Anthoxanthum odoratum L, Flouve odorante, Famille : Poaceae - Poacées.

Anthoxanthum odoratum L

Flouve odorante

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Flouve odorante.
- Nom scientifique : Anthoxanthum odoratum L.
- synonyme(s) :
- Anthoxanthum maderense H.Teppner.
- Anthoxanthum nebrodense Lojac.
- Anthoxanthum pauciflorum Adamovic.
- Anthoxanthum pilosum Döll.
- Anthoxanthum sommierianum Ricci.
- Anthoxanthum villosum Dumort.
- Phalaris ciliata Pourr.
- Xanthonanthos odoratus (L.) St.-Lag.
- Ordre : Poales.
- Famille : Poaceae - Poacées :: 37 espèces sur le site.
- Sous-famille : Pooideae.
- Tribu : Aveneae.
- Sous-tribu : Phalaridinae.
- Genre : Anthoxanthum L.
- Sous-genre : Ceratochloa.
- Origine : Eurasienne.



Anthoxanthum odoratum L.


Anthoxanthum odoratum L.


Anthoxanthum odoratum L.


Anthoxanthum odoratum L.


Anthoxanthum odoratum L la Flouve odorante appartient à la famille des Poaceae à la sous-famille des Pooideae et au genre Anthoxanthum qui comprend une vingtaine d'espèces répandues dans les régions tempérées, tropicales et subtropicales de l'Afrique et de l'Eurasie. Le nom du genre Anthoxanthum provient du grec anthos signifiant fleur et xanthos signifiant jaune faisant allusion aux fleurs jaunes après la floraison. L'épithète odoratum, signifiant odeur fait référence à son odeur de coumarine après dessiccation.


Origine, distribution Anthoxanthum odoratum L.

Originaire du nord-ouest de l'Afrique : Algérie, Maroc et Tunisie, des Açores, Madère, des îles Canaries, de l'Europe, de l'Asie du Nord, du nord-ouest de l'Iran, Turquie, Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizistan, Russie, Mongolie, Chine, Corée et le Japon, Anthoxanthum odoratum a été introduit comme espèce de paturage dans de très nombreuses régions, elle s'est naturalisée : dans le sud et l'est de l'Australie, dans l'est de la Nouvelle-Galles du Sud, l'ACT, Victoria, Tasmanie, Australie du Sud sud-est et au sud-ouest de l'Australie occidentale, dans le sud-est du Queensland et le long de la côte sud de l'Australie occidentale, sur l'île de Norfolk, en Afrique, Nouvelle-Zélande, États-Unis, Amérique Centrale, Amérique du Sud, La Réunion et à Hawaii.

La flouve odorante est inscrite sur la liste établie par le Comité français de l'UICN et le SSC Invasive Species Specialist Group de l'UICN, figurant parmi les plantes les plus envahissantes au monde, envahissante à Hawaii, au Chili, en Argentine, en Californie, en Corée, en Australie Nouvelle-Zélande et La Réunion.


Anthoxanthum odoratum à La Réunion.

Introduit à La Réunion, vraisemblablement dans des lots de graines de plantes fourragères contaminés, Anthoxanthum odoratum est très largement naturalisé dans les prairies naturelles et anthropisées d'altitude. La Flouve odorante est présente principalement dans les hauts de l'Ouest, dans le cirque de Cilaos, dans les hauts du Sud, Plaine des palmistes, plaine des Cafres et sur les secteurs de la Plaine des Sables.


Nuisibilité Anthoxanthum odoratum à La Réunion.

Anthoxanthum odoratum envahi les pelouses d'altitude avec des recouvrements pouvant dépasser 75 %, l'espèce est présente dans les clairières et bordures de forêt humide de montagne, ainsi que les couloirs de ravines, elle entre en compétition avec les espèces indigènes qu'elle fini par exclure pour former une communauté monospécifique. Anthoxanthum odoratum est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 5 sur 5 : Taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.


Description Anthoxanthum odoratum L.

Anthoxanthum odoratum est une graminée vivace de 30 à 70 cm de hauteur. Les chaumes fines, d'environ 1 mm de diamètre, creuses sont géniculées ascendantes ou dressées.

Les feuilles principalement basales sont linéaires à apex acuminé, ciliées au sommet de la gaine, avec un limbe glabre ou légèrement poilu, la ligule parfois de couleur pourpre est oblongue et souvent déchirée.

Inflorescence, solitaire, terminale spiciforme, la panicule en forme d’épis mesure de 3 à 8 cm de long, le pédoncule mince, lisse, mesure de 10 à 35 cm de long, le rachis est obscurci par les épillets étroitement imbriqués. Les épillets subsessiles portent 3 fleurs verdâtres dont 2 stériles, cachées par 2 écailles poilues et portant une arrête dorsale genouillée. La fleur fertile de 2 à 2,5 mm de long, terminale à 2 étamines est enfermée dans les 2 lemmes stériles, la glumelle est velue et munie d’une arrête.

Le caryopse ellipsoïde avec péricarpe adhérent mesure environ 2 mm de long. Les graines sont généralement dispersées par le vent, l'eau, les animaux et les véhicules.


Multiplication Anthoxanthum odoratum.

Anthoxanthum odoratum se multiplie par ses graines.


Utilisation médicinale Anthoxanthum odoratum.

La flouve odorante renferme dans ces feuilles de nombreux principes actifs, dont la coumarine. Anthoxanthum odoratum était surtout employé dans la médecine populaire pour soulager et améliorer les troubles de la circulation sanguine. La plante entière serait sédative et anti-inflammatoire. Elle rentrerait dans les soins liés aux insuffisances veineuses, aux œdèmes circulatoires et à la circulation capillaire.


Utilisation alimentaire Anthoxanthum odoratum.

La flouve odorante est appréciée sous forme de thé ou tisane, puisqu'en séchant ces feuilles prennent un délicieux parfum de vanille et de foin. Il est dit qu'elle peut même agrémenter les viandes et particulièrement le jambon cuit et les sauces.


Toxicité Anthoxanthum odoratum.

Attention ne pas se servir d'Anthoxanthum odoratum quand la plante est moisie, la flouve odorante contient du dicoumarol, une antivitamine K pouvant provoquer de graves hémorragies.


37 espèce(s) dans la famille des Poaceae - Poacées

1 espèce(s) dans le genre Anthoxanthum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 19 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh