Émile Hugot, né à Saint-Denis La Réunion, Chimiste de sucreries, Administrateur général des sucreries de Bourbon.

Émile Hugot.

- Nom : Paul Charles Émile Hugot.
- Naissance : 9 juin 1904, Saint-Denis La Réunion.
- Décès : 7 août 1993, Saint-Denis La Réunion.
- Fonction :
- Chimiste de sucreries.
- Ingénieur géomètre.
- Administrateur délégué de la Société Adam de Villiers.
- Directuer d'usines sucrières.
- Administrateur général des sucreries de Bourbon.
- Président de l’Énergie Electrique de La Réunion.
- Vice-président de la Chambre de Commerce de La Réunion.
- Membre de la Chambre d’Agriculture.
- Membre du Comité Economique et Social.


Paul Charles Émile Hugot est né le 9 juin 1904 à Saint-Denis de La Réunion. Émile Hugot est issu d'une famille d'administrateurs sucriers.

Émile Hugot

Entre 1913 et 1921, Emile Hugot suit des études secondaires au lycée Leconte de Lisle de Saint-Denis.

Émile Hugot part faire ses études à Paris au Lycée Saint-Louis, par la suite il intègre l'École Centrale des Arts et Manufactures de Paris en 1923. Il en sort ingénieur en 1926.

Émile Hugot est élève-officier à Poitiers, puis sous-lieutenant d’artillerie. Il devient chimiste de sucreries avant de rentrer à La Réunion.

De retour à la Réunion en 1928, il est nommé ingénieur géomètre à la Société Hydro-Electrique de la Réunion, Émile Hugot commence sa carrière dans le sucre comme administrateur délégué de la Société Adam de Villiers en 1932. Il dirige par la suite plusieurs usines sucrières, celle de l'Éperon, celle de Savanna ou encore l'usine de Grands-Bois.

Lors de la seconde guerre mondiale, le lieutenant Emile Hugot est mobilisé en tant que commandant de la batterie d'artillerie de la Pointe des Galets. Lors du débarquement du Léopard le 28 novembre 1942 il résiste et fait tirer à 9 h 00 sur les Forces françaises libres, le Lieutenant Hugot ne fait qu'exécuter les ordres du gouverneur Aubert. Le commandant de Léopard fait prévenir que si la batterie ne cessait pas le feu immédiatement, il serait dans l'obligation de la détruire. 14 h 00, la batterie recommençe à tirer. Le commandant lui envoye un signal l'avertissant que le bombardement de la batterie commencerait à 16 heures. 16 h 00, après avoir fait route vers le port, le Léopard bombarde la batterie du Port. Après la troisième salve les veilleurs aperçoivent les canonniers qui s'enfuient. Un obus perdu a fait deux victimes civils, M. Michel Saidou et Julein Rebella. Peu après, les artilleurs du Port fuyant leur batterie, se heurtent aux partisans de Léon Lepervanche. L'escarmouche fait un mort, M. Odon et un blessé grave, le lieutenant Émile Hugot. Après la reddition, il est transféré en Angleterre. À Londres, il est affecté à l'état-major général des FFL et participe à la campagne d'Alsace avant d'être envoyé sur le front des Alpes. Il est promu au grade de capitaine le 25 septembre puis déchargé le 28 septembre 1945.

Émile Hugot Monsieur sucre

De retour à La Réunion Émile Hugot s'investit dans l'activité sucrière et, à force d'opiniâtreté, suscite la création des sucrerie de Bourbon le 2 décembre 1948. La nouvelle entité est issue de la fusion des sociétés de La Convenance, Adam de Villiers, l'Eperon et Grand-Bois. Il en est le premier administrateur général et président du conseil d'administration. Il faut citer ceux qui ont, à ses côtés, travaillé à la valorisation de l'entreprise dès le départ, Joseph et Charles de Chateauvieux, jules Délaud, Alfred Isautier, Henri Cornu.

Émile Hugo occupera la place administrateur général des sucreries de Bourbon jusqu'en 1979.

Les premières années sont marquées par un renforcement du potentiel agricole, notamment avec un remembrement destiné à faciliter le travail, accroître les rendements et augmenter la production de sucre et de rhum. Les agrandissements du domaine des Sucreries de Bourbon sont également nombreux à cette époque.

Ces mutations domaniales s'accompagnent d'innovations technologiques permanentes. Les usines du groupe connaissent d'intenses programmes de modernisation et les Sucreries de Bourbon multiplient les prises e participations dans d'autres unités du secteurs sucrier.

Se voulant toujours à la pointe de l'innovation les Sucreries de Bourbon mettent en fonctionnement, en 1965, une usine de panneaux ligneux donc la production est plus connue sous le nom de Bagapan. C'est la première tentative pour optimiser l'utilisation des sous-produits de la canne, une aventure qui sera suivie d'une autre, encore plus audacieuse, avec la création de la centrale thermique de Bois-Rouge, quelques années plus tard.

A son départ du poste d'administrateur général en 1979 est nommé à ce poste M. Jacques de Chateauvieux.

Émile Hugot est aussi président de l’Énergie Electrique de La Réunion entre 1950-1975, vice-président de la Chambre de Commerce de 1954-1974, membre de la Chambre d’Agriculture de 1946-1980 et aussi membre du Comité Economique et Social.

Émile Hugot devient par ailleurs grâce à ses nombreuses publications sur les sucreries une référence mondiale dans ce domaine. Il est ainsi un acteur décisif de la filière canne à sucre à la Réunion.

Mondialement connu et reconnu, Émile Hugot surnommé Monsieur Sucre a participé aux Congrès internationaux du sucre dont un s’est tenu à La Réunion en 1979, à plusieurs missions à Hawaï, Cuba, Porto Rico, au Brésil ou encore à Taïwan

Il décède à Saint-Denis La Réunion le 7 août 1993.

Après son décès, le centre de documentation du Muséum Stella Matutina où une grande partie de sa bibliothèque personnelle relative à l’activité sucrière est consultable, prend le nom d’Émile Hugot.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 25 Avril 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.