Bois pissenlit, Trompette d’Or Espèce envahissante de La Réunion, Famille : Bignoniaceae - Bignoniacées.

Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth

Bois pissenlit, Trompette d’Or

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Bois pissenlit, Trompette d’Or.
- Autre nom : Bois Caraïbe. Fleurs jaunes.
- Nom à La Réunion : Trompette d’Or, Bois pissenlit.
- Nom à La Guadeloupe : Bois à enivrer.
- Nom anglais : Trumpet bush, Yellow bells, Yellow elder.
- Nom scientifique : Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth.
- Synonymes :
- Bignonia stans L.
- Stenolobium stans (L.) Seem.
- Stenolobium tronadora Loes.
- Tecoma incisa (Rose & Standl.) IMJohnst.
- Tecoma tronadora (Loes.) IMJohnst.
- Tecoma velutina Lindl.
- Ordre : Lamiales.
- Famille : Bignoniaceae - Bignoniacées :: 15 espèces sur le site.
- Tribu : Tecomeae.
- Genre : Tecoma Juss.
- Origine : Amérique tropicale.



Tecoma stans. Trompette d'Or, Bois pissenlit.


Fleurs : Tecoma stans. Trompette d'Or, Bois pissenlit.


Capsules : Tecoma stans. Trompette d'Or, Bois pissenlit.


Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth. Feuilles.


Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth.


Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth., appartient à la famille des Bignoniaceae et au genre Tecoma Juss., qui comprend 14 espèces d'arbustes ou petits arbres. Douze espèces sont d'origine neotropicale tandis que deux autres espèces sont d'origine africaine.


Origine, répartition Tecoma stans.

Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth est natif des zones tropicales d'Amérique, son aire d'origine s'étend de la Floride au Nord de l'Argentine. C'est une plante de la forêt humide de moyenne altitude, pouvant s'adapter à des conditions plus sèches. L'espèce a été introduite pour l'ornement dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales, parfois naturalisée elle a un comportement envahissant : en Afrique du Sud, Etats-Unis, Argentine, Australie, les îles du Pacifique dont Hawaii et Nouvelle Calédonie, ainsi que les Mascareignes et Mayotte.


Tecoma stans à La Réunion.

Introduite anciennement aux Mascareignes comme plante ornementale, l'espèce Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth. se trouve actuellement dans les trois îles : La Réunion, île Maurice et Rodrigues.

A La Réunion Tecoma stans est nommé Bois pissenlit, l'espèce introduite en 1856 comme plante ornementale, dans les jardins et les parcs s'est naturalisée, elle colonise les environs de Saint-Denis, les pentes de basse altitude notamment la côte Ouest de l'île principalement la région de Saint-Leu.


Nuisibilité Tecoma stans à La Réunion.

Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth forme des fourrés denses qui limitent l'accès à la lumière, aux nutriments et à l'eau aux plantes indigènes, il a un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes. L'abondante litière formée pas ses feuilles, fruits et graines ailées répriment la régénération des espèces indigènes qui auraient survécues à la densité de sa frondaison. Tecoma stans (L.) Juss. ex Kunth est inscrit dans la liste des espèces envahissante de La Réunion, niveau 5 sur 5, niveau 5 : taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.


Description de Tecoma stans.

Tecoma stans aime une situation lumineuse, les températures élevées, les sols quelconques, même squelettiques ou rocailleux.

Le bois pissenlit est un arbuste ou petit arbre pouvant atteindre 10 mètres de hauteur. Il est très ramifié. Les rameaux sont verts, virant au brun, l'écorce plus âgée est gris clair et très sillonnée.

Les feuilles sont composées de 3 à 9 folioles portées par des pétioles de 1 à 7 cm de long. Les folioles sont opposées de taille très variable de 2 à 15 cm de long et 1 à 6 cm de large. Foliole de forme ovale à oblongue, atténuée à la base, aiguë et sub-acuminée au sommet, à marge finement dentée, un peu pilleuse le long de la nervure médiane sur les deux faces.

Inflorescences en racèmes terminaux pouvant avoir une vingtaine de fleurs. La floraison s’étend de la fin de la saison des pluies jusqu’en saison sèche où a lieu la fructification.

Fleur en trompette de couleur jaune-vif, longue de 4 à 6 cm, calice long de 5 à 7 mm à 5 dents triangulaires, ciliolées, égales, glabre et muni de glandes cratériformes dans la partie supérieure. Corolle étroitement tubuleuse à la base, puis élargie comportant des lignes rouges et cinq lobes arrondis de 1 à 1,5 cm de long. Étamines insérées à la base de la corolle, anthères divariquées, pileuses, à conectif prolongé en pointe, staminode filiforme, plus court que les filets, disque charnu, cupuliforme, ovaire cylindro-conique, cannelé.

Les fleurs ont une odeur rappelant celle de la vanille.

Les fruits sont des longues capsules vertes linéaires et aplaties de 5 à 20 cm de long sur 0,5 à 1 cm de large, virant au marron à maturité.

Les graines de 3 à 5 mm sont ovales, aplaties à ailes latérales membraneuses.


Multiplication de Tecoma stans.

Tecoma stans se reproduit par ses graines, celles-ci, très nombreuses, sont dispersées par le vent facilement grâce à leurs appendices ailés.


Utilisation médicinale de Tecoma stans.

Les feuilles, l'écorce et les racines de Tecoma stans ont été utilisées dans la médecine traditionnelle populaire pour traiter un grand nombre de maladies.


15 espèce(s) dans la famille des Bignoniaceae - Bignoniacées

2 espèce(s) dans le genre Tecoma

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 19 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker