Geranium robertianum L, Herbe à Robert, Herbe tangue, Espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Geraniaceae - Geraniacées.

Geranium robertianum L

Herbe à Robert, Herbe tangue

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Géranium. Herbe à Robert.
- Autre nom : Bec de grue, Bec de cigogne.
- Nom à La Réunion : Herbe tangue.
- Autre nom : Herbe-à-Robert. Géranium à Robert.
- Nom scientifique : Geranium robertianum L.
- Synonymes :
- Geranium eriophorum H.Lév.
- Geranium foetidum Moench.
- Geranium palmatisectum Dulac.
- Geranium rupertianum Beckh.
- Robertiella robertiana (L.) Hanks.
- Robertium vulgare Picard.
- Ordre : Geraniales.
- Famille : Geraniaceae - Geraniacées :: 5 espèces sur le site.
- Genre : Geranium L. 2 espèce(s) dans le genre Geranium
- Espèce : Geranium robertianum.
- Origine : Europe. Asie. Amérique. Afrique.



Geranium robertianum L.


Geranium robertianum L.


Geranium robertianum L.


Geranium robertianum L. Herbe à Robert.


Geranium robertianum L, appartient à la famille des Geraniaceae au genre Geranium L., qui comprend environ 422 espèces qui sont communément nommées géraniums. Les géraniums sont originaires des régions tempérées du monde, des montagnes des tropiques et de la partie orientale de la région méditerranéenne.

Geranium robertianum L.


Origine de Geranium robertianum :

Geranium robertianum L., est indigène de l'Europe de certaines régions de l'Asie, de l'Amérique du Nord, et de l'Afrique du Nord. Cette espèce à été introduite dans de nombreuses autres régions tempérées du monde comme plante ornementale et médicinale. Geranium robertianum s'est naturalisé et est devenu une espèce envahissante aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Nouvelle Zélande, en Australie, au Canada en Afrique du Sud et à La Réunion.


Geranium robertianum à La Réunion :

Geranium robertianum L., a été introduit à La Réunion comme plante ornementale, aujourd'hui l'espèce est amphinaturalisée présente notamment à la Plaine des Palmistes, plaine des Cafres, aux plateaux de Bébour et Bélouve, dans les sous bois de Cilaos entre 1300 et 1400 m d'altitude. Geranium robertianum, Herbe à Robert est nommé à La Réunion Herbe tangue en raison de la forte odeur que dégage la plante rappelant l'odeur sauvage du tangue : Tenrec ecaudatus.


Nuisibilité de Geranium robertianum à La Réunion :

Geranium robertianum est une espèce adventice, une mauvaise herbe le long des bords de route, sentiers et lisières forestières. L'espèce présente en sous-bois totalement ombragé entre en compétition avec la végétation naturelle entraînant une diminution de sa diversité. Geranium robertianum est classé dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.

Geranium robertianum L.


Description de Geranium robertianum L :

Geranium robertianum est une plante herbacée annuelle, parfois bisannuelle, ramifiée de 20 cm à 40 cm de hauteur. Les tiges et rameaux sont grêles, rougeâtres, couverts de poils hérissés, renflés aux nœuds.

Les feuilles, d'un beau vert sont opposées, pétiolées, pétioles rougeâtres, velus. Le limbe est très découpé, d'aspect palmatiséqué à 3 à 5 folioles pennatifides, velu, vert à la face supérieure, vert grisâtre et tomenteux à la face inférieure. Le veinage est palmé. Les feuilles s'orientent vers le soleil et deviennent rouges si trop d'ensoleillement. Elles sont très odorantes lorsqu'elles sont froissées, ce système servant à repousser les herbivores.

Inflorescence en ombelles axillaires portant 2 fleurs terminales. Le pédoncule vert, velu porte deux pédicelles rougeâtres velus. La Fleur de 1,5 à 2 cm de diamètre comprend un calice constitué par 5 sépales dressés, poilus, resserrés au sommet, mucronés, striés longitudinalement à marge membraneuse épaisse. Le style dépasse nettement le calice. La corolle est composée de cinq pétales roses tirant parfois sur le violacé, veinés de pâle, aux extrémités arrondies. 10 étamines et un pistil couronné par la colonnette des 5 stigmates purpurins.

Les fruits sont des capsules. Capsule à faces striées ou maillées finissant par une extrémité en forme de bec, légèrement poilue. Les méricarpes restent attachés au bec par deux poils soyeux. 5 à 10 graines par capsule.



Multiplication et dissémination de Geranium robertianum L.

Geranium robertianum se multiplie par ses graines et par voie végétative par ses rhizomes stolonifères.

Geranium robertianum se dissémine par ses graines qui sont projetées par les capsules explosives jusqu'à 6 m du pied mère. Les graines sont transportées par les animaux ou l'homme grâce à leurs poils collants.



Utilisation médicale de Geranium robertianum L.

Geranium robertianum est utilisé en médecine traditionnelle. C'est au moment de la floraison que se collecte la plante entière, hormis ses racines. Elle fut très utilisée pour ses propriétés multiples : astringent, en cas de diarrhées ou de dysenteries, résolutif, tonique et vulnéraire, contre l'enrouement, les laryngites et maux de gorge en général. Nombre de travaux ont souligné son aptitude à faire baisser le taux de glycémie chez les diabétiques. En aromathérapie, l'essence extraite de cette plante sait stimuler le malade dans sa résistance contre les agressions pathogènes.

Geranium robertianum L.

Geranium robertianum L. Herbe à Robert.


5 espèce(s) dans la famille des Geraniaceae - Geraniacées

2 espèce(s) dans le genre Geranium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 24 Mai 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh

Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf
Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf

Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J.Guého
Dictyosperma album var. conjugatum HE. Moore & L.J.Guého