Blanche Pierson, comédienne, sociétaire de la Comédie-Française, née le 10 mai 1842 à Saint-Paul La Réunion.

Blanche Pierson.

- Nom : Blanche Pierson.
- Naissance : 10 mai 1842 à Saint-Paul La Réunion.
- Décès : 1919 à Paris, France.
- Fonction(s) :
- Comédienne.
- Sociétaire de la Comédie-Française.


Blanche Pierson vint au monde, le 10 mai 1842 à Saint-Paul La Réunion, dans une famille de comédiens.

Elle était en effet la nièce de l'acteur Numa, qui joua au théâtre du Gymnase avec beaucoup de succès pendant une trentaine d'années, et son propre père, Hypolite Pierson, était également un acteur, qui, doté d'un fort strabisme, s'était spécialisé dans les rôles comiques. Il fut le régisseur du théâtre de Saint-Paul, animé par la petite troupe locale de M. Petit Welter, sa mère Victorine Valèrie Thibaut tient un commerce de mode.

Blanche Pierson

En 1847, toute la famille Pierson se retrouva en France, le père ayant trouvé, avec l'aide de Victorien Sardou, un ami, un emploi dans une troupe de province. En le suivant dans ses tournées provinciales, Blanche fut destinée de bonne heure, au théâtre.

Blanche Pierson apprit le métier en observant son père et les autres comédiens. Mais elle apprit aussi et surtout que la maîtrise ne venait qu'avec un incessant labeur. Cette volonté de travailler encore et toujours explique son ascension constante dans le milieu théâtral.

Dès l'âge de 11 ans, elle monta sur les planches. Encore toute jeune fille, elle joua les ingénues dans les théâtres de province et au théâtre de Bruxelles. Lorsqu'elle elle vint à Paris, à 14 ans, on l'engagea au Théâtre de l'Ambigu, puis elle passa peu après au Théâtre du Vaudeville, où elle se fit surtout remarquer par le charme de sa beauté blonde et son don inné de la séduction. Elle y interpréta par exemple le rôle d'Anna dans Les Petites Mains, comédie en trois actes de Labiche et Edouard Martin, créée le 28 novembre 1859.

Assez rapidement, elle quitta ce théâtre pour entrer dans la troupe du théâtre du Gymnase, qu'elle ne quittera qu'en 1884.

Blanche Pierson sociétaire de la Comédie-Française

En 1872, lors de la reprise de La Dame aux camélias, Blanche Pierson montra son véritable talent d'actrice dans le rôle titre. Francisque Sarcey, fameux critique de l'époque, dit alors d'elle :

" Elle a joué le rôle de Marguerite Gautier avec une merveilleuse ardeur de tempérament. Tout son être respire la passion, une passion vigoureuse qui va bien à ce charmant sourire de ses yeux et de sa bouche. Elle a trouvé des accents d'une tendresse et d'une douleur incomparables ; des mouvements et des gestes, dont le naturel et le pathétique ont emporté la salle."

À partir de ce moment, elle remporta régulièrement de très vifs succès.

En 1884, elle entra à la Comédie-Française.

Blanche Pierson

Le 19 janvier de cette même année, elle joua son premier rôle, Mme de Thauzette dans Denise d'Alexandre Dumas fils.

Blanche Pierson devint, en 1886, la 313e sociétaire de la Comédie-Française en jouant le rôle d'Elmire dans Tartuffe de Molière.

En 1910, elle fut admise à siéger au comité de lecture du théâtre Français.

Blanche Pierson mourut en 1919 à l'âge de 77 ans sans avoir revu son île natale.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 18 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.