Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836 Tjictjac Faune de La Réunion famille Gekkonidae.

Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.

Tjictjac. Gecko asiatique.

Reptile de La Réunion.

Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.


Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.


Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.


Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.

Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.

Tjictjac. Gecko asiatique.

- Nom commun : Tjictjac. Gecko asiatique.
- Nom à La Réunion : Margouillat. Gecko gris des maisons
- Nom scientifique : Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836.
- Synonyme :
- Hemidactylus fragilis Calabresi, 1915.
- Hemidactylus hexaspis Cope, 1869.
- Hemidactylus javanicus Fitzinger, 1826.
- Hemidactylus longiceps Cope, 1869.
- Hemidactylus nigriventris Lidth de Jeude, 1905.
- Hemidactylus okinavensis Okada, 1936.
- Hemidactylus punctatus Jerdon , 1853.
- Hemidactylus tristis Sauvage, 1879.
- Hemidactylus vandermeer-mohri Brongersma, 1928.
- Hemidactylus vittatus Gray, 1845.
- Pnoepus bojeri (Fitzinger, 1843).
- Pnoepus frenatus (Schlegel dans Duméril & Bibron, 1836.)
- Pnoepus papuensis (Macleay, 1877).
- Pnoepus punctatus ( Jerdon , 1853).
- Classe : Reptilia.
- Sous-classe : Lepidosauria.
- Ordre : Squamata.
- Sous-ordre : Sauria.
- Infra-ordre : Gekkota.
- Famille : Gekkonidae Gray, 1825.
- Genre : Hemidactylus Oken, 1817
- Espèce : Hemidactylus frenatus.
- Auteur : Duméril & Bibron.
- Origine : Asie.



Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron appartient à la famille des Gekkonidae et au genre Hemidactylus qui comprend environ 111 espèces.



Origine, répartition Hemidactylus frenatus.

Originaire du sud et du sud-est de l'Asie : sud de l'Inde, le Sri Lanka, le Bangladesh, l’Indochine, la Thaïlande, la Malaisie occidentale et l'Indonésie, Hemidactylus frenatus a été largement dispersé par l’homme, aujourd’hui c’est l’un des reptiles les plus répandus dans le monde. Il a été introduit dans certaines parties du sud-est asiatique, au Japon, en Amérique centrale, au Mexique, au sud des Etats Unis, à Madagascar, au Kenya, en Australie, et dans de nombreuses îles des océans Pacifique, Indien et Atlantique.



Genre Hemidactylus à La Réuion.

Le genre Hemidactylus est représenté à La Réunion par trois espèces introduites, Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836, Hemidactylus parvimaculatus Deraniyagala, 1953 et Hemidactylus mercatorius Gray, 1842, espèce découverte dans l’agglomération de Saint-Pierre, observée pour la première fois le 6 avril 2010.



Hemidactylus frenatus à La Réunion.

Introduit dans les années 1860, Hemidactylus frenatus est extrémement commun à la Réunion, présent depuis le niveau de la mer jusqu’à 1000 mètres d’altitude sur l'ensemble de l'île. On peut facilement l’observer en zones urbaines, dans les jardins, sur les murs intérieurs et extérieurs des habitations mais aussi dans les ravines et les forêts secondaires.



Nuisibilité Hemidactylus frenatus à La Réunion.

Hemidactylus frenatus est une espèce considérée à La Réunion comme invasive, en effet il rentre en compétition avec les geckos indigènes de l'île, il peut se nourrir des juvéniles d’autres espèces. Hemidactylus frenatus pourrait aussi être impliqué dans la disparition du gecko nocturne endémique de La Réunion, Nactus soniae Arnold & Bour, 2008..



Description Hemidactylus frenatus.

Hemidactylus frenatus mesure de 7,5 à 15 cm de long avec des mâles plus gros que des femelles. Sa couleur et sa structure sont très variables et dépendent souvent du substrat sur lequel il vit et de la lumière, beige à brun clair, parfois jaunâtre pâle, voire brun sombre. Des bandes longitudinales noires peuvent être visibles sur le dos. La queue est parcourue d’écailles proéminentes et de plusieurs anneaux sombres. La tête est un peu aplatie, les pupilles sont verticales, le corps d'épaisseur modérée, les écailles sur le dessus du corps sont petites et granulaires. Les mâles matures présentent un renflement à la base de la queue, logement des hémipénis. Il dispose sous les pattes de coussinets adhérents lui permettant de grimper sur la plupart des surfaces, il peut ainsi marcher sur un plafond sans problème. Ce gecko peut également perdre sa queue, un moyen de défense efficaces. Elle repousse quelques temps après.



Reproduction Hemidactylus frenatus.

Comme la plupart des geckos, Hemidactylus frenatus est ovipare, la femelle pond ses oeufs sous et dans les fissures de rochers, ou encore dans les interstices des murs d’habitations. Les oeufs possèdent une coquille calcaire et il semble qu’ils soient le plus souvent déposés par deux sans être soudés l’un à l’autre. Ils sont plutôt ronds, très légèrement elliptiques. Les femelles sont capables de stocker le sperme fonctionnel pendant un an avant la ponte. Les juvéniles deviennent sexuellement matures après six mois à un an



Régime alimentaire Hemidactylus frenatus.

Hemidactylus frenatus se nourrit essentiellement d’invertébrés insectes et d'araignées qu’il trouve autour des sources lumineuses. Comme beaucoup d’autres geckos nocturnes, il se tient souvent près des lumières artificielles qui attirent un grand nombre de proies. Il est également connu pour consommer des juvéniles d'autres geckos et scinques et également connu pour consommer des produits à base de sucre, du nectar de fleur, du riz, du pain.



Comporement Hemidactylus frenatus.

Hemidactylus frenatus est une espèce territoriale qui manifeste des interactions vocales, de jour comme de nuit : kéé, kéé, kéé.



Espèces de la famille des Gekkonidae présentes à La Réunion.

- Gehyra mutilata (Wiegmann, 1835). Gecko mutilé, Margouillat blanc. Queue aplatie et le plus souvent pincée à la base. Coloration dorsale ponctuée de petites taches blanches. Commun dans les maisons.

- Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836. Tjictjac, Gecko gris des maisons. 6 à 8 rangées longitudinales de tubercules légèrement carénés et peu visibles sur le dos. Coloration dorsale présentant des bandes longitudinales noires. Très commun dans les maisons et les jardins.

- Hemidactylus mercatorius Gray, 1842. Hémidactyle des palmiers. 14 à 16 rangées longitudinales de tubercules sur le dos. Coloration dorsale présentant des marques transversales noires en forme de « V ».

- Hemidactylus parvimaculatus Deraniyagala, 1953. Hémidactyle à petites taches. Margouillat des jardins. 16 à 20 rangées longitudinales de tubercules carénés et coniques sur le dos. Coloration dorsale présentant de petites taches noires éparses. Commun dans les jardins.

- Hemiphyllodactylus typus Bleeker, 1860. Gecko arboricole grêle. Corps allongé. Coloration ventrale de la queue jaune-orangé.

- Nactus soniae Arnold & Bour, 2008. Nactus de Sonia, Gecko nocturne de Bourbon, espèce endémique de La Réunion Espèce éteinte. Une petite Nactus, estimée à partir des os disponibles soit environ 45 mm du nez au cloaque. Nommé d'après Sonia Ribes-Beaudemoulin, conservateur du Muséum d'Histoire Naturelle, Saint-Denis, La Réunion.



Les geckos verts.

- Phelsuma astriata (Tornier, 1901). Gecko vert des Seychelles, espèce exotique.

- Phelsuma borbonica Mertens, 1966. Phelsume de Bourbon. Gecko vert des Hauts. Gecko endémique de La Réunion.

- Phelsuma grandis Gray, 1870. Gecko vert à points rouges. Grand gecko vert malgache, espèce exotique envahissante.

- Phelsuma laticauda (Boettger, 1880). Gecko diurne poussière-d'or, Gecko vert à trois tâches rouges, espèce exotique envahissante.

- Phelsuma lineata Gray, 1842. Gecko vert à ligne noire, espèce exotique

- Phelsuma inexpectata Mertens, 1966. Lézard vert de Manapany. Espèce endémique de La Réunion.




Les reptiles de La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                        




Dernière mise à jour : Vendredi 23 Juin 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+