Chilades pandava (Horsfield, 1829) Azuré des Sagous Papillon de La Réunion Famille : Lycaenidae

Chilades pandava (Horsfield, 1829).

Azuré des Sagous.

Papillon de La Réunion.

Chilades pandava (Horsfield, 1829).


Chilades pandava (Horsfield, 1829).


Chilades pandava (Horsfield, 1829).
Photos : © Thierry Röthlin.

Chilades pandava (Horsfield, 1829).

Azuré des Sagous.

- Nom commun : Azuré des Sagous.
- Autre nom : Azuré des Cycas.
- Nom scientifique : Chilades pandava (Horsfield, 1829).
- Synonyme :
- Catochrysops bengalia de Nicéville, 1885.
- Catochrysops nicola Swinhoe, 1885.
- Catochrysops vapanda Semper, 1890.
- Edales pandava.
- Lycaena pandava Horsfield, 1829.
- Ordre : Lepidoptera.
- Famille : Lycaenidae.
- Sous-famille : Polyommatinae.
- Genre : Chilades.
- Espèce : Chilades pandava.
- Auteur : Horsfield, 1829.



Chilades pandava (Horsfield, 1829) est un lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae et du genre Chilades décrit par Moore en 1881.



Origine, répartition Chilades pandava.

Originaire de l'Inde Chilades pandava est maintenant présent à Ceylan, en Birmanie, à Java, à Sumatra à l'île Maurice et à La Réunion.



Chilades pandava à La Réunion.

Chilades pandava a été introduit à La Réunion au début des années 2 000. Il est aujourd’hui présent en base et moyenne altitude. Assez commun, il n'est pas rare de voir un ou deux individus sur des fleurs de diverses plantes herbacées sauvages ou cultivées et même parfois une dizaine virevoltant ensemble. Il semble toutefois que les mâles peuvent être très agressifs les uns envers les autres. Ils possèdent et défendent leurs territoires.



Description Chilades pandava.

Il existe un net dimorphisme sexuel chez les adultes Chilades pandava.

La femelle possède sur la face des ailes supérieures d'un bleu vif, de large bandes noires marginales et costales. Les ailes postérieures sont bordées de tâches noires, l'avant dernière tâche noire est bordée extérieurement par de l'orange. La face intérieures des ailes est beige orné de lignes blanches. Les ailes postérieures possèdent plusieurs rangées de tâches noires, et en bordure une ou plusieurs taches oranges marquées d'un point noir.

Le mâle a sur la face des ailes supérieures une couleur unie, gris beige. Le dessous est comme chez la femelle, les marques un peu plus petites et moins clairement défini.

La femelle pond ses oeufs qui sont de couleur blanc-verdâtre et en forme de losange sur les frondes des plantes hôtes ou sur le bord des jeunes feuilles.

Ses plantes hôtes de ses chenilles sont de la famille des Cycadaceae, Cycas thouarsii et Cycas revoluta, qui sont présents en culture à La Réunion. Les chenilles de Chilades pandava sont devenues rapidement des ravageuses des cycadales cultivées, ce qui le fait considérer comme un nuisible. Les chenilles creusent des galeries dans les tiges des plantes.

La chenille a une petite tête noire brillante qui est partiellement rétractée dans le premier segment thoracique. Elle est de couleur brun rougeâtre-pourpre, et passe dans les derniers stades au vert clair, avec des lignes noires le long du dos et des côtés.

Les chenilles sont prises en charge par les fourmis Pheidole megacephala (Fabricius) à La Réunion, elles produisent une sécrétion sucrée contenant de nombreuses protéines, appréciée par les fourmis qui en retour offrent une protection contre les insectes prédateurs.




Espèces de la famille des Lycaenidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

     




Dernière mise à jour : Samedi 22 Juillet 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+