Grenadille, fruit de la passion, Passiflore comestible, Maracudja, Fruit de La Réunion, Famille : Passifloraceae - Passifloracées.

Passiflora edulis Sims

Grenadille, fruit de la passion

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Grenadille, fruit de la passion.
- Autre nom : Passiflore comestible. Maracudja.
- Nom scientifique : Passiflora edulis Sims.
- synonyme(s) :
- Passiflora diaden Vell.
- Passiflora edulis f. edulis.
- Passiflora gratissima A. St.-Hil.
- Passiflora incarnata L.
- Passiflora iodocarpa Barb. Rodr.
- Passiflora middletoniana J. Paxton.
- Passiflora pallidiflora Bertol.
- Passiflora picroderma Barb. Rodr.
- Passiflora pomifera M. Roem.
- Passiflora rigidula J. Jacq.
- Passiflora rubricaulis Jacq.
- Passiflora vernicosa Barb. Rodr.
- Ordre : Malpighiales.
- Famille : Passifloraceae - Passifloracées :: 12 espèces sur le site.
- Genre : Passiflora L.
- Origine : Incertaine.



Grenadille fruit de la passion Passiflora edulis


Grenadille fruit de la passion Passiflora edulis


Grenadille fruit de la passion Passiflora edulis


Grenadille fruit de la passion : feuille Passiflora edulis


Grenadille fruit de la passion : fleur Passiflora edulis


Fruit de La Passion : Fleur


Passiflora edulis Sims., la Grenadille ou Fruit de La Passion, appartient à la famille des Passifloraceae et au genre Passiflora L., qui comprend environ 530 espèces à distribution pantropicale.

L'espèce Passiflora edulis Sims se présente sous deux forme qui se distinguent surtout par la couleur du fruit. Passiflora edulis edulis qui produit des fruits de couleur pourpre et Passiflora edulis flavicarpa qui donne des fruits jaunes

Origine et répartition Passiflora edulis.

L'origine de Passiflora edulis est incertaine, cette passiflore est très probablement originaire des terres basses du Brésil tropical. L'espèce est aujourd'hui largement répandue, cultivée pour ses fruits dans les pays suivants : Brésil, Vénézula, Colombie, Pérou, Afrique du Sud, Kenya, Australie, les Fidji, Hawaï, Skri Lanka, Formose, Japon, Nouvelle Guinée. Des productions plus modestes sont obtenues en Côte d'Ivoire, au Cameroun, aux Antilles, à La Réunion, et des tentatives plus récentes ont montré une acclimatation possible dans le Sud de l'Italie et en Corse.


Passiflora edulis à La Réunion.

Passiflora edulis à été introduit à La Réunion pour ses fruits, cette liane commune est présente dans les jardins créoles et en culture. La grenadille est cultivée sous-serre ou en plein air, un palissage solide est indispensable pour sa culture. Différentes variétés ont été sélectionnées, la reproduction s'effectue par greffage, marcottage ou bouturage. Le greffage utilisé à La Réunion permet de tirer un meilleur profit du potentiel de la grenadille pourpre en exploitant les qualités de la jaune utilisée comme porte-greffe.


Sous-espèces de Passiflora edulis à La Réunion.

Deux sous espèces de Passiflora edulis Sims., sont présentes à La Réunion :

Passiflora edulis Sims f. edulis.
Passiflora edulis Sims f. flavicarpa O. Deg.


Pollinisateur de Passiflora edulis à La Réunion.

A La Réunion l'abeille charpentière Xylocopa varipuncta, considérée comme le pollinisateur préférentiel de la grenadille est absente, le pourcentage de fleurs qui nouent (fécondé) est faible. Deux abeilles charpentières sont présentent à La Réunion Xylocopa violacea et Xylocopa fenestrata mais elles ne semblent pas être très attirées par les fleurs de grenadille. L'abeille méllifère Apis mellifera unicolor visite bien les fleurs de Passiflora edulis, mais la pluspart du temps elle emporte le pollen sans toucher le pistil. C'est un problème de conformation, l'abeille charpentière beaucoup plus grosse que l'abeille mellifère ne peut visiter une fleur de grenadille sans toucher le stigmate. La solution la plus probante est de polliniser à la main en effet toute fleur non fécondée le soir même de son ouverture ou au plus tard le lendemain matin, se dessèche. Technique de pollinisation à la main : Collecter du pollen de plusieurs fleurs dans un petit récipient, badigeonner ce mélange à l'aide d'une plume ou d'un petit pinceau, sur le stigmate des fleurs nouvellement écloses.


Récolte de Passiflora edulis à La Réunion.

La principale récolte de Passiflora edulis intervient à La Réunion pendant le mois de décembre correspondant à une floraison de septembre, une deuxième récole en mars, avril ou mai correspondant à une floraison de janvier. Les fruits à cette époque sont moins juteux et un peu plus acides.


Nuisibilité de Passiflora edulis à La Réunion.

La grenadille à La Réunion s'est échappée des jardins et des cultures, naturalisée l'espèce est présente en basse, moyenne et haute altitude dans le Nord, l'Ouest et le Sud de l'île. Passiflora edulis est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.


Description de Passiflora edulis.

Passiflora edulis est une plante volubile sarmenteuse dont les tiges peuvent atteindre une longueur de 15 m et plus. Il a besoin de support pour un bon développement. La tige glabre devenant ligneuse à la base supporte des vrilles plus longues que les feuilles d'environ 20 à 40 cm de longueur.

Les feuilles alternes, pétiolées sont profondément trilobées, limbe d'environ 5 à 10 cm de long et de 7 à 12 cm de large, à base arrondie, lobes de 2 à 4 cm de large, aigus ou acuminés, rarement obtus. Feuille vert foncé et brillant sur la face supérieure et plus pâle et terne sur la face inférieure. La marge est dentée. Le pétiole mesure de 2 à 5 cm de long, il est muni d'une paire de glandes situées entre le milieu et la jonction avec le limbe, les stipules sont aiguës de 5 à 15 mm de long.

Les fleurs longuement pédonculées de 5 à 7 cm de long sont solitaires, odorantes, de 5 8 cm de large. Le tube du calice est campanulé. Les sépales sont oblongs, de 2 à 3 cm de long et de 1 cm de large, d'un vert jaunâtre à l'extérieur, blancs à l'intérieur. Les pétales sont oblongs ou linéaires-oblongs, de 2 à 3 cm de long et de 5 à 7 cm de large, obtus, blancs, souvent teintés de violet. Couronne de 4 ou 5 rangs de filaments, les deux extérieurs filiformes, de 1.5 à 2.5 cm de long, blancs dans la partie supérieure et violets à la base, les 3 rangs intérieurs composés de tubercules blancs de 2 à 2.5 mm de large.

Le fruit, la grenadille, fruit de la passion ou maracudja est une baie ovoïde de 5 à 8 cm de long et de 4.5 à 7 cm de diamètre, pesant entre 60 et 90 grammes, arrondie à la base, arrondie ou brusquement acuminée au sommet. L'épicarpe est violet ou jaune selon les variétés, glabre, lisse, brillant, il se ride en mûrissant. Le mésocarpe est vert. L'endocarpe est blanc avec une petite cavité contenant de nombreuses petites graines réticulées dans un arille juteux, jaune.


Utilisation alimentaire Passiflora edulis.

C'est un fruit consommé frais à maturité. Le fruit se mange à la petite cuillère, la pulpe sert à la confection de sirop et des gelées, des marmelades, des confitures et des sorbets.


Multiplication Passiflora edulis.

Passiflora edulis se multiplie par ses graines, greffage, marcottage ou bouturage.


Culture, entretien Passiflora edulis.

La grenadille se développe dans des conditions de sol et de climat extrêmement variable. Elle préfère cependant un climat doux, sans températures extrêmes, ni trop élevées, ni trop basses, avec une alternance de saisons pluvieuses et sèches. Elle demande également une exposition maximale à la lumière pour avoir une bonne floraison. De toutes les formes de conduite, il semble que le palissage vertical donne les meilleurs résultats. On préconise aussi le paillage à la base du pied.


Utilisation médicinale Passiflora edulis.

En Amérique du Sud, la grenadille a été abondamment utilisée en médecine traditionnelle pour traiter l'anxiété, l'insomnie, l'asthme, la bronchite et les infections urinaires. Au Brésil, l'infusion de feuilles est utilisée comme sédatif. Aux Antilles, les feuilles sont utilisées pour le traitement de l'hypertension artérielle.


Recettes de cuisine aux fruits de la passion.


12 espèce(s) dans la famille des Passifloraceae - Passifloracées

10 espèce(s) dans le genre Passiflora

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 25 Mai 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh

Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf
Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf