Henry Hesse d'Orgeret Gouverneur. Personnage célèbre de l'île de La Réunion 974

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
         

 

 

Henry Hesse d'Orgeret.

Gouverneur de La Réunion du 01 décembre 1674 au 17 juin 1678.

 

Gouverneur précédent :: Jacques de La Heure :: Gouverneur suivant :: Germain de Fleurimont Molinier

 
     
 

Le 01 décembre 1674, Jacob de La Haye nomme Henry Hesse d'Orgeret, Gouverneur de Mascareignes, celui-ci est un capitaine de troupe.

De la Haye met en place l'administration de l'île avec Germain de Fleurimont comme lieutenant, adjoint au commandant, et un cordelier, le Père Bonnet pour les affaires religieuses. Il pense avoir trouvé en la personne de d'Orgeret un homme agréable qui sera instaurer la paix civil. Jacob de La Haye le lendemain, le 2 décembre 1674, quitte l'île pour Madagascar avant de rentrer en France.

Le nouveau gouverneur loge à Saint-Denis, le village comporte à cette époque quinze ou vingt maisons assez bien bâties à l'ombre de la maison du gouverneur. Bureau Deslandes la décrit ainsi :

 

 

Carte de Bourbon, Flacourt en 1661

 
 

" Elle est assez bien bâtie de pierres et assez spacieuse. Elle est revêtue par dehors de trois rangs de palissades fort hautes et fort épaisses avec cinq ou six pièces de canon. Cet endroit est fort à cause de la difficulté du débarquement, et cinquante hommes résolus, comme le sont tous ceux de l'île, en empêcheront toujours quinze cents de mettre pied à terre. Le mouillage y est assez bon. "

La vie à Bourbon s'organise dans les trois pôles habités : Saint-Denis, Saint-Paul et Sainte-Suzanne. L île fait son vin, de l'alcool de canne à sucre, elle produit du tabac, et toute une variété de fruits. Deux arbres sont en voie d'acclimatation : les cocotiers et les pamplemoussiers, originaire de java.

La bonhomie d'Orgeret ne peut toutefois prévenir une tentative de soulèvement de Noirs en 1675.

La nouvelle du massacre de Madagascar, dans la nuit du 16 août au 27 août 1674, 2 000 malgaches environs ont tués 75 Français à Fort-Dauphin. Cette révolte a suscité des espérances, et les Noirs de Bourbon ont conçu le projet de tuer tous les hommes blancs à l'exception du chirurgien, pour les médicaments et les femmes qui leur faisaient cruellement défaut. Le complot fut découvert et les meneurs pendus.

De nombreux noirs s'enfuient à l'intérieur des terres et harcèlent périodiquement les habitations. L'insécurité et le manque de main-d'œuvre auront des incidents sur l'effort agricole. De plus les rats arrivés sur les navires ont tellement proliféré qu'ils dévorent les récoltes. L'île connaît la famine.

Henry Hesse d'Orgeret épuisé demande sur son lit de mort aux habitants de reconnaître son lieutenant, Germain de Fleurimont comme nouveau Gouverneur. D'Orgeret meurt le 17 juin 1678.

 

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist