Éric Boyer, homme politique, sénateur de La Réunion, président du conseil général, né à Sainte-Rose La Réunion.

Éric Boyer.

- Nom : Éric Boyer.
- Naissance : 23 juin 1939 à Sainte-Rose La Réunion.
- Fonction(s) :
- Instituteur.
- Conseiller pédagogique à Saint-Denis, La Réunion.
- Professeur certifié de lettres à l’Ecole normale.
- Conseiller municipal Saint-Denis, La Réunion.
- Conseiller général.
- Président du conseil général de La Réunion.
- Sénateur de La Réunion.


Éric Boyer est né le 23 juin 1939 à Sainte-Rose, La Réunion.

Sénateur éric Boyer

Après son baccalauréat, et une Maîtrise de lettres modernes, Éric Boyer se dirige vers l'enseignement. Il est instituteur de 1961 à 1966, conseiller pédagogique à Saint-Denis, La Réunion de 1966 à 1981 et Professeur certifié de lettres à l’Ecole normale.

Très jeune Éric Boyer s'intéresse à la politique. Il est candidat dans la liste d'Auguste Legros aux élections municipales de Saint-Denis en mars 1971. Élu conseiller municipal en 1971, il est réélu en mars 1977, devient adjoint au maire de Saint-Denis Auguste Legros et chargé de la commission des affaires culturelles et scolaires.

Il est élu conseiller général en mars 1982 dans le 2e canton de Saint-Denis et 4e vice-président du Conseil général, réélu dans le 4e canton de Saint- Denis en septembre 1988.

Le 8 octobre 1988, aux termes d’un accord de programme pour la gestion du Conseil Général avec les socialistes et avec le soutien du Parti Communiste Réunionnais, Éric Boyer est élu président du conseil général de La Réunion, jusqu'en 4 avril 1994.

Lors des élections sénatoriales du 27 septembre 1992, 3 sièges de sénateurs sont à pourvoir à La Réunion. Les sénateurs sont élus pour un mandat de 9 ans. Ils sont élus au scrutin majoritaire, par les 937 grands électeurs : conseillers municipaux, généraux et régionaux, simples délégués. Éric Boyer DVD Divers droite, est élu sénateur de La Réunion au deuxième tour, avec 412 voix. Les deux autres sénateurs élus sont : Pierre Lagourgue DVD, Divers Droite, et Paul Moreau R.P.R. Rassemblement Pour la République.

Le 20 janvier 1996, suite à une affaire de corruption le sénateur Éric Boyer est déchu de son mandat par le Conseil constitutionnel.

En 1991, le conseil général avait décidé la mise en place d’un système informatique de billetterie des transports interurbains de la Réunion. Le marché de 17 millions de francs avait été conclu entre le département et une société métropolitaine AEM Mégras, dont le siège est à Vincennes associée à une entreprise de la Réunion, ITI océan Indien.

En octobre 1992, la justice découvrait qu’un pot-de-vin de 3 millions de francs avait été versé par la société bénéficiaire de l’appel d’offres à des élus de l’île pour enlever le marché. Cet argent aurait transité, selon le parquet, par l’île Anglo-Normande de Jersey avant d’être reversé à la Réunion sur des comptes spécialement ouverts à cet effet.

Éric Boyer est condamné par le tribunal de grande instance à quatre ans de prison dont trois ans avec sursis, à 500.000 F d'amende et à cinq ans de privation de ses droits civiques. La cour d'appel de la Réunion a confirmé la condamnation en juillet 1994 et la Cour de cassation a rejeté le pourvoi du sénateur en novembre dernier.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 20 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.