Antoine de Bertin, poète, personnage célèbre de La Réunion.

Antoine de Bertin.

- Nom : Antoine de Bertin.
- Naissance : 10 octobre 1752 à Sainte-Suzanne La Réunion.
- Décès : 30 juin 1790 Saint-Domingue, République dominicaine.
- Fonction(s) :
- Lieutenant de cavalerie.
- Capitaine de cavalerie.
- Écuyer du comte d'Artois.
- Poète.


Antoine de Bertin est né à Sainte-Suzanne, La Réunion le 10 octobre 1752

Ses parents étaient liés très étroitement à la famille de Forges de Parny, rien ne lui manque dans la magnifique propriété du Gol et son enfance entourée de tout ce que le luxe créole, joint au prestige de l'autorité, pouvait avoir de plus brillant.

Antoine Bertin

Mais suivant une tradition en vigueur chez les riches créoles, en 1761, la famille envoie le jeune Bertin en France afin qu'il puisse y recevoir une éducation l'aidant à faire son chemin à la Cour et le préparant au métier des armes, il a 9 ans. il fit de brillantes études à la pension Colin de Picpus puis au collège du Plessis. Il entra dans la carrière des armes et fut lieutenant puis capitaine de cavalerie au régiment de Franche-Comté avant de devenir en 1777 écuyer du comte d'Artois.

Vers 1772, il fait ses débuts poétiques en publiant : Aux Sauvages, dans l'Almanach des Muses et cours désormais la triple carrière des armes, des lettres et des plaisirs. Ses premiers poèmes connaissent un véritable succès. Il est un familier de la cour de Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette.

Vers 1773, Antoine Bertin s'éprit de la créole de Bourbon Marie-Catherine Sentuary soeur de Antoine Bertin Michelle de Bonneuil, toutes les deux très jolies et membres, comme lui, de la société anacréontique dite de la Caserne. Leur liaison dura sept ans. La jeune femme est décrite dans Les Amours sous le nom d'Eucharis. Lorsqu'elle mourut prématurément d'un "mal lent et funeste", en 1783, il lui consacra quelques uns de ses plus beaux vers. Il voyagea en Italie où il fut séduit par les ruines antiques.

Antoine Bertin

En 1777, il publie un Voyage en Bourgogne mêlé de prose et de vers, à l'imitation du célèbre Voyage de Chapelle et Bachaumont.

Il semble qu'il prit part à la Guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique. De retour en France métropolitaine, il effectua vers 1782 un voyage à Cauterets pour y soigner une santé compromise. C'est de là qu'il adressa une lettre restée célèbre à Parny.

Peu avant la Révolution française, Bertin s'embarqua pour Saint-Domingue afin d'épouser Hélène de Lestang, surnommée Catilie. Il arriva épuisé, et le mariage dut être retardé. Il fut enfin célébré en juin 1790 dans la chambre du poète, qui s'évanouit sitôt après avoir prononcé le oui. Il mourut 17 jours plus tard âgé de seulement 38 ans, le 30 juin 1790, emporté par le typhus.


Éléments de bibliographie :

- 1780, Les Amours.
- 1826, Œuvres complètes.
- 1879, Poésies et Œuvres complètes.

Textes, poésies, Antoine de Bertin :

- A ma muse, Recueil : Les Amours

- Je chantais les combats, Recueil : Les Amour



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 21 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.