Figuier de Barbarie. Figuier d'Inde. Cactus raquette. Cactus de La Réunion.

Figuier de Barbarie. Figuier d'Inde. Cactus raquette. Cactus de La Réunion. Famille Cactaceae - Cactacées.

Opuntia ficus-indica (L.) Mill.

Figuier de Barbarie. Figuier d'Inde.

Cactus de La Réunion.

Opuntia ficus-indica (L.) Mill. Fleur.


Opuntia ficus-indica (L.) Mill. Figuier de Barbarie.


Opuntia ficus-indica.


Opuntia ficus-indica.


Opuntia ficus-indica. Fruits.

Opuntia ficus-indica (L.) Mill.

Figuier de Barbarie. Figuier d'Inde.

- Nom commun : Figuier de Barbarie. Figuier d'Inde.
- Autre nom : Figue du désert.
- Nom à La Réunion : Cactus raquette. Raquette.
- Nom anglais : Spineless cactus. Indian fig.
- Nom scientifique : Opuntia ficus-indica (L.) Mill.
- Synonyme :
- Cactus ficus-indica L.
- Cactus opuntia L.
- Opuntia vulgaris Mill.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Cactaceae - Cactacées.
- Sous-Famille : Opuntioideae.
- Tribu : Opuntieae.
- Genre : Opuntia (L.) Mill.
- Origine : Incertaine.



Opuntia ficus-indica appartient à la famille des cactaceae à la sous famille des Opuntioideae et au genre Opuntia (L.) Mill. Le genre Opuntia est un des principaux genres de la famille des cactus avec près de 250 espèces.



Origine et répartition de Opuntia ficus-indica.

Origine d'Opuntia ficus-indica est obscure vraisemblablement située en Amérique du Nord : Mexique. Cette espèce introduite dans de nombreuses régions tropicales pour l'ornement et pous ses fruit s'est parfois naturalisée : Açores, Antilles, Hawaii, La Réunion...



Opuntia ficus-indica à La Réunion.

Il existe plusieurs cactus nommés raquettes à La Réunion, aucun d'entre eux n'est indigène. Ils ont sans doute été introduits très tôt car le nom raquette d'abord utilisé dans la zone antillaise pour désigner ces mêmes végétaux, se retrouve dans tous les créoles de l'Océan indien.

La figue de Barbarie figure parmi les premiers fruits introduits à La Réunion dans la région de Saint-Paul au 17 éme siècle. En effet les marins avaient souvent à bord des tiges de figuier et les utilisaient comme aliment anti-scorbutique.

Les raquettes ont dû être cultivées à La Réunion puisque Bory de Saint-Vincent mentionne leur destruction par des insectes, les raquettes étaient cultivées comme support des cochenilles utilisées pour la fabrication de carmin. En effet les cochenilles Dactylopius coccus Costa, 1835. ou Coccus cacti Linnaeus, 1758. se nourrissent de l'humidité et des nutriments des Opuntia et produisent de l'acide carminique qui dissuade la prédation par d'autres insectes. Cet acide extrait du corps de l'insecte, mélangé avec des sels d'aluminium ou de calcium permet la fabrication de carmin.

Opuntia ficus-indica est aujourd'hui commun à La Réunion, sur les terrains incultes et secs, surtout près de la mer, on l'utilise parfois pour en faire de redoutables haies. L'espèce naturalisée est répandue principalement sur la côte Ouest de Saint-Denis à Saint-Joseph. Opuntia ficus-indica est considérée comme une espèce potentiellement envahissante.



Description de Opuntia ficus-indica.

Le figuier de Barbarie est un cactus arbustif ou rampant, il s'enracine superficiellement dans le sol, environ 30 centimètres, en revanche les racines s'étalent sur plusieurs mètres.

Il peut atteindre jusqu'à 5 mètres de hauteur. Les tiges sont des cladodes qui s'unissent les uns aux autres, ceux de la base de la plante se lignifient pour former un véritable tronc.

Les cladodes sont de forme aplatie, de 30 à 40 cm de long sur 15 à 25 cm de large et de 1,5 à 3 cm d'épaisseur. ils assurent la fonction chlorophyllienne à la place des feuilles, et sont recouvertes d'une cuticule céreuse, la cutine, qui limite la transpiration et les protège contre les prédateurs. Ils sont gorgés de réserves d'eau et ont considère que les épines de la plantes adulte sont des feuilles modifiées, transpiration presque nulle. Les épines de 1 à 2 cm sont munies d'aiguillons microscopiques munis de minuscules écailles en forme d'hameçons qui rendent difficile l'extraction d'un piquant implanté dans la peau.

Les raquettes portent de grandes fleurs jaunes décoratives. Les jeunes fleurs portent des feuilles éphémères caractéristiques de l'espèce. Les fleurs évoluent en un fruit charnu comestible, gorgés de vitamine C.



Fruit : La figue de Barbarie.

Ce fruit, la figue de Barbarie est une baie de 5 à 8 cm de long, à nombreuses graines. Très agréable à consommer, la chair de la figue de Barbarie est sucrée, désaltérante et agréablement parfumée. Attention, la peau du fruit est recouverte de fins poils soyeux, raides et pointus, qui s'insèrent sous la peau si on ne prend pas garde à les brosser sous l'eau avant de les éplucher.

La figue de Barbarie se consomme fraîche mais également séchée, en confiture ou confite. Elle présente une bonne teneur en potassium, calcium et magnésium. Elle est moyennement calorique et contient beaucoup de fibres.

Il existe des figuiers de barbarie avec ou sans épines, et aux fleurs de différentes couleurs. L'espèce sans épines : Opuntia cochenillifera, dont les raquettes attirent la cochenille Coccus cacti.

Opuntia ficus-indica est attaqué par le papillon de nuit, le pyrale d'Argentine : Cactoblastis cactorum (Berg, 1885). Quelle que soit sa forme, papillon ou chenille, il se nourrit de cactus de la famille des Opuntia.



Culture et entretien de Opuntia ficus-indica.

Opuntia ficus-indica est de culture facile, il aime le soleil, les températures élevées, ses besoins en eau sont faibles, sols quelconques mais bien drainant.



Multiplication de Opuntia ficus-indica.

Opuntia ficus-indica se multiplie par bouturage de raquettes mises à sécher 1 à 2 semaines, puis enfouis verticalement mais peu profondément dans un substrat très drainant.




Espèces de la famille des Cactaceae présentes à La Réunion.

                 




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 18 Août 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Psidium friedrichsthalianum (O.Berg) Nied

Psidium friedrichsthalianum (O.Berg) Nied

Orthosiphon aristatus (Blume) Miq

Orthosiphon aristatus (Blume) Miq

Acmella oleracea (L.) R.K. Jansen

Acmella oleracea (L.) R.K. Jansen

Quercus robur L

Quercus robur L

Cydonia oblonga Mill

Cydonia oblonga Mill