François Cudenet, peintre, photographe, personnage célèbre de La Réunion.

François Cudenet.

- Nom : François Cudenet.
- Naissance : 5 novembre 1836 à Saint-Pierre La Réunion.
- Décès : 12 décembre 1913.
- Fonction(s) :
- Professeur de mathématiques et de sciences naturelles.
- Peintre et dessinateur.
- Photographe.
- Membre fondateur de l’Académie de la Réunion.


François Cudenet est né le 5 novembre 1836 à Saint-Pierre La Réunion.

François Cudenet est le fils d'Amélie Armanet et de François-Marie Cudenet, un négociant originaire de Saint-Malo qui a dirigé une tannerie après s'être installé dans la colonie.

Après de brillantes études, il obtint un poste de professeur de mathématiques et de sciences naturelles au collège de Saint-Pierre. Mais ce sont les arts plastiques qui le passionnent. Pratiquant le dessin et la peinture depuis son plus jeune âge, il se lança dans l’aventure de la photographie d’art. Ce fut l’échec, il du fermer son cabinet et se consacra totalement à la peinture.

A l’exposition des Beaux-arts du 12 juin 1864 à Saint-Denis, il obtint la médaille d’argent, devançant Constant Azéma. Le 17 juillet 1880, la société Sciences et Arts lui décerna sa médaille d’argent dans la catégorie fruits et Fleurs pour ses œuvres exposées.


François Cudenet pionnier du cinéma à la Réunion.

En janvier 1896, lors d’un voyage à Paris, il assista au grand Café à une séance cinématographique des frères Lumière. Il fut enthousiasmé par cette nouvelle invention. Il décida d’acheter le nouvel appareil de projection et de proposer cette attraction culturelle aux Réunionnais. Il retourna dans l’île natale avec un projecteur Mendel. La première projection eut lieu le 17 décembre 1896 à 10h00 à l’Hôtel de Ville de Saint-Denis. Les séances attirèrent une foule considérable.

François Cudenet, une fois l’engouement tombé, retournera à ses anciennes amours. A l’exposition de 1911 à Paris, il fit admirer son pinceau plein de couleurs tropicales : fruits de la Réunion saisissant de vérité mais également chrysanthèmes et natures mortes. Le 17 juin 1913, il fut nommé par le gouverneur Hubert Auguste Garbit, membre fondateur de l’Académie de la Réunion. Cette consécration n’intervint que peu de temps avant sa mort, quelques mois plus tard.

Ce franc-maçon aimait, semble t-il, se laisser aller à la provocation pour choquer la société bien-pensante sudiste. Veuf très jeune, il avait ostensiblement refusé le mariage religieux avec sa seconde femme. Le couple eut quatre enfants.

Il mourut le 12 décembre 1913 sans avoir pu mener à terme un ouvrage illustré complet sur la Réunion. François Césaire de Mahy, le député de Saint-Pierre en avait rédigé la préface. Préface qui parut en août 1903 sous le titre de Aperçu Historique sur l’Ile de la Réunion dont Mahy précisait qu’il fut écrit pour servir de préface à un grand ouvrage scientifique et artistique de son compatriote et ami François Cudenet sur la Réunion, ouvrage en préparation.

Méziaire Guignard dans son hommage funèbre souligna l’encyclopédisme de François Cudenet

En 1992, la ville de Saint-Pierre a donné son nom à l'ancienne place d'Armes située devant son cinéma Rex. Ses tableaux sont exposés au musée Léon-Dierx de Saint-Denis.

François Cudenet Bananes
Peinture de François Cudenet, titre : Bananes.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 18 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.