Cestrum nocturnum L, Jasmin de nuit, flore La Réunion, Famille : Solanaceae - Solanacées.

Cestrum nocturnum L

Jasmin de nuit

- Nom : Jasmin de nuit.
- Autre nom : Cestreau nocturne. Dame de nuit. Galant de nuit. Reine de nuit.
- Nom à La Réunion : Jasmin bâtard.
- Nom scientifique : Cestrum nocturnum L.
- Synonyme : Chiococca nocturna Jacq.
- Ordre : Solanales.
- Famille : Solanaceae - Solanacées :: 29 espèces sur le site.
- Sous-famille : Cestroideae.
- Genre : Cestrum L. 2 espèce(s) dans le genre Cestrum
- Espèce : Cestrum nocturnum.
- Origine : Antilles. Amérique centrale.



Cestrum nocturnum L. Jasmin de nuit.


Cestrum nocturnum L.


Cestrum nocturnum L.


Cestrum nocturnum L, le Jasmin de nuit appartient à la famille des Solanaceae à la sous-famille des Cestroideae et au genre Cestrum L., qui comprend selon les auteurs de 150 à 250 espèces originaires des régions tempérées à tropicales des Amériques. L'espèce doit son nom vernaculaire de Jasmin de nuit à ses fleurs odorantes qui ne s'ouvrent qu'à la nuit tombée.


Origine de Cestrum nocturnum L :

Originaire des Antilles et d'Amérique centrale Cestrum nocturnum L., est largement cultivé pour sa floraison nocturne au parfum très intense dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier. Parfois naturalisé, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, sud de la Chine, sud des États-Unis Cestrum nocturnum est classé comme envahissant dans certains pays.


Cestrum nocturnum à La Réunion :

Cestrum nocturnum nommé à La Réunion jasmin bâtard est présent pour l'ornement uniquement à l'état cultivé, dans les jardins, les parcs et les espaces urbains.


Description Cestrum nocturnum :

Cestrum nocturnum est un arbuste pouvant atteindre une hauteur de 4 m, il développe des troncs multiples, souvent densément ramifiés et de nombreuses branches feuillues arquées.

Les feuilles alternes, simples sont pétiolées, pétioles longs de 1 à 2 cm. Le limbe glabre, coriace, vert brillant est ovale-lancéolé avec un apex obtus, de 6 à 20 cm de long et de 2 à 5 cm de large. La marge est ondulée.

L'inflorescence qui naît à l'aisselle des feuilles supérieures se compose d'un long pédoncule axillaire qui porte des grappes de fleurs blanches odorantes la nuit. La fleur est sessile, le tube de la corolle est étroitement infundibuliforme, il se divise en cinq lobes triangulaires quand la fleur est ouverte. 5 étamines oblongues, filaments adnées au tube, le style est filiforme et glabre.

Le fruit est une baie blanche, rouge à maturation, de forme ovale d'environ 5 à 7 mm de long.


Toxicité de Cestrum nocturnum :

Toutes les parties de la plante sont toxiques en cas d'ingestion, les effets principaux sont des hallucinations, des spasmes musculaires, des paralysies, un coma.


Multiplication Cestrum nocturnum :

Cestrum nocturnum se propage facilement par ses graines, le bouturage des rameaux est possible.


Culture et entretien Cestrum nocturnum :

Cestrum nocturnum aime une situation lumineuse et des températures élevées, ses besoins en eau sont modérés Le jasmin de nuit est une plante à croissance rapide qu'il faut régulièrement tailler pour limiter son développement.

Cestrum nocturnum L. Jasmin de nuit.

Cestrum nocturnum L.

Cestrum nocturnum L.


29 espèce(s) dans la famille des Solanaceae - Solanacées

2 espèce(s) dans le genre Cestrum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 14 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker