Calliandra calothyrsus Meisn, Calliandra, Famille : Fabaceae - Fabacées.

Calliandra calothyrsus Meisn

Calliandra

- Nom commun : Calliandra.
- Nom scientifique : Calliandra calothyrsus Meisn.
- Synonymes :
- Anneslia calothyrsa (Meisn.) Kleinhoonte.
- Anneslia confusa Britton.
- Anneslia de (Sprague & L. Riley) Britton & Rose.
- Feuilleea calothyrsa (Meisn.) Kuntze.
- Ordre : Fabales.
- Famille : Fabaceae - Fabacées :: 98 espèces sur le site.
- Sous-famille : Mimosoideae.
- Tribu : Ingeae.
- Genre : Calliandra Benth. 4 espèce(s) dans le genre Calliandra
- Espèce : Calliandra calothyrsus.
- Origine : Amérique centrale et Mexique.



Calliandra calothyrsus Meisn.


Calliandra calothyrsus Meisn.


Calliandra calothyrsus Meisn.


Calliandra calothyrsus Meisn.


Calliandra calothyrsus Meisn, appartient à la famille des Fabaceae à la sous-famille des Mimosoideae et au genre Calliandra Benth, qui comprend environ 140 espèces originaires des régions tropicales et subtropicales. Calliandra calothyrsus a été décrit en 1848 par le botaniste Suisse Carl Daniel Friedrich Meissner.


Origine, répartition de Calliandra calothyrsus.

Calliandra calothyrsus est originaire d'Amérique centrale et du Mexique ou il pousse du niveau de la mer jusqu'à 1900 m d'altitude. L'espèce a été introduite dans de nombreuses régions tropicales où elle est utilisée dans des systèmes agroforestiers pour le bois de feu, comme plantation d'ombre, comme haie intercalaire et plus récemment comme fourrage pour le bétail.


Calliandra calothyrsus à La Réunion.

Calliandra calothyrsus a été introduit à La Réunion dans les années 1990 par le CIRAD, Centre international de recherche agronomique pour le développement. Les objectifs de cette introduction, la protection des sols par des haies et l'utilisation comme plante fourragère. L'intérêt pour cet arbuste s’est accru avec la destruction des haies de Leucaena leucocephala par un psylle Heteropsylla cubana Crawford, dès 1992.

Les andosols (Sols volcaniques) des Hauts de l’Ouest de la Réunion sont largement érodés et ne peuvent être voués à une agriculture durable que s’ils sont protégés des pluies érosives. Cette légumineuse arbustive à croissance rapide qui s’acclimate en outre parfaitement aux conditions pédo-climatiques des hauts de la Réunion trouve sa place dans le système antiérosif, en effet la perméabilité des andosols aux abords des haies de Calliandra calothyrsus est plus élevée qu’en milieu de parcelle, son système d'enracinement composé par des racines profondes ainsi que de nombreuses racines latérales améliore une bonne structure du sol, les haies protègent le sol des pluies érosives.

Les travaux menés par le CIRAD en collaboration avec l’ONF ont démontré l’intérêt des haies fourragères arbustives pour la protection contre l’érosion. Les feuilles et les jeunes pousses de Calliandra calothyrsus fournissent une précieuse source de protéines pour les animaux, de plus la plantation de Calliandra calothyrsus est un moyen d'améliorer la fertilité des sols.


Description de Calliandra calothyrsus :

Calliandra calothyrsus est un arbuste ou petit arbre généralement de 4 à 6 m de hauteur mais pouvant dans des conditions favorables atteindre 12 m de haut. Son tronc à écorce brun noirâtre ne dépasse pas les 30 cm de diamètre.

Les feuilles alternes sont bipennées, rachis d'environ 15 cm de long. La feuille est composée de 15 à 20 paires de folioles ayant de 25 à 65 paires de foliolules linéaires oblongs et aiguës de 5 à 8 mm de long et de 1 mm de large.

Inflorescences en grappes ombelliformes de 10 à 30 cm de longueur. Fleurs voyantes rouges. Les sépales et les pétales sont verts, calice d'environ 2 mm de long, corolle de 5 à 6 mm de long. Nombreuses étamines rouges de 4 à 6 cm de long.

Le fruit est une gousse linéaire, aplatie, de 8 à 11 cm x 1 cm, légèrement effilées de haut à la base, avec des marges épaissies et élevées, finement pubescente ou glabre.

3 à 15 graines par gousse. La graine est ellipsoïde, aplatie, de 5 à 7 mm de long et tachetée de brun foncé.


Multiplication de Calliandra calothyrsus :

Calliandra calothyrsus se multiplie par graines. Les graines sont mûres deux mois après la pollinisation et peuvent être semées immédiatement, car elles n'ont pas de période de dormance.


Culture, entretien de Calliandra calothyrsus :

Calliandra calothyrsus pousse sur tous les types de sols et est bien adapté aux sols acides de faible fertilité. Il préfère les textures de sol d'origine volcanique. Il ne tolère pas l'asphyxie racinaire.


Utilisation de Calliandra calothyrsus :

Bois de chauffage, fourrage, reboisement, stabilisation des sols, amélioration des sols.

Calliandra calothyrsus Meisn.

Calliandra calothyrsus Meisn.

Calliandra calothyrsus Meisn.

Calliandra calothyrsus Meisn.
Photos : © Denis Payet.


98 espèce(s) dans la famille des Fabaceae - Fabacées

4 espèce(s) dans le genre Calliandra

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 21 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh