Lieux de culte églises chapelles de La Réunion Page N° 1.


Lieux de culte de La Réunion.

60 résultat(s) - 3 pages - Page N° 1.

L'église de La Réunion manifeste sa Foi non seulement dans les églises ou chapelles, mais également dans les lieux de pèlerinages tels que, La vierge Noire, La Vierge au Parasol, devant les Croix qui symbolisent le Calvaire du Christ et les Oratoires en forme de niches qui contiennent des statuettes. Ces oratoires sont nombreux le long des chemins et des sentiers ou dans les cours des particuliers.

Sept des principales églises de Bourbon ( La Réunion ) ont été construites sous l'impulsion des Lazaristes : Sainte-Suzanne en 1729, Saint-Benoît en 1735, Saint-Denis, la cathédrale en 1743, Saint-André en 1751, Sainte-Marie en 1754, Saint-Louis en 1756 et enfin Saint-Pierre en 1765.

Les églises construites par les Lazaristes le furent toutes sur le même modèle : le plan d'une croix latine ; nef et transept avec trois portes aux extrémités. Dépourvues de voûte, elles montrent leur charpente apparente et leur couverture de bardeaux. La largeur prévue de la nef est d'environ trente pieds à l'intérieur. Seule, à l'origine la longueur de la nef devant différencier les grandes églises des petites; trente-cinq mètres pour les premières, vingt-cinq mètres pour les secondes. Elles ont dix à huit fenêtres, selon la longueur de la nef. L'épaisseur des murs varie de soixante-cinq à quatre-vingt centimètres.



Carmel Notre Dame du Grand Large

Carmel Notre Dame du Grand Large

Le Carmel Notre Dame du Grand Large est situé à l'entrée sud du village des Avirons, au 8 chem Départemental 11. Il existe aujourd'hui dans le monde 780 monastères de carmélites, dont 120 en France et un seul à La Réunion. Les carmélites sont arrivées dans l'île en août 1979, et le Carmel Notre Dame du Grand Large fut construit pour les accueillir, il est inauguré en 1987.


Cathédrale de Saint-Denis

Cathédrale de Saint-Denis

La Cathédrale de Saint-Denis est inscrite aux monuments historiques le 13 octobre 1975, en totalité, ainsi que sa place avec sa fontaine. C'est le 4 novembre 1829 que fut posée la première pierre de l'actuel édifice, élevé sur l'emplacement et sur les fondations de l'ancienne église de Saint-Denis. Cette cérémonie de la pose de la première pierre se fit avec une pompe extraordinaire ; toutes les autorités de la Colonie en rehaussèrent l'éclat de leur présence.


Chapelle de l'Immaculée Conception

Chapelle de l'Immaculée Conception

La Chapelle de l'Immaculée Conception à Saint-Denis La Réunion est inscrite le 6 juin 1988 à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques en totalité, y compris ses vitraux. Cette chapelle est édifiée par la congrégation des sœurs de Saint-Joseph de Cluny, ordre féminin fondé en Bourgogne par les sœurs Javouhey en 1797.


Chapelle de La Petite France

Chapelle de La Petite France

Sur les hauteurs de Saint-Paul, le village de Petite France se développe dans les années 1920. La chapelle est édifiée en 1955, par Jean et jacques Lougnon, aidés des colons travaillant sur leur propriété. La chapelle de Petite France de forme rectangulaire, recouverte d'une toiture à deux pans est construite en pierres de basalte, tirées des ravines alentours et taillées sur place et jointes à la chaux.


Chapelle des Trois Sans Hommes à Manapany

Chapelle des Trois Sans Hommes à Manapany

Chapelle des Trois Sans Hommes à Manapany. La chapelle Sainte-Marguerite dite Chapelle des Trois Sans Hommes est inscrite monument historique le 17 décembre 2015. L'édifice, consacré à Sainte Margueritte, est construit par trois sœurs, Valentine, dite, La grande Mademoiselle, Lucille et Adèle Payet. Dans les années 1970, à la mort de la dernière sœur Lucille, la chapelle est offerte au diocèse. Les trois sœurs sont restées célibataires d'où le nom attribué à la chapelle.


Chapelle Notre Dame de La Salette, Saint-Leu

Chapelle Notre Dame de La Salette, Saint-Leu

Le père Sayssac qui avait été ordonné prête le jour de l'apparition de la Vierge à la Salette en Isère, promet publiquement, le dimanche 10 avril 1859, si sa paroisse est préservée du choléra de bâtir, sur le versant de la montagne qui entoure Saint-Leu, une chapelle en l'honneur de Notre-Dame de La Salette.


Chapelle Notre Dame de La Salette, Sainte-Marie, La Réunion

Chapelle Notre Dame de La Salette, Sainte-Marie, La Réunion

Chapelle Notre Dame de La Salette, Sainte-Marie, La Réunion. La chapelle Notre Dame de La Salette à Sainte-Marie est construite par le frère scubilion, ainsi que le calvaire de Sainte-Marie. En 1950, la chapelle est restaurée après avoir été transférée sur la hauteur à la sortie de la ville.


Chapelle Notre Dame du Rosaire

Chapelle Notre Dame du Rosaire

Chapelle Notre Dame du Rosaire. Situation : Rue de La Chapelle Saint-Louis. La Chapelle Notre Dame du Rosaire est le plus vieil édifices chrétien conservé à La Réunion, elle est inscrite en totalité au titre des monuments historiques le 15 décembre 1988. Le 20 novembre 1730, Madame Barbe Payet, donne aux autorités de la colonie une portion de son terrain d'habitation situé non loin de la Rivière Saint-Étienne pour y ériger une chapelle. En 1732, elle épouse en secondes noces François Lallemand, lasse d'attendre la construction d'un lieu de culte par les autorités de la colonie, les époux Lallemand décide la même année de bâtir une chapelle.


Cimetière du Père Lafosse

Cimetière du Père Lafosse

Cimetière du Père Lafosse, le cimetière des âmes perdues Saint-Louis La Réunion. Unique en son genre, premier vestige d'un passé douloureux, on trouve dans le cimetière des âmes perdues, les reliques des premiers esclaves de Bourbon, à côté de celles des premiers habitants du quartiers. Il abrite la tombe du Père Lafosse, curé et maire de Saint-Louis, mais surtout grand militant abolitionniste. Ce cimetière se trouve sur la commune de Saint-Louis, à côté de l'usine sucrière du Gol.


Église de l'Immaculée Conception

Église de l'Immaculée Conception

Église de l'Immaculée Conception à Sainte-Marie La Réunion. L'église de l'immaculée Conception est communément appelée église blanche à cause de sa couleur. Une première petite chapelle dédiée à la Vierge est construite par les rescapés corsaires qui échoués sur les rochers, promirent à la Vierge de lui ériger une chapelle s'ils en réchappaient.


Église de l'Immaculée Conception et Mausolée Les Avirons

Église de l'Immaculée Conception et Mausolée Les Avirons

Église de l'Immaculée Conception, des Avirons a été construite au début du XXe siècle, basalte et maçonnerie. Le terrain pour cette construction est offert par M. Clovis Mondon. Ce monsieur finance aussi l'acquisition et l'installation de la statue de la Vierge, juchée tout en haut du clocher. L'église est dotée d'un nouveau campanile, lors de sa restauration en 1976. Juste derrière l'église se trouve le mausolée réservé aux anciens curés de la paroisse.


Église de la Conversion de Saint-Paul, La Réunion

Église de la Conversion de Saint-Paul, La Réunion

Cette chapelle, rénovée à plusieurs reprises, est devenue église paroissiale en 1703, sous le vocable de la Conversion de Saint-Paul. La population augmentant, on décide en 1708 la construction d'une église en pierres à l'emplacement de la chapelle. Plusieurs fois modifiée, l'église est victime d'un premier incendie. En 1778 - 1779, sur le même emplacement, l'abbé Davelu aidé de ses paroissiens rebâtit l'église actuelle, l'église de la Conversion de Saint-Paul.


Église de Saint-André La Réunion

Église de Saint-André La Réunion

Église de Saint-André La Réunion. Les premiers habitants de Saint-André construisent une chapelle en bois, en février 1750, elle prend feu, ce qui active la construction d'une nouvelle église en pierre terminée en 1752. L'église connut beaucoup de vicissitudes, un tremblement de terre puis la révolution, elle est rasée sur ordre de l'assemblée coloniale en 1795. La paroisse reste sans curé ni église jusqu'en 1817, date de l'arrivée du Père Minot qui s'attache immédiatement à la construction d'un nouveau sanctuaire. Sa tache n'est pas facile, le curé fit appel aux habitants pour reconstruire le nouveau édifice.


Église de Saint-Benoît

Église de Saint-Benoît

Église de Saint-Benoît. 1734, est la date officielle de la Paroisse de Saint-Benoît. C'est le Père Teste qui entreprit la construction de l'église de Saint-Benoît, le gouverneur Pierre Benoît Dumas a fortement contribué à cette réalisation et c'est sans doute en son honneur que ce vocable à été donné à la paroisse. En 1735, l'Église et le presbytère sont terminés. Cette première église a complètement disparu.


Église de Saint-Joseph

Église de Saint-Joseph

Église de Saint-Joseph La Réunion. Une nouvelle église remplaçant la première construction de bois est bâtie à l'emplacement actuel. Elle est consacrée en 1851, partiellement détruite par le cyclone de 1881, elle est reconstruite plus solidement. Vincendo et les lianes formèrent des paroisses indépendantes en 1859 et 1862.


Église de Saint-Louis

Église de Saint-Louis

L'église de Saint-Louis est classée en totalité au titre des monuments historiques le 13 décembre 1982. L'église paroissiale de Saint-Louis illustre l'essor de l'architecture publique à La Réunion sous le second Empire. Elle se dresse au centre de l'ancienne place d'armes, créée en 1839 pour l'entraînement des milices de la ville. De 1839 à 1848, elle porte le nom de place Joinville en l'honneur du prince de Joinville l'un des fils de Louis Philippe. En 1852, le conseil municipal affecte à la construction d'une église la place Joinville, un vaste terrain qui se situe en face de l'hôtel de ville. En septembre 1852, le gouverneur Louis Isaac Pierre Hilaire Doret approuve les plans de l'ingénieur Iséri Lambert et le 12 juin 1853 Monseigneur Julien Florian Desprez évêque de Saint-Denis, pose la première pierre de l'église.


Église de Sainte-Anne

Église de Sainte-Anne

Église de Sainte-Anne. C'est en 1857 que Monseigneur Deprez secondé par Monsieur Delisle, alors gouverneur, érige Sainte-Anne en paroisse et Monsieur l'abbé Carnet en est le premier titulaire. Le nouveau curé n'eut pas peu à faire pour régulariser sa communauté ; il lui fallut plus d'une fois, non seulement diriger les travaux, mais prendre lui même la pioche ou la pince et donner l'exemple à ses ouvriers. Mais l'église de Sainte-Anne telle que nous la connaissons est l'œuvre du Père Dobemberger, le père Dobem comme on l'appela toujours. Il arriva à Sainte-Anne vers 1922 et y resta pendant 25 ans jusqu'à sa mort. Il repose dans l'église.


Église de Sainte-Rose

Église de Sainte-Rose

Église de Sainte-Rose, Paroisse Sainte-Rose de Lima. Le quartier de Quai-la Rose devient la paroisse de Sainte-Rose dès 1789, mais l'église en dur n'est construite qu'à la fin de la première moitié du XIXe siècle, à la demande des paroissiens et avec l'autorisation de la commune. Jusqu'à cette date l'office est célébré dans une paillote, puis dans une bâtisse en bois.L'église en pierres édifiée par le Père Richard en 1849, et consacrée en 1858.


Église de Sainte-Suzanne

Église de Sainte-Suzanne

Église de Sainte Suzanne La Réunion. Une première église fut construite entre les années 1701 et 1705, mais cette église n'est qu'une cahute en bois, elle sert jusqu'en 1729. La paroisse est dédiée à Saint-Etienne, en hommage à Étienne Régnault, premier commandant de l'île, mais elle est davantage connue sous le vocable de Sainte-Suzanne. Le curé Teste construira alors une église en maçonnerie qui deviendra le modèle des grandes églises de l'île. Le curé Teste lyonnais d'origine, resta 50 ans dans l'île, il fut le promoteur de sept églises, et en édifia deux lui-même.


Église des Colimaçons, Église du Sacré cœur, Saint-Leu La Réunion

Église des Colimaçons, Église du Sacré cœur, Saint-Leu La Réunion

Église des Colimaçons, Église du Sacré cœur. 1875, l'église est entièrement terminée. Elle est couverte de voûtes en bois sur croisées d'ogives. Le chœur est percé de baies étroites pourvues de vitraux. Le sol est un dallage de marbre rose et blanc des Pyrénées.




3 page(s), vous êtes sur la page - 1 -     Page suivante


1 - 2 - 3

Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 17 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.