Didier de Saint-Martin commandant. Personnage célèbre de l'île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
 

 

 

Didier de Saint-Martin.

Commandant de La Réunion.

 

Gouverneur précédent :: Pierre André d'Héguerty :: Gouverneur suivant :: Jean Baptiste Azéma

 
   
 

Bourbon (La Réunion ) est subordonnée à l'île de France ( Maurice ). Gouverneur des deux îles : Bertrand François Mahé de La Bourdonnais. ( 1735 - 1746 ) et David Barthélemy ( 1746 - 1750 ).

 

  - Commandant de La Réunion du 13 décembre 1743 au 8 mai 1745 Premier mandat
- Commandant de La Réunion du 1 novembre 1745 au 18 décembre 1745 Deuxième mandat
- Commandant de La Réunion du 14 avril 1747 au 11 novembre 1748 Troisième mandat
     
 

Didier de Saint-Martin né en 1698, arrive à l'isle de France ( Maurice ) en 1722, sur le navire La Diane, avec sa future épouse Michelle Duhamel.

Il prend la fonction de garde-magasin à l'île de France.

Il se marie le 15 mai 1724, à Saint-Paul.

En 1727, il est commandant des troupes au Port-Bourbon à l'isle de France, il est agressé lors d'une mutinerie. Son agresseur, le soldat Denis, est condamné à mort par le Conseil Provincial le 5 janvier 1727. C'est la victime qui intercède auprès des juges pour réclamer la clémence. La peine de Denis sera commuée en déportation.

 

Carte Madagascar, Réunion, Maurice par Rigobert Bonne.

 
 

Premier Mandat du 13 décembre 1743 au 8 mai 1745

Il prend le poste de commandant de l'île Bourbon le 13 décembre 1743, Saint-Martin est nommé par le Roi, il prête serment devant d'Héguerty, l'ancien commandant. Sa tâche principale est de faire appliquer les nouvelles dispositions du 23 septembre 1742 concernant les droits d'entrée des marchandises dans l'île.

En octobre 1745, il est nommé en intérim Gouverneur de l'île de France en remplacement d'Azéma qui passe à Bourbon, son premier mandat s'achève le 8 mai 1745.

A l'initiative de La Bourdonnais, un expérience de dérégulation est introduite à Bourbon, pour relancer le commerce et améliorer la situation économique. La Compagnie des Indes accepte de suspendre, pendant six ans son privilège commercial. Du 1 er janvier 1742 au 31 décembre 1747, le commerce entre les îles de l(Océan Indien échappe au monopole exclusif de la Compagnie. La liberté de commercer est étendue à tous les négociants du secteur privé.

La mesure n'est pas une réussite. L'augmentation espérée en volumes et en valeurs des échanges, n'est pas à la hauteur des espérances et de l'effort financier de l'État en termes d'abandon de taxes et de redevances. Au 1er janvier 1748, on met fin à l'expérience. Et le monopole de l'exclusif est rétabli au profil de la Compagnie des Indes.

 

Deuxième Mandat du 1 novembre 1745 au 18 décembre 1745

A la mort d'Azéma en octobre 1745, Didier de Saint-Martin retourne à Bourbon, il reprend en intérim le poste de commandant de l'île du 1 er novembre 1745 au 18 décembre 1745, il se contente pendant cette courte période de régler les affaires courantes. Gérard de Ballade est alors nommé le 29 décembre 1745 pour assumer la direction de l'île. Saint-Martin repart assurer l'intérim de Gouverneur de l'isle de France.

 

Troisième mandat du 14 avril 1747 au 11 novembre 1748

Le nouveau gouverneur de l'isle de France est nommé, Barthélemy David, Saint-Martin remplace au poste de commandant de l'île Bourbon Gérard Gaspard de Ballade du 14 avril 1747 au 11 novembre 1748. De Ballade reprends son poste le 22 novembre 1748.

 

Didier de Saint-Martin retourne définitivement en France le 11 novembre 1748. Avant son départ, il va affranchir tous ses Noirs, après avoir obtenu l'autorisation du Roi. Il meurt à Paris en septembre 1777.

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist