Anthurium Schott, Anthurium, Famille : Araceae - Aracées.

Anthurium Schott

Anthurium

- Nom commun : Anthurium.
- Autre nom : Anthure. Flamant rose. Langue de feu.
- Genre : Anthurium Schott.
- Ordre : Alismatales.
- Famille : Araceae - Aracées :: 16 espèces sur le site.
- Sous-famille : Pothoideae.
- Tribu : Potheae.
- Genre : Anthurium Schott.



anthurium langue de feu flamant rose fleur flore île de La Réunion


anthurium langue de feu flamant rose fleur flore île de La Réunion


anthurium langue de feu flamant rose fleur flore île de La Réunion


anthurium langue de feu flamant rose fleur flore île de La Réunion


Le genre Anthurium Schott., appartient à la famille des Araceae, il comprend environ 800 espèces, qui ont une distribution néotropicale (L'écozone néotropique comprend la totalité de l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale jusqu'au sud du Mexique). De nouvelles espèces sont décrites chaque année. A l’état naturel, le genre comprend des espèces terrestres et des espèces épiphytes. L'anthurium se caractérise par ses spadices, inflorescences en épis entourés d'une bractée qui lui on donné son nom grec Anthos signifiant fleur et oura signifiant queue, l'épi forme une tige dressée au centre de la bractée déployée.

L'Anthurium aussi nommé : Anthure. Flamant rose. Langue de feu se décline donc en nombreuses espèces et hybrides, mais seules quelques espèces sont cultivées comme plante pour la valeur ornementale de leur feuillage ou pour celle de leur inflorescence.


Quelques espèces d'anthurium.

- Anthurium Acropolis à la fleur blanche.
- Anthurium Amigo à la fleur verte au cœur rouge.
- Anthurium andraeanum Linden.
- Anthurium Casino à la fleur rouge.
- Anthurium Choco à la fleur rouge sang.
- Anthurium crystallinum Linden et André.
- Anthurium Fantasia à la fleur nacrée bordée de rouge.
- Anthurium Laguna à la fleur verte lagune.
- Anthurium magnificum Linden Anthure magnifique.
- Anthurium nymphaeifolium K. Koch et C.D. Bouché à feuilles de nénuphar.
- Anthurium pedatoradiatum Schott.
- Anthurium scherzerianum qui possède des spadices recourbées.


Anthurium à La Réunion.

Anthurium, plusieurs espèces et de nombreux hybrides font partie des plantes ornementales des jardins de l'île de La Réunion en raison de leurs fleurs décoratives. Elles sont en général connues chez nous comme fleurs en pot et comme fleurs coupées. L'Anthurium est présent à la Réunion uniquement à l'état cultivé.


Description de l'Anthurium.

L'anthurium est une plante vivace au port dressé.

Les feuilles sont persistantes, coriaces, entières, lobées ou divisées, généralement avec trois côtes.

Les fleurs sont remarquables pour les grandes spathes souvent d'un rouge intense. Elles sont coriaces et de formes très différentes. Les spadices sont droits ou spiralés.

Les fruits sont des baies de formes différentes.


Entretien et culture de l'Anthurium.

L'Anthurium une plante d'origine tropicale a besoin de lumière mais pas de soleil direct. D'une humidité importante, le substrat ne doit pas se dessécher, une terre aérée et oxygénée, bien poreuse est importante. Tous les Anthurium sont habitués à une forte humidité atmosphérique, ne pas hésiter à une vaporisation pratiquées durant la période de croissance. Si les feuilles s'enroulent sur elles-mêmes cela indique un manque d'humidité atmosphérique ou un endroit trop ensoleillé. Aucune taille n’est nécessaire mais supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure.


Multiplication de l'Anthurium.

Le procédé le plus simple pour la multiplication de l'Anthurium est la division du rhizome. La reproduction par semis est également possible, mais les semences ne sont viables qu'au cours des 3 à 5 jours qui suivent la récolte de graines.


Maladie de l'Anthurium.

A La Réunion l'anthurium est attaqué par la bactériose de l’anthurium, Xanthomonas axonopodis pv. dieffenbachiae, une bactérie pathogène responsable du dépérissement bactérien de l’anthurium.

Cette bactérie a été isolée sur Anthurium, mais aussi sur d’autres espèces appartenant aux genres Caladium, Dieffenbachiae, Syngonium et Aglaonema. Plus globalement, toutes les plantes de la famille des Aracées sont des hôtes potentiels pour cette bactérie. Une fois présente à la surface des feuilles, la bactérie pénètre dans la plante par les micro orifices naturels, et par les blessures qui résultent des opérations de récolte et d’entretien. Puis, véhiculée par la sève, elle peut envahir toute la plante. Elle engendre alors des symptômes graves, aboutissant à la mort du plant.


16 espèce(s) dans la famille des Araceae - Aracées

2 espèce(s) dans le genre Anthurium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 18 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh