Guêpe Polistes olivaceus (de Geer, 1773) guêpe de La Réunion Famille Vespidae.

Polistes olivaceus (de Geer, 1773).

Guêpe.

Insecte de La Réunion.

Guêpe de La Réunion.


Polistes olivaceus nid.


Polistes olivaceus nid.


Polistes olivaceus nid.

Polistes olivaceus (de Geer, 1773).

Guêpe.

- Nom commun : Guêpe.
- Nom scientifique : Polistes olivaceus (de Geer, 1773).
- Classe : Insecta.
- Ordre : Hymenoptera.
- Sous-ordre : Apocrita.
- Super-famille : Vespoidea.
- Famille : Vespidae.
- Genre : Polistes.
- Espèce : Polistes olivaceus.



Polistes olivaceus (de Geer, 1773) est une guêpe de la famille des Vespidae et du genre Polistes qui comprend plus de 300 espèces et sous-espèces identifiées.



Polistes olivaceus à La Réunion.

La Polistes olivaceus est une guêpe sociale originaire de la savane des flancs ouest de l'île de La Réunion. Elle est également capturée dans toutes les zones habitées.

La guêpe est un insecte bien adoptée dans la vie des habitants de l'île de La Réunion, puisque ses larves, grillées, font partie de la cuisine locale. Elles se récoltent en groupe avec le nid, habituellement, elles sont consommées frites ou en cari. Cari guêpes.

Les chasseurs armés d'un enfumoir artisanal, constitué par un morceau de toile de jute placé au sommet d'un long bâton ou, tout simplement par une cigarette allumée, partent à la recherche des nids de guêpe. La fumée chasse les guêpes du nid, permettant au chasseur de le récupérer. Un bon chasseur peut, en plein été, ramener plusieurs kilos de nids de guêpe, qu'il pourra vendre fort cher. Cette activités rapporte pas mal aux chasseurs, mais elle n'est pas sans danger.



Nid Polistes olivaceus.

Au début de l'été, une femelle fécondée qui a passé la saison fraîche en diapause, choisit une emplacement sur la branchette d'un arbre pour fixer son nid. Au début elle est seule, quelquefois une ou plusieurs femelles la rejoignent pour la construction, mais très vite la fondatrice va devenir dominante et réduire les autres au rang d'ouvrières ; ce sont des colonies monogynes.

La base du nid est un pédoncule, sur lequel sera construit un vaste plateau alvéolé, la forme hexagonale permet de juxtaposer un maximum d'alvéoles sans aucune perte d'espace. Le pédoncule, comme le reste du nid, est constitué par du carton que la reine fabrique en mâchonnant des particules de bois et en les imprégnant de salive et de substances collantes qu'elle sélectionne sur les arbres.

Cette espèce est très sociale. Elles ont une préférence innée pour placer leurs nids dans les bâtiments. Relativement pacifiques, elles n'attaquent l'homme que si elles doivent défendre leur nid.



Reine Polistes olivaceus.

La reine pond dans chaque alvéole un oeuf, quelques jours plus tard cette oeuf donne naissance à une larve. Les larves sont nourries par des boulettes régurgitées et fabriquées par les adultes à partir d'autres insectes qu'elles capturent et mettent en pièces. Quand les larves se nymphosent les adultes ferment l'avéole avec un opercule de papier.

Les nymphes vont donner naissance à des ouvrières stériles qui ressemblent à la fondatrice mais sont plus petites. Ces ouvrières vont participer à l'accroissement du nid et à la nourriture des jeunes.

A la fin de l'été apparaissent des femelles fertiles dont les oeufs non fécondés donneront des mâles qui féconderont les femelles. Les colonies se dispersent et les mâles meurent. L'été suivant les femelles fécondées vont rebâtir un nid.

Les polistes ont été appelés, guêpes papetières, en effet les nids des guêpes sont faits d'une sorte de papier réalisé à partir de fibres de bois mâchouillées par les adultes.




Espèces de l'Ordre des Hymenoptera présentes à La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                          




Dernière mise à jour : Dimanche 24 Septembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+