Etienne Antoine Richaud gouverneur de La Réunion. Personnage célèbre de l'île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com
 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
 

 

 

Etienne Antoine Guillaume Richaud.

Gouverneur de La Réunion du 11 octobre 1886 au 16 décembre 1887.

 

Gouverneur précédent :: Pierre Etienne Cuinier :: Gouverneur suivant :: Jean Baptiste Lougnon

 
   
 

Etienne Antoine Guillaume Richaud est né le 10 janvier 1841 à Martigues, Bouches-du-Rhône.

Il fait de brillantes études et décroche une licence de droit avant l'âge de 20 ans.

Il débute sa vie professionnelle en intégrant le commissariat de la marine en 1861.

Il passe des concours, gravit des échelons et entame une carrière qui le mène parmi ses toutes premières destination à La Réunion.

C'est à La Réunion qu'il rencontre sa future épouse, Georgina Geringer. Il l'épouse à Saint-Denis le 18 juin 1864. Elle décède en mer le 19 avril 1870. Quatre mois plus tard, Richaud épouse à Martigues, en secondes noces, Émilie Marguerite Dol.

En 1875, Etienne Richaud est envoyé en Cochinchine pour devenir secrétaire général à la Direction de l'Intérieur.

En 1880 il réussit le concours d'inspecteur-adjoint des services administratifs des colonies.

En novembre 1881, il rejoint la métropole et devient chef de cabinet de Rouvier dans le gouvernement Gambetta. Lors de la chute de Gambetta, il retournera dans son affectation d'origine avant d'être nommé en 1884 Gouverneur des établissements français de l'Inde, où il rentre en conflit avec le député Pierre Alype, qui obtient son déplacement.

 

 

Etienne Antoine Guillaume Richaud Gouverneur de La Réunion

 

 
 

Etienne Antoine Richaud est nommé gouverneur de La Réunion, il fait le voyage sur le Salazie, paquebot des Messageries maritimes. Le Salazie mouille en rade de Saint-Denis le dimanche 10 octobre 1886, avec deux jours d'avance sur son plan de navigation. Le lendemain, le 11 octobre 1886, Richaud est accueilli par le maire de Saint-Denis, au son de la Marseillaise et de quinze coups de canon.

Lors de son discours de prise en fonction, le gouverneur Richaud prononce un véritable réquisitoire contre le mono-culture de la canne : " ... S'acharner à conserver une culture qui a pu faire la fortune d'un pays, si elle ne donne plus de bénéfices c'est courir à une ruine certaine ... ".

L'arrivée du nouveau gouverneur suit surtout de quelques jours la mise en exploitation définitive du port de la Ponte des Galets, le 1 er septembre 1886. Bien que longtemps désiré, dès son inauguration, le port suscite la colère des propriétaires de marines et des entreprises de batelage qui avaient prospéré dans la deuxième moitié du XIX siècle et qui n'entendent pas disparaître. Le 1 er avril 1887, les propriétaires réunis en assemblée générale réclament au gouverneur, des indemnités susceptibles de leur permettre de renoncer à leur exploitation en facilitant ainsi celle du Port. Soucieux de bien se faire entendre par les autorités, les propriétaires de marines se lancent dans une sauvage lutte de tarifs.

C'est ainsi qu'en 1887, le port de la Pointe des Galets a réceptionné moins de 25 000 tonnes de marchandises et encore, à la faveur d'un tarif spécial de 2 francs inférieur à celui du cahier des charges, alors que les martines ont assuré le transbordement de plus de 81 000 tonnes.

Sans fonds de roulement à la fin de l'année 1887 et grévée par un déficit, la Compagnie de chemin de fer et port de La Réunion est en faillite. En novembre sa déchéance est prononcée, la Compagnie abandonnant à l'état l'exploitation qui lui avait été concédée.

Le 3 novembre 1887, après une administration qui n'aura duré guère plus de douze mois, le gouverneur Etienne Antoine Richaud est nommé résident général en Annan et au Tonkin. Il quitte La Réunion le 16 décembre, confiant l'intérim à Jean Baptiste Lougnon.

Nommé gouverneur général d'Indochine, le 8 septembre 1888, Richaud est rappelé le 12 mai 1889, en France. Il embarque fin mai sur le "Calédonien".

Le 31 mai 1889, Etienne Antoine Richaud succombe à une attaque de choléra lors de la traversé du golfe de Bengale.

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Pas de commentaire ajouté


 
  Liste des Gouverneurs de l'île de La Réunion
   
   Etienne Régnault
Jacques de la Heure Henry Hesse d'Orgeret
Germain de Fleurimont Bernardin de Quimper
Jean-Baptiste Drouillard Henry Habert de Vauboulon
Michel Firelin Directoire de Saint-Paul
Joseph Bastide Jacques de La Cour
Jean-Baptisite de Villers Michel François des Bordes de Charanville
Pierre Antoine Parat Henry de Justamond
Joseph de Beauvollier de Courchant Antoine Labbé dit Desforges Boucher
Hélie Dioré de Périgny Pierre Benoît Dumas
Mahé de La Bourdonnais Charles Lemery Dumont
Pierre André d'Héguerty Didier de Saint-Martin
Jean Baptiste Azéma Gérard Gaspard de Ballade
Joseph Brénier Bouvet de Lozier
François Jacques Bertin Martin Adrien Bellier
Guillaume Léonard de Bellecombe Jean Guillaume de Steinauer
François de Souillac Joseph Murinay Comte de Saint-Maurice
Alexandre François Chalvet Baron de Souville Claude Élie Dioré de Périgny
David Charpentier de Cossigny Dominique Prosper de Chermont
Jean Baptiste Vigoureux Comte Duplessis Pierre Alexandre Roubaud
Philippe Antoine Jacob de Cordemoy François Louis Magallon Comte de La Morlière
Nicolas Ernault de Rignac Baron des Bruslys Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne
Robert Townsend Farquhar Henry Sheehy Keating
Athanase Hyacinthe Bouvet de Lozier Hilaire Urbain de Lafitte du Courteil
Pierre Bernard Milius Louis Henri De Saulses de Freycinet
Achille Guy Marie de Cheffontaines Etienne Henry Duval d'Ailly
Jacques Philippe Cuvillier Anne Chrétien Louis de Hell
Charles Léon Joseph Bazoche Joseph Graëb
Sarda Garriga Marie Bon Ézéchiel Barolet de Puligny
Louis Isaac Pierre Hilaire Doret Hubert Delisle
Rodolphe Augustin Darricau Marie Jules Dupré
Louis Hyppolite de Lormel Pierre Aristide Faron
Pierre Etienne Cuinier Etienne Antoine Guillaume Richaud
Jean Baptiste Lougnon Aimé Louis Édouard Manès
Henri Éloi Danel Henri Charles Roberdeau
Laurent Marie Émile Beauchamp Paul Samary
Adrien Bonhoure Camille Lucien Xavier Guy
Philippe Émile Jullien François Pierre Rodier
Hubert Auguste Garbit Pierre Louis Alfred Duprat
Frédéric Estèbe Maurice Pierre Lapalud
Jules Vincent Victor Repiquet Alphonse Paul Albert Choteau
Léon Hippolyte Claudius Truitard Joseph Urbain Court
Pierre Émile Aubert André Capagorry