Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921). Famille Curculionoidea.

Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).

Charaçon de La Réunion.

Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).


Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).


Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).

Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).

- Nom :
- Nom scientifique : Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921).
- Classe : Insecta.
- Sous-classe : Pterygota.
- Infra-classe : Neoptera.
- Super-ordre : Endopterygota.
- Ordre : Coleoptera.
- Sous-ordre : Polyphaga.
- Infra-ordre : Cucujiformia.
- Super-famille : Cucujiformia.
- Famille : Curculionoidea.
- Sous-famille : Entiminae.
- Tribu : Cratopini.
- Genre : Cratopus.
- Espèce : Cratopus aeneoniger.
- Auteur : Hustache, 1921.
- Origine : Endémique La Réunion et Maurice.



Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921)., appartient à la famille des Curculionoidea à la sous-famille des Entiminae et au genre Cratopus. La famille des Curculionoidea comprend plus de 4000 genres répartis dans 17 sous-familles.



Le genre Cratopus à La Réunion.

Le genre crapotus comprend 36 espèces connues à ce jour, 20 espèces sont endémiques de La Réunion, la totalité des espèces sont présentes aux Mascareignes : La Réunion, Maurice, Rodrigues, 5 espèces ont une distribution plus large avec 2 espèces à Madagascar, 1 aux Seychelles, 1 aux Comores et une en Inde.



Origine de Cratopus aeneoniger.

Cratopus aeneoniger (Hustache, 1921)., est endémique de La Réunion et de l'île Maurice.



Généralité sur le genre Cratopus.

Le corps du Cratopus se divise en trois parties :

- La tête avec 2 yeux composés et deux antennes qui sont coudées après le scape et terminées en massue. La tête se prolonge d'un rostre en forme de trompe avec les pièces buccales au bout. La tête est en partie masquée par le pronotum, en forme de capuchon.

- Le thorax avec une paire d'élytres, une paire d'ailes membraneuses et trois paires de pattes. Les élytres sont couverts de petites écailles plus ou moins colorées.

- L'abdoment.

Pour la plupart des espèces la femelle pond les oeufs à l'intérieur des tissus végétaux. Elle se sert de son rostre pour creuser la loge de ponte.

Les larves sont blanchâtres, elles ont une tête coriace avec de fortes mandibules.




Espèces de l'Ordre des Coleoptera présentes à La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                                                              




Dernière mise à jour : Lundi 23 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+