Diaphania indica (Saunders, 1851). Pyrale du concombre. Papillon de la Réunion.

Pyrale du concombre.

Diaphania indica (Saunders, 1851).

Papillon de La Réunion.

Diaphania indica (Saunders, 1851).
Photo : © Michel Gilson.

Pyrale du concombre. Diaphania indica.
Photo : © Le webmaster.

Pyrale du concombre.

Diaphania indica.

- Nom commun : Pyrale du concombre.
- Nom scientifique : Diaphania indica (Saunders, 1851).
- Ordre : Lepidoptera.
- Super-famille : Pyraloidea.
- Famille : Crambidae.
- Sous-famille : Spilomelinae.
- Genre : Diaphania.



Diaphania indica (Saunders, 1851) appartient au genre Diaphania qui regroupe des papillons de la famille des Crambidae et de la sous-famille des Spilomelinae. Cette espèce a été décrite à l'origine par l'entomologiste et botaniste Britannique William Wilson Saunders en 1851.



Origine, distribution de Diaphania indica.

Le Pyrale du concombre est un papillon de nuit, originaire du Sud de l'Asie, il a été introduit par le commerce et le transport de ses plantes hôtes, les Cucurbitaceae - Cucurbitacées avec notamment le concombre d'où son nom commun de Pyrale du concombre, dans de nombreuses régions du monde.

Il est présent aujourd'hui en Asie du Sud, dans le sud de la Chine, la Thaïlande, dans les îles océaniques dans les îles de l'océan Indien, île Maurice, La Réunion, Madagascar, Comores, Seychelles, Il a été signalé dans certaines localités de l'Afrique.



Diaphania indica à La Réunion.

Le Pyrale du concombre est assez commun à La Réunion, en basse et moyenne altitude, surtout près des cultures maraîchères, il est considéré comme un insecte nuisible, ses chenilles ravages les cucurbitacées et autres plantes.



Description Diaphania indica.

Diaphania indica est un petit papillon, son envergure est d'environ 30 mm. Les adultes ont des ailes blanchâtres, presque translucides, elles sont bordées par une large bande brune.

Son corps est blanchâtre en dessous, sur le dessus il est brun de la tête, au thorax ainsi que son abdomen.

Une de ses particularités se trouve à l'extrémité de son abdomen, une touffe de poils, brun clair, développée chez la femelle et un vestige pour le mâle.

La femelle non fécondée attire le mâle en écartant cette touffe de poils, qui forme alors comme deux petites fleurs qui dégagent des phéromones.




Espèces de la famille des Crambidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

                   




Dernière mise à jour : Dimanche 22 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+