Elephantopus mollis Kunth, Tabac marron, Espèce envahissante à La Réunion, Famille : Asteraceae - Asteracées.

Elephantopus mollis Kunth

Tabac marron

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Elephantopus. Elephant's foot.
- Nom à La Réunion : Tabac marron.
- Nom scientifique : Elephantopus mollis Kunth.
- Synonymes :
- Elephantopus carolinianus Raeusch. var. mollis (Kunth) Beurlin.
- Elephantopus cernuus Vell.
- Elephantopus scaber auct. non L.
- Elephantopus scaber L.
- Elephantopus serratus Blanco.
- Ordre : Asterales.
- Famille : Asteraceae - Asteracées :: 72 espèces sur le site.
- Sous-famille : Cichorioideae.
- Tribu : Vernonieae.
- Genre : Elephantopus L. 1 espèce(s) dans le genre Elephantopus
- Espèce : Elephantopus mollis.
- Origine : Amérique tropicale.



Elephantopus mollis Kunth.


Elephantopus mollis.


Elephantopus mollis Kunth.


Elephantopus mollis. Tabac marron.


Elephantopus mollis Kunth appartient à la famille des Asteraceae et au genre Elephantopus qui comprend environ 30 espèces de plantes vivaces, originaire d'Amérique tropicale de l'Inde et de l'Himalaya.

Elephantopus mollis a été décrit et dénommé par Karl Sigismund Kunth en 1818, l'espèce originaire d'Amérique tropicale s’est répandue dans la plupart des régions tropicales. Elle fait partie des 300 espèces envahissantes majeures de l’Océanie, de l’Océan Indien et de l’Australie tropicale, où elle devient une peste des pâturages permanents. Le contrôle de cette espèce est très difficile, vu la forte production de graines et son accumulation dans le sol.


Elephantopus mollis à La Réunion :

Elephantopus mollis Kunth est une espèce amphinaturalisée (assimilée indigène) à La Réunion, présente sur l'ensemble de l'île de basse à moyenne altitude, fréquente le long des routes et des sentiers forestiers notamment dans la zone humide. Elephantopus mollis porte le nom vernaculaire de Tabac marron à La Réunion.


Nuisibilité Elephantopus mollis :

Elephantopus mollis est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5 : Taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte. Cette plante pérenne dissémine ses nombreux akènes par adhérence au pelage des animaux, aux matériaux fibreux, aux machines agricoles, par les eaux de ruissellement où par le vent qui peut transporter les graines à quelques centaines de mètres.


Description Elephantopus mollis :

Elephantopus mollis est une herbacée vivace formant une pseudo rosette à la base, surmontée par un axe dressé peu ramifié d’une hauteur de 0,5 à 1,5 m.

La tige cylindrique, densément hirsute, est de couleur verte à rougeâtre.

Les feuilles présentent sur le premier tiers de la tige sont alternes, courtement pétiolées, le limbe pileux sur les deux faces est oblancéolé, oblong à obovale ou spatulé, d'environ 7 à 22 cm de long et de 2 à 7 cm de large, l'apex est obtus, la base en coin, la marge crénelée.

Inflorescence ramifiée, corymbe de glomérules. Le Capitule globuleux d'environ 1,5 cm de diamètre avec à sa base des bractées pileuses est formé de nombreuses petites fleurs tubulaires de 3 à 6 mm de long à corolle blanche ou lilas-pâle.

Les fruits sont des akènes de 2 à 3 mm de long, obovoïdes à 10 côtes longitudinales, surmontés de 4 à 8 soies barbelées, de 4 mm de long.


Utilisation médicinale Elephantopus mollis :

Elephantopus mollis contient des terpènes molephatín , molephantinín et phantomolín. La plante est utilisée dans le traitement de divers troubles gastro-intestinaux. Les feuilles émollientes sont utilisées aux Indes, après avoir été bouillies et mélangées à du riz, contre les douleurs d'estomac.

Elephantopus mollis Kunth.

Elephantopus mollis.

Elephantopus mollis Kunth.

Elephantopus mollis. Tabac marron.


72 espèce(s) dans la famille des Asteraceae - Asteracées

1 espèce(s) dans le genre Elephantopus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 20 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh