Carte des récifs coralliens de La Réunion département 974.

Cartes des récifs coralliens de La Réunion.



Les récifs coralliens de La Réunion..

Les récifs coralliens à l'île de La Réunion sont vieux de 8 000 ans. Ils sont localisés principalement dans l'ouest de l'île et constituent une ceinture discontinue d'une longueur totale d'environ 25 km.

Un certain nombre de critères est nécessaire pour le développement des édifications coralliennes :

- Une plate-forme sous-marine peu profonde, nécessité de la lumière solaire pour la photosynthèse.
- Une température assez élevée, supérieure à 18° toute l'année ; la température idéale se situant entre 25° et 30°.
- Des eaux oxygénées et riches en matières nutritives, mais pas trop agitées.

Ces critères existent à La Réunion, mais pas partout. Les récifs coralliens se trouvent dans l'Ouest et le Sud de l'île. Mais ils sont absents des autres régions, soit par manque de plate-forme littorale, soit par la densité des embouchures de torrents qui apportent des quantités d'eau douce, de boues et d'alluvions.



Carte des récifs coralliens de La Réunion

Tous les récifs coralliens de La Réunion appartiennent au type des récifs frangeants. Ils sont plus ou moins complexes, évolués. Certains se présentent comme des minces lanières jouxtant le littoral ( Cap Champagne, Souris Chaude, Grande Anse ) ; d'autres ont plusieurs centaines de mètres de large. A chaque marée basse, ils sont exondés. L'importance du récif se voit à l'éloignement de la zone de déferlement de la houle au large : la houle, au lieu d'arriver directement au contact du littoral, est freinée par la présence du récif, se cambre pour former une volute caractéristique qui déferle au début du récif en donnant des vaguelettes. Parfois les constructions coralliennes sont nettement interrompues par une tranchée : c'est la passe qui est en relation avec l'embouchure d'un torrent ( passe des Roches Noires, et Ravine Saint-Gilles, passe des Trois Bassins et Ravine Trois Bassins, passe de l'hermitage et Ravine de l'hermitage, passe des Colimaçons et Ravine des Colimaçons, etc...).

A l'arrière de certains récifs frangeants se développent des plages de sables coralliens, lesquelles tranchent par leur couleur claire, avec les plages de sables basaltiques de Saint-Paul ou de l'Étang-Salé. Le plus grand volume de ces sables se trouve à l'arrière des récifs de Saint-Gilles, la Saline et correspond à la destruction de deux anciens récifs ayant précédé le récif actuel.




Dernière mise à jour : Mercredi 28 Juin 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+