Perroquet mascarin Mascarinus mascarin oiseau endémique de La Réunion. Espèce éteinte. Famille : Psittacidae..

Perroquet mascarin. Mascarin de la Réunion.

Mascarinus mascarin (Linnaeus, 1771).

Oiseau endémique de La Réunion. Espèce éteinte.

Perroquet mascarin. Mascarinus mascarin.

Perroquet mascarin. Mascarin de la Réunion.

Mascarinus mascarin (Linnaeus, 1771).

- Nom commun : Perroquet mascarin. Mascarin de la Réunion.
- Nom scientifique : Mascarinus mascarin (Linnaeus, 1771).
- Classe : Aves.
- Ordre : Psittaciformes.
- Famille : Psittacidae.
- Genre : Mascarinus.
- Espèce : Mascarinus mascarin.



Mascarinus mascarin, le Perroquet mascarin ou Mascarin de la Réunion appartenait à La famille des Psittacidae et au genre Mascarinus, cet oiseau endémique de La Réunion est éteint depuis le milieu du 18 siècle.



Histoire Mascarinus mascarin.

On ne connaît que deux exemplaires naturalisés, l'un au Muséum de Paris, l'autre, en partie albinos, au Muséum de Vienne. Un individu a été tenu en captivité dans la ménagerie du roi de Bavière jusqu'en 1834. C'est peut-être le dernier survivant connu.



Description Mascarinus mascarin.

Description du perroquet mascarin, de Brisson en 1760, d’après un oiseau en captivité observé à Paris :

“Les yeux sont entourés d’une peau nue d’un rouge vif : leur prunelle est noire ; et leur iris est rouge. La base du demi bec supérieur est aussi entourée d’une peau nue et rouge, dans laquelle les narines sont placées. Le bec pareillement rouge. Les pieds sont de couleur de chair pâle et les ongles sont d’un gris brun.”

Description de Dubois, 1674 :

" Perroquets un peu plus gros que pigeons, ayant le plumage couleur de petit-gris, un chaperon noir sur la tête, le bec fort gros et couleur de feu. "

Description de Milne-Edwards et Oustalet :

" La tête est revêtue d’une sorte de chaperon d’un gris cendré et la face est couverte d’un masque noir s’étendant sur la partie antérieure du front depuis les yeux jusqu’au bec, descendant sur les côtés des mandibules et se prolongeant jusque sur le menton. Un peu plus bas sur les côtés de la gorge, on distingue même quelques plumes noirâtres. Le manteau est d’un brun terreux un peu nuancé et sensiblement plus foncé que la teinte fuligineuse qui règne sur les parties inférieures du corps ; la queue, d’un brun foncé, est marquée à sa base, mais seulement sur les pennes latérales, d’une tache blanche occupant seulement le premier tiers des pennes… ".

Le dernier mascarin de la Réunion sauvage aurait été aperçu dans les années 1770.




Les oiseaux de La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                                                                          




Dernière mise à jour : Lundi 18 Décembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+