recouvrement. Acanthospermum hispidum DC., est inscrite dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : Taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description Acanthospermum hispidum DC.

Acanthospermum hispidum DC.

Acanthospermum hispidum est une plante herbacée annuelle qui se développe à partir d'une racine en pivot pourvue de racines secondaires fines. Sa tige pleine, quadrangulaire, couverte de poils raides est dressée, à ramification dichotomique qui donne à la plante une forme buissonnante atteignant de 30 à 60 cm de hauteur.

Les feuilles sessiles sont disposées en paires opposées. Le limbe irrégulièrement denté et velu sur les deux faces est ovale, à base partiellement embrassante. Il mesure de 6 à 8 cm de long et de 2 à 4 cm de large. Il est trinervé au-dessus de la base.

Les inflorescences sont groupées en capitules solitaires, situés à l'intersection de chaque ramification. Capitule jaune-vert pâle d'environ 6 mm de diamètre. L'involucre du capitule est composé de 5 bractées embrassant un cercle de 5 à 10 fleurs femelles, fertiles, ligulées. Au centre se trouvent quelques fleurs bisexuées, stériles, tubulées.

Les fruits de 5 à 10 par capitule sont des akènes disposés en étoile. Les akènes triangulaires mesurent 6 à 8 mm de long et 3 à 4 mm de large. Ils sont hérissés d'épines à la pointe recourbée et portent au sommet deux épines plus fortes et divergentes. L'une est droite, l'autre a la pointe recourbée.


Multiplication Acanthospermum hispidum.

Acanthospermum hispidum se multiplie uniquement par ses graines, sa dispersion est :
- Zoochore, les akènes épineux sont facilement dispersés sur la laine et la fourrure des animaux.
- Anémochore dispersion des graines grâce au vent.
- Hydrochore, les akènes sont transportés sur des distances considérables par les ruisseaux et les eaux de crue.


Utilisation médicinale Acanthospermum hispidum.

Acanthospermum hispidum est utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés vermifuges et antalgiques en Afrique centrale. La racine est utilisée pour guérir la toux et la bronchite et un thé bouilli des feuilles réduit la fièvre, favorise la transpiration et guérit la diarrhée. En Afrique occidentale Acanthospermum hispidum est utilisée pour le traitement de l'arthrite, la lèpre, la migraine, les rhumatismes et les maux d'estomac.


71 espèce(s) dans la famille des Asteraceae - Asteracées

1 espèce(s) dans le genre Acanthospermum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 24 Mars 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.