Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle, Balan des savanes, flore La Réunion, Famille : Phyllanthaceae - Phyllanthacées.

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Balan des savanes

- Nom commun : Balan des savanes, arbuste à baies blanches.
- Nom scientifique : Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle.
- synonymes :
- Acidoton griseus (Müll.Arg.) Kuntze.
- Acidoton griseus (Müll.Arg.) Kuntze.
- Bradleia dioica (Schumach. & Thonn.) Gaertn. ex Vahl.
- Cicca obovata (Willd.) Kurz.
- Conami portoricensis (Kuntze) Britton
- Flueggea arborescens Bojer.
- Flueggea comorensis Bojer.
- Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Baill.
- Phyllanthus virosus Roxb. ex Willd.
- Securinega obovata (Willd.) Müll.Arg.
- Securinega virosa (Roxb. ex Willd.) Baill.
- Xylophylla obovata Willd.
- Ordre : Malpighiales.
- Famille : Phyllanthaceae - Phyllanthacées :: 9 espèces sur le site.
- Sous-famille : Phyllanthoideae.
- Tribu : Phyllantheae.
- Sous-tribu : Securineginae.
- Genre : Flueggea Willd. 1 espèce(s) dans le genre Flueggea
- Espèce : Flueggea virosa.
- Origine : Afrique tropicale.



Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle, feuilles


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle.


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle, fleurs


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle, appartient à la sous-famiile des Phyllanthoideae à la famille des Phyllanthaceae et au genre Flueggea Willd qui comprend 16 espèces (The plnat list 2019) présentes dans les régions tropicales et subtropicales des deux hémisphères.


Origine, répartition Flueggea virosa :

Flueggea virosa est présent à l’état naturel dans toute l’Afrique tropicale. Son aire de répartition couvre également une zone qui va de l’Égypte et de la péninsule Arabique jusqu’au Japon, en Australie et en Polynésie, en passant par l’Asie tropicale


Flueggea virosa à La Réunion :

Flueggea virosa est une espèce cryptogène à La Réunion, elle est parfois cultivée comme arbuste d'ornement. Flueggea virosa est représenté à La Réunion par le type (subsp. virosa). (source CBNM). Ce type semble être localisé dans le Sud de l'île (Saint-Louis).


Description Flueggea virosa :

Flueggea virosa est un arbuste Dioïque ramifié, atteignant 4 à 6 mètres de hauteur. Son écorce gris-brun est lisse, fissurée ou rugueuse. Les branches sont dressées ou arquées, celles du bas présentant souvent une partie épineuse.

Les feuilles alternes sont simples et entières. elles sont portées par des pétioles cannelé sur le dessus et étroitement ailé long de 3 à 4 mm. Les stipules lancéolées sont aiguës, frangées, caduques longs de 1,5 à 2 mm. Le limbe finement papyracé est obovale ou elliptique de 2 à 4 cm X 1 à 2 cm, à base cunéiforme à arrondie, à apex obtus, arrondi ou emarginé.

Les inflorescences sont disposées en fascicule axillaire, à fleurs nombreuses chez les plantes mâles et peu nombreuses chez les plantes femelles. Flueggea virosa est une plante mellifère, très souvent en fleurs à La Réunion.

Les fleurs unisexuées sont régulières, parfumées portées par des pédicelles long de 7 à 9 mm, les sépales sont légèrement inégaux, obovales à lancéolés, frangés, jaune verdâtre pâle, les pétales sont absents.

Les fleurs mâles posssèdent des étamines libres, exsertes, les filets sont longs de 2–3 mm, les glandes du disque sont charnues, jaunes, ovaire rudimentaire à 3 styles, atteignant 2 mm de long, fusionnés à la base.

Les fleurs femelles à disque annulaire, faiblement 5 lobé, ovaire supère, ovoïde, 3 oculaire, styles 3, fusionnés, stigmates 2 fides, étalés à l’horizontale.

Les fruits sont des capsules globuleuses déhiscentes sur le tard, lisses, glabres, blanches, contenant jusqu’à 6 graines. Les graines sont ovoïdes, de 2 à 3 mm de long, brillantes, brun jaunâtre. Les fruits sont comestibles à maturité. Ils sont juteux et sucrés, avec un goût légèrement amer.


Multiplication Flueggea virosa :

Flueggea virosa se propage naturellement par graines qui sont dispersées par les oiseaux.


Utilisation médical Flueggea virosa :

Flueggea virosa est une plante médicinale en Afrique tropicale. Toutes les parties de la pante sont utilisées, mais c’est la racine qui est réputée la plus active. Elle sert dans le traitement des affections hépatiques, de la bile et des reins, des maladies urinaires et vénériennes, ainsi que des inflammations testiculaires, de la frigidité, de la stérilité, des règles abondantes, des rhumatismes et de l’arthrite.

Flueggea virosa.

Flueggea virosa.

Flueggea virosa, feuilles.

Flueggea virosa, fleurs.


9 espèce(s) dans la famille des Phyllanthaceae - Phyllanthacées

1 espèce(s) dans le genre Flueggea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 19 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh