Flore de La Réunion Liste de la flore de La Réunion avec photos Page N° 24.


Flore de La Réunion.

1366 résultat(s) - 69 pages - Page N° 24.



Dianthus caryophyllus L

Dianthus caryophyllus L - Oeillet commun - Famille : Caryophyllaceae

Dianthus caryophyllus L., l'oeillet commun est probablement originaire des bords de la Méditerranée, l'espèce introduite dans de nombreuses régions et largement répandue. Dianthus caryophyllus est présent dans les jardins créoles à l'état cultivé.


Dianthus chinensis L

Dianthus chinensis L - Oeillet de Chine - Famille : Caryophyllaceae

Dianthus chinensis, oeillet de Chine est une espèce introduite à La Réunion pour un usage ornemental, présente uniquement à l'état cultivé. Cette fleur est présente dans les jardins créoles et les parcs publics. Dianthus chinensis L, l'oeillet de Chine est originaire du nord de la Chine, de la Corée, de la Mongolie et du sud-est de la Russie. Cette plante à fleur est cultivée pour l'ornement dans de nombreuses régions tempérées.


Dichorisandra thyrsiflora JC Mikan

Dichorisandra thyrsiflora JC Mikan - Gingembre bleu - Famille : Commelinaceae

Dichorisandra thyrsiflora originaire du Brésil a été introduit comme plante ornementale dans de nombreux pays, l'espèce s'est naturalisée dans une petite région du nord-est de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Dichorisandra thyrsiflora est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé, cette espèce parfaitement adaptée au climat de l'île est cultivée comme plante ornementale dans les jardins créoles.


Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn

Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn - Mimosa clochette - Famille : Fabaceae

L'origine de Dichrostachys cinerea est incertaine, les sources de la littérature se contredisent quant à savoir si l'espèce est une plante exotique qui s'est naturalisée ou une espèce indigène. Dichrostachys cinerea a été largement introduit dans le monde entier, principalement comme plante ornementale ou pour le contrôle de l'érosion. Dichrostachys cinerea, le mimosa clochette ou kéké parfois nommé Lanterne chinoise est naturalisé à l'île de La Réunion, présent dans les ravines, notamment la Ravine de Trois Bassins.


Dicranopteris linearis (Burm. f.) Underw

Dicranopteris linearis (Burm. f.) Underw - Fougère fourchue - Famille : Gleicheniaceae

Dicranopteris linearis (Burm. f.) Underw, est une fougère indigène de La Réunion, assez commune, présente du niveau de la mer en région basse et humide, espèce pionnière sur les coulées de lave, jusqu'en moyenne altitude. Elle se rencontre aux abords des routes et chemins, dans les milieux dégradés, jachères, en forêts humides de moyenne altitude. Cette espèce peut coloniser des sites et rester dominante pendant de longues périodes.


Dictyosperma album (Bory) H. Wendl. et Drude ex Scheff

Dictyosperma album (Bory) H. Wendl. et Drude ex Scheff - Palmiste blanc - Famille : Arecaceae

Dictyosperma album (Bory) H. Wendl. et Drude ex Scheff., est un palmier endémique des Mascareignes, La Réunion, Maurice et Rodrigues, l'espèce est cultivée partout pour l'ornement dans les régions tropicales et subtropicales. Dictyosperma album (Bory) H. Wendl. et Drude ex Scheff., porte à La Réunion le nom de Palmiste blanc. Avant l'arrivée de l'homme à La Réunion Dictyosperma album, le palmiste blanc peuplait les forêts de basse altitude, jusqu'à 600 mètres. De nos jours il est bien rare d'en trouver dans la végétation naturelle en effet il a été mis sérieusement en danger de disparition par


Dictyosperma album var. aureum Balf.f

Dictyosperma album var. aureum Balf.f - Palmiste bon - Famille : Arecaceae

Dictyosperma album var. aureum Balf.f. est un palmier endémique de l'île Rodrigues où moins de 10 individus sont présents à l'état sauvage. Cette sous-espèce protégée est cultivée à Rodrigues, au jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam à Maurice, au conservatoire botanique national de Mascarin à La Réunion et chez quelques amateurs de palmiers.


Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J.Guého

Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J.Guého - Palmiste de l'île Ronde - Famille : Arecaceae

Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J.Guého, appartient à la famille des Arecaceae et au genre Dictyosperma qui est monotypique, une seule espèce. Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J. Guého, est endémique de l'île Maurice, 1 seul spécimen sauvage restant sur l'île Ronde de l'île Maurice.


Dieffenbachia seguine (Jacq.) Schott

Dieffenbachia seguine (Jacq.) Schott - Dieffenbachia des fleuristes - Famille : Araceae

Dieffenbachia seguine (Jacq.) Schott., est originaire de l'Amérique du Sud, cette espèce est largement cultivée comme plante ornementale dans les régions tropicales et tempérées. Le nom du genre Dieffenbachia honore Johann Friedrich Dieffenbach, médecin Allemand du 19ème siècle. Les variétés du commerce horticole sont issues de croisements, il existe donc de nombreux cultivars et hybrides permettant d'avoir des plantes avec des feuilles panachées de jaune et de vert et des nuances supplémentaires.


Dietes bicolor (Steud.) Sweet ex Klatt

Dietes bicolor (Steud.) Sweet ex Klatt - Iris sauvage jaune - Famille : Iridaceae

Dietes bicolor (Steud.) Sweet ex Klatt originaire d'Afrique australe, appartient à la famille des Iridaceae et au genre Dietes genre qui fut décrit pour la première fois par le botaniste anglais Salisbury en 1812. Dietes bicolor a été introduit à La Réunion pour un usage ornemental, on le trouve uniquement à l'état cultivé dans les parcs et jardins comme plante à massif.


Dietes grandiflora N.E. Br

Dietes grandiflora N.E. Br - Grand Iris sauvage - Famille : Iridaceae

Dietes grandiflora a été introduit à La Réunion pour un usage ornemental, on le trouve uniquement à l'état cultivé dans les parcs et jardins comme plante à massif. Dietes grandiflora est une plante vivace à rhizome, (tige souterraine remplie de réserve alimentaire). Elle peut atteindre plus de 1m de hauteur.


Dietes iridioides (L.) Sweet ex Klatt

Dietes iridioides (L.) Sweet ex Klatt - Iris sauvage - Famille : Iridaceae

Dietes iridioides, l'Iris sauvage a été introduit à La Réunion comme plante ornementale, il a trouvé par sa floraison spectaculaire une place de choix dans de nombreux jardins créoles. Cette espèce s'est très vite naturalisée, aujourd'hui elle est présente sur les hauteurs de l'île dans les régions Nord et Nord-est ou elle affectionne les sous-bois les talus humides et les chemins forestiers. Dietes iridioides (L.) Sweet ex Klatt est considéré à La Réunion comme une espèce potentiellement envahissante.


Digitalis purpurea L

Digitalis purpurea L - Digitale pourpre - Famille : Plantaginaceae

Digitalis purpurea est natif et répandu dans la plupart des régions tempérées d'Europe. L'espèce a été introduite introduite pour l'ornement dans de nombreuses régions tempérées et s'est parfois naturalisée. Digitalis purpurea, la digitale pourpre est une plante envahissante à La Réunion, elle est présente dans les coupes forestières, les clairières, les lisières, les bords de chemins, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude.


Dillenia indica L

Dillenia indica L - Pomme d'éléphant, Baboul - Famille : Dilleniaceae

Originaire d'Asie et de l'Inde Dillenia indica à été introduit dans les régions tropicales comme arbre ornemental et pour ses fruits. Éléphant Apple, pomme d'éléphant, est nommé Baboul ou Graine bourrique à La Réunion. Des plants de cette espèce venant du Mozambique furent débarqués le 30 juin 1864 : du navire des Messageries Impériales.


Dimocarpus longan Lour

Dimocarpus longan Lour - Longani, longanier - Famille : Sapindaceae

Dimocarpus longan est un arbre originaire de l'Asie du Sud-Est, l'espèce est très largement cultivée pour ses fruits dans les régions tropicales. De la même famille que le letchi ou litchi - Litchi sinensis, le longani a été introduit à La Réunion par Cossigny à la même époque en 1764. Cet arbre fruitier est surtout présent sur la bordure littoral, du niveau de la mer jusqu'à 600 mètres d'altitude.


Dioon edule Lindl

Dioon edule Lindl - Palma de la Virgen - Famille : Zamiaceae

Dioon edule est originaire des États de l'Hidalgo, Querétaro, San Luis Potosí, du sud de Tamaulipas et de Veracruz. Cette espèce a été plantée comme plante ornementale dans de nombreuses régions du globe. Dioon edule Lindl., est une espèce considérée par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme quasi-menacée du fait d'un déclin important de certaines populations, déclin pouvant dépasser 50 % dans certaines zones.


Dioscorea alata L

Dioscorea alata L - Igname ailée, Cambarre - Famille : Dioscoreaceae

Igname ailée Dioscorea alata L est appelé à La Réunion Cambarre. Autrefois cette plante était cultivée dans les jardins créoles pour l'alimentation. C'est une plante très précieuse du point de vue de l'alimentation et dont on utilise uniquement les racines. Il existe plusieurs variétés : la blanche, la violette et celle de cayenne. Mais aujourd'hui ce tubercule est méconnu.


Dioscorea bulbifera L

Dioscorea bulbifera L - Hoffe Pomme en l'air - Famille : Dioscoreaceae

Hoffe, Dioscorera bulbifera est appelé pomme en l'air à l'île de La Réunion, elle se trouve occasionnellement dans les jardins créoles, cette plante d'antan a quelque peu perdu son usage alimentaire. Originaire d'Afrique, d'Asie tropicale, Océanie, Dioscorea bulbifera L., a été introduit dans de très nombreuses régions tropicales comme plante ornementale et comme légume, souvent naturalisé Dioscorea bulbifera est considéré parfois comme une espèce envahissante.


Diospyros blancoi A. DC

Diospyros blancoi A. DC - Mambolo - Famille : Ebenaceae

Cet arbre fruitier devenu rare dans les jardins de La Réunion est nommé Mombolo ou Mabolo ou Mambolo ou Caca de chat. Diospyros blancoi est introduit d’abord à Maurice par Pierre Poivre en 1770, et bien plus tard à La Réunion où il est cultivé en 1825 au Jardin d'État, à Saint-Denis, par Nicolas Breon botaniste-jardinier du Jardin du Roi. Diospyros blancoi commu aussi sous son ancien nom scientifique Diospyros philippensis est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé.


Diospyros kaki Thunb

Diospyros kaki Thunb - Kaki, Coing de Chine - Famille : Ebenaceae

Originaire de la Chine et du Japon Diospyros kaki est largement cultivé comme arbre fruitier dans les régions tropicales, où l'espèce s'est parfois naturalisée. Diospyros kaki se décline en de très nombreux cultivars environ un millier. Diospyros kaki a été vraisemblablement introduit au début du XIXe siècle à La Réunion, le botaniste, médecin réunionnais Eugène Jacob de Cordemoy le signale comme subspontané dans sa flore de La Réunion de 1895. Sténonaturalisé dans l'Est et le Sud de l'île, Diospyros kaki est considéré comme potentiellement envahissant.




69 page(s), vous êtes sur la page - 24 -     Page precédente     Page suivante


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69

Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 27 Janvier 2020   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2020

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker