Claude élie Dioré de Périgny gouverneur de Bourbon. Personnage célèbre de l'île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com
 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 

 

 

Claude Élie Dioré de Périgny. 

Gouverneur de La Réunion du 2 mai 1785 au 15 février 1788.

 

Gouverneur précédent :: Alexandre Chalvet Baron de Souville :: Gouverneur suivant :: David Charpentier de Cossigny

 
     
  Bourbon (La Réunion ) est subordonnée à l'île de France ( Maurice ).  
     
 

Claude Elie Dioré de Périgny est né à Saint-Denis, le 26 mars 1727, il est le fils de l'ancien gouverneur de Bourbon, Hélie Dioré, responsable de l'administration de la colonie de 1725 à 1727, et d'Henriette Juppin.

Il est le troisième d'une fratrie de sept enfants, tous nés à Bourbon.

Pour la première fois dans son histoire, la colonie va être administrée par un de ses fils.

Dioré de Périgny épouse, le 9 septembre 1755, à Saint-Denis, Marie Madeleine Panon.

A vingt ans après avoir quitté son île natale, Claude Élie Dioré rejoint la première compagnie des Mousquetaires du Roi. Il fait la guerre des Flandres, sous les ordres du maréchal de Saxe, et prend part aux célèbres batailles de Fontenoy et de Roccaux.

Il passe ensuite dans l'armée de l'Inde, avec le grade de capitaine.

 

 

Claude Élie Dioré de Périgny Chevalier de Saint-Louis

 

 
 

En 1761, à la chute de Pondichéry, il est fait prisonnier.

En 1763, après le Traité de Paris, Dioré retrouve Bourbon où il est successivement commandant du corps des gendarmes puis commandant du quartier de Sainte-Suzanne.

Le 23 décembre 1772, Claude Élie Dioré est fait chevalier de Saint-Louis.

En 1777, il retourne à Pondichéry comme aide de camp du gouverneur Bellecombe. Il prend part au glorieux combat naval livré au large de Pondichéry en 1778. Il est Lieutenant-colonel en 1780.

En mai 1785, Claude Élie Dioré de Périgny est nommé gouverneur de Bourbon en remplacement d'Alexandre François Chalvet, Baron de Souville.

Créole, il connaît les hommes et les dossiers et montre son attachement à Bourbon alors que la politique française connaît, dans l'Océan Indien, de profondes transformations. Réorganisation administrative et contraintes budgétaires dominent la période qui suit le traité de Versailles. C'est désormais à l'Isle de France que siège le gouvernement général des établissements français à l'Est du Cap de Bonne Espérance.

Bourbon compte alors 44 717 habitants, dont 8 227 libres - Blancs et Libres de couleur - et 36 490 esclaves.

Les Libres de couleur forment un groupe assez faible et relativement discret mais connaissant néanmoins une relative propension malgré les obstacles mis par les autorités à la politique d'affranchissement.

Sur le plan économique, l'île connaît une relative prospérité. Le café, qui est cultivé partout, occupe une place prépondérante et continue d'assurer la réputation de la colonie. Sa production s'élève, en 1787, à plus de 30 000 balles.

La production vivrière est également satisfaisante. Elle se chiffre à près de 255 000 hectolitres de grains en 1786, en grande partie exportés à l'Isle de France.

Claude Elie Dioré de Périgny est remplacé par David Charpentier de Cossigny, qui prendra les fonctions de gouverneur de Bourbon, le 9 mars 1788.

Dioré meurt à Saint-André, le 2 août 1803.

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Pas de commentaire ajouté


 
  Liste des Gouverneurs de l'île de La Réunion
   
   Etienne Régnault
Jacques de la Heure Henry Hesse d'Orgeret
Germain de Fleurimont Bernardin de Quimper
Jean-Baptiste Drouillard Henry Habert de Vauboulon
Michel Firelin Directoire de Saint-Paul
Joseph Bastide Jacques de La Cour
Jean-Baptisite de Villers Michel François des Bordes de Charanville
Pierre Antoine Parat Henry de Justamond
Joseph de Beauvollier de Courchant Antoine Labbé dit Desforges Boucher
Hélie Dioré de Périgny Pierre Benoît Dumas
Mahé de La Bourdonnais Charles Lemery Dumont
Pierre André d'Héguerty Didier de Saint-Martin
Jean Baptiste Azéma Gérard Gaspard de Ballade
Joseph Brénier Bouvet de Lozier
François Jacques Bertin Martin Adrien Bellier
Guillaume Léonard de Bellecombe Jean Guillaume de Steinauer
François de Souillac Joseph Murinay Comte de Saint-Maurice
Alexandre François Chalvet Baron de Souville Claude Élie Dioré de Périgny
David Charpentier de Cossigny Dominique Prosper de Chermont
Jean Baptiste Vigoureux Comte Duplessis Pierre Alexandre Roubaud
Philippe Antoine Jacob de Cordemoy François Louis Magallon Comte de La Morlière
Nicolas Ernault de Rignac Baron des Bruslys Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne
Robert Townsend Farquhar Henry Sheehy Keating
Athanase Hyacinthe Bouvet de Lozier Hilaire Urbain de Lafitte du Courteil
Pierre Bernard Milius Louis Henri De Saulses de Freycinet
Achille Guy Marie de Cheffontaines Etienne Henry Duval d'Ailly
Jacques Philippe Cuvillier Anne Chrétien Louis de Hell
Charles Léon Joseph Bazoche Joseph Graëb
Sarda Garriga Marie Bon Ézéchiel Barolet de Puligny
Louis Isaac Pierre Hilaire Doret Hubert Delisle
Rodolphe Augustin Darricau Marie Jules Dupré
Louis Hyppolite de Lormel Pierre Aristide Faron
Pierre Etienne Cuinier Etienne Antoine Guillaume Richaud
Jean Baptiste Lougnon Aimé Louis Édouard Manès
Henri Éloi Danel Henri Charles Roberdeau
Laurent Marie Émile Beauchamp Paul Samary
Adrien Bonhoure Camille Lucien Xavier Guy
Philippe Émile Jullien François Pierre Rodier
Hubert Auguste Garbit Pierre Louis Alfred Duprat
Frédéric Estèbe Maurice Pierre Lapalud
Jules Vincent Victor Repiquet Alphonse Paul Albert Choteau
Léon Hippolyte Claudius Truitard Joseph Urbain Court
Pierre Émile Aubert André Capagorry