Achatina fulica et Achatina immaculata Escargot géant africain.

Achatina fulica et Achatina immaculata.

Escargot géant africain.

Espèce envahissante de La Réunion.

Escargot Achatine.


Accouplement : Escargot Achatine.


Escargot Achatine.

Achatina fulica et Achatina immaculata.

Escargot géant africain.

- Nom commun : Escargot géant africain.
- Nom scientifique : Achatina fulica (Bowdich, 1822).
- Nom scientifique : Achatina immaculata (Lamark, 1822).
- Embranchement : Mollusca.
- Classe : Gastropoda.
- Sous-classe : Pulmonata.
- Ordre : Stylommatophora.
- Super-famille : Achatinoidea.
- Famille : Achatinidae.
- Sous-famille : Achatininae
- Genre : Achatina.
- Origine : Afrique de l'Est.





Deux espèces d'achatines sont présentes à La Réunion :

Achatina fulica (Bowdich, 1822), coquille brune avec des marques transversales plus sombres de forme conique très présent de l'est de l'île qui mesure en général environ 8 cm de long mais qui peut dépasser les 20 cm, il est nommé escargot géant africain.

Achatina immaculata (Lamark, 1822), coquille violacée, abondant dans l'ouest de l'île plus petit que Achatina fulica et beaucoup plus abondant.

L'Achatine de la classe des gastéropodes, embranchement des mollusques, originaire d'Afrique de l'Est et à été introduit très tôt à l'Île de la Réunion. Son taux de reproduction important a rapidement posé problème en l'absence de prédateurs naturels, il est considéré comme une espèce envahissante.

Parmi les mesures prises afin de contrôler les populations d’escargots géants africains, la lutte biologique par l’introduction d’espèces d’escargots prédatrices comme le Euglandina rosea (Ferussac, 1821) s’est montrée relativement inefficace et a parfois eu des conséquences dramatiques sur des populations d’autres escargots autochtones.

L'achatine est présent dans les friches, les jardins et les forêts, du littoral jusqu'aux zones cultivées des hauts.

L'Achatine se nourrit de végétaux et de débris organiques qui seront morcelés par sa langue, la radula munie de nombreuses dents chitineuses, formant une râpe, qui fonctionne en faisant des mouvements de va et vient grâce aux muscles qui s'attachent à l'odontophore, sorte de plaque rigide qui supporte la radula.

Cet escargot hermaphrodite s'accouple en saison chaude et pluvieuse, il pond la tête dans la terre et émet jusqu'à 200 oeufs. Il peut se reproduire 6 à 7 fois par an. L'incubation dure de 2 à 3 semaines et les jeunes possèdent déjà une petite coquille translucide, Il deviennent adultes en six mois.

Pendant la saison sèche il obture l'orifice de sa coquille par une membrane composée de couches de mucus sec, l'épiphragme ce qui permet à l'animal de se protéger contre la dessiccation, de réduire les pertes d'eau qui se produisent durant les périodes d'inactivité et aussi de se protéger contre la prédation.

Les achatines ne sont pas consommés à La Réunion, contrairement à certains pays africains où ils fournissent une viande de brousse très prisée.

Attention, l'escargot géant africain est le vecteur de Angiostrongylus cantonensis, Nématode; Protostrongylidae, le ver rond responsable de la méningo-encéphalite éosinophilique chez les humains.




Les mollusques terrestres de La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

              




Dernière mise à jour : Jeudi 19 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+