Félix Crépin, Homme politique, Sénateur de La Réunion 1906 à 1918.

Félix Crépin.

- Nom : Félix Crépin.
- Naissance : 8 juin 1842 à Fresnoy dans le Pas-de-Calais.
- Décès : 12 juillet 1918, à Berny ( Seine ).
- Fonction(s) :
- Procureur de la République à Saint-Quentin.
- Conseiller auditeur à La Réunion.
- Procureur de la République à Pondichéry.
- Juge d'instruction à Saint-Denis de La Réunion.
- Substitut du Procureur général de la Réunion.
- Président de Cour à la Martinique.
- Président de Cour à La Réunion.
- Procureur général à Hanoï.
- Sénateur de la Réunion.


Félix Crépin est né le 8 juin 1842 à Fresnoy dans le Pas-de-Calais.

Félix Crépin entre dans la magistrature en 1870, en qualité de substitut du Procureur de la République à Saint-Quentin.

Félix Crépin

1873, Félix Crépin est conseiller auditeur à l'île de La Réunion

Deux an plus tard, en 1875 il est nommé Procureur de la République à Pondichéry et Juge d'instruction en fin d'année à Saint-Denis de La Réunion.

1879, il est substitut du Procureur général de la Réunion.

1886, Président de Cour à la Martinique, puis à la Réunion.

1895, Procureur général à Hanoï.

1898, Félix Crépin fait valoir ses droits à la retraite.

1906, il est élu sénateur de la Réunion à l'élection partielle du 25 mars 1906, en remplacement de M. Louis Brunet, décédé le 24 décembre 1905. Il enlève le siège au premier tour de scrutin par 120 voix contre 91 à M. Adrien Couturier, sur 210 votants.

Félix Crépin est Inscrit aux groupes de la gauche républicaine et de l'Union républicaine, il siége dans diverses commissions spéciales. Auteur d'une proposition de loi concernant les taxes votées par les Conseils généraux des colonies en 1907, il est chargé de rapporter le projet de loi adopté par la Chambre des Députés, déclarant les îles d'Anjouan, de Mohéli, et de la Grande Comores, colonies françaises. Il participe aux débats sur : les budgets des colonies, de la marine et la loi de finances de l'exercice 1907.

1910, Félix Crépin développe une interpellation sur l'état d'anarchie et d'insécurité existant à la Réunion, par suite des agissements des hauts fonctionnaires de l'île.

Il conserve son siège au renouvellement du 7 janvier 1912, au premier tour, avec 180 suffrages sur 207 votants.

Il meurt, en cours de mandat, le 12 juillet 1918, à Berny ( Seine ), à l'âge de 76 ans.

Le Président Antonin Dubost prononça son éloge funèbre à la séance du 16 juillet 1918 :

" Dans le peu de temps pendant lequel sa santé lui permit de nous consacrer son activité, dit-il, nous appréciâmes vivement un ensemble de qualités qui donnaient beaucoup de charme à sa personnalité. Il nous expliqua, notamment, les affaires, parfois compliquées, de la vieille et lointaine terre française qu'il représentait, avec un mélange de finesse discrète et de fermeté honnête et courageuse, qui nous fit une forte impression. L'homme était, comme l'orateur, agréable, intéressant et sûr. Tous ceux qui ont eu le plaisir de le connaître le regretteront et lui conserveront un souvenir amical et sincère. "

18 janvier 1920, Jules Auber est élu Sénateur de la Réunion à une élection partielle, en remplacement de M. Félix Crépin.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 13 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.