Hibiscus sabdariffa L, Oseille de Guinée, Karkadé, Famille : Malvaceae - Malvacées.

Hibiscus sabdariffa L

Oseille de Guinée, Karkadé

- Nom : Oseille de Guinée, Karkadé.
- Autre nom : Roselle. Thé rose d’Abyssinie.
- Nom à La Réunion : Groseille.
- Nom scientifique : Hibiscus sabdariffa L.
- Ordre : Malvales.
- Famille : Malvaceae - Malvacées :: 50 espèces sur le site.
- Sous-famille : Malvoideae.
- Tribu : Hibisceae.
- Genre : Hibiscus L. 10 espèce(s) dans le genre Hibiscus
- Espèce : Hibiscus sabdariffa.
- Origine : Afrique.



Hibiscus sabdariffa L. Oseille de Guinée. Karkadé


Hibiscus sabdariffa L. Feuille.


Hibiscus sabdariffa L.


Hibiscus sabdariffa L appartient à la famille des Malvaceae et au genre Hibiscus qui comprend de 200 à 300 espèces, le nombre d’espèces estimé varie car les opinions divergent quant à l’inclusion de plusieurs groupes d’espèces apparentés au sein du genre. Les espèces du genre Hibiscus sont natives des régions tropicales et subtropicales, et nombre d’entre elles sont cultivées comme plantes ornementales.


Origine, distribution Hibiscus sabdariffa :

Hibiscus sabdariffa est probablement originaire d'Afrique, l'espèce a été introduite dans de nombreux pays comme légume ou pour la production de fibres, elle est présente aujourd’hui dans toutes les régions tropicales. Hibiscus sabdariffa porte plusieurs noms vernaculaires : Oseille de Guinée. Roselle. Karkadé. Thé rose d’Abyssinie. Groseille pays. bissap.

Hibiscus sabdariffa se décline en des centaines de cultivars cultivés comme légume ou pour leurs calices. La majorité des cultivars possèdent des tiges, des feuilles, et des calices rougeâtres avec des pétales rosés, cette coloration provient de la présence d'anthocyanines pour les autres où les anthocyanines sont absentes, les tiges, les feuilles, les calices sont vert pâle et les pétales jaune pâle.


Hibiscus sabdariffa à La Réunion :

Hibiscus sabdariffa nommé à La Réunion : Groseille, est une espèce présente uniquement à l'état cultivé pour l'ornement.


Description Hibiscus sabdariffa :

Hibiscus sabdariffa est une plante herbacée qui se développe à partir d’un système racinaire profond, son port est dressé pouvant atteindre une hauteur de plus de 4 m.

La tige cylindrique peu ramifiée, fibreuse, est glabre à légèrement pubescente, parfois garnie de quelques aiguillons, verte ou rougeâtre.

Les feuilles alternes, simples sont portées par des longs pétioles. Le pétiole mesure jusqu'à 12 cm de long, les stipules sont étroitement lancéolées à linéaires, atteignant 1,5 cm de long. Le limbe glabre ou légèrement pubescent est soit entier ou faiblement à profondément palmatilobé en 3, 5 ou 7. Les nervures sont palmées, la nervure médiane parfois garnie de quelques aiguillons. La marge est dentée.

Inflorescences solitaires à l'aisselle des feuilles. La fleur jaune pâle ou rose pâle, au centre souvent rouge-violet foncé est portée par un pédicelle d'environ 2 cm de long, elle est bisexuée, régulière, le calice est campanulé d'environ 5 cm de long, les pétales sont obovales. Les étamines roses sont réunies en une colonne atteignant 2 cm de long. Ovaire supère, style à 5 branches.

Le fruit est une capsule ovoïde atteignant 2,5 cm de long, presque glabre à pubescente-apprimée, enfermée dans le calice, contenant de nombreuses graines.

Les graines sont réniformes, brun foncé.

Hibiscus sabdariffa se multiplie par graines.


Utilisation alimentaire :

Hibiscus sabdariffa est utilisé pour ses calices, feuilles et graines.

Les calices, du fait de leur concentration élevée en acides, pectines, vitamine C et surtout en anthocyanes, constituent la partie de la plante la plus utilisée. Ils interviennent dans la production de boissons désaltérantes et tonifiantes largement répandues en Afrique et en Asie.

Ces boissons sont élaborées par le trempage des calices dans de l'eau chaude ou à température ambiante. La préparation est alors filtrée et suivant les régions ou pays d'autres ingrédients sont rajoutés : Sucre, jus de fruits : ananas, fraise, gingembre...

Cette boisson est connue selon le pays sous plusieurs appellations :
- Bissap au Sénégal, sa consommation est maximale pendant le mois du ramadan.
- Da bilenni au Mali, en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso.
- Boisson des pharaons en Egypte.
- Thé de Karkadé au soudan.
- Zobo au Nigérian.

Les calices servent aussi pour la production de confiture, gelée et dessert.

Les extraits de calices sous forme de concentré ou de poudre séchée sont utilisés comme colorant naturel dans les industries alimentaires.

Les feuilles sont utilisées bouillies pour fabriquer des sauces accompagnant différents plats à base de tubercules. Les jeunes feuilles se consomment en salade. On peut également les cuire de la même manière que les épinards.

Les graines riches en protéines sont utilisées pour la fabrication de condiments traditionnels par cuisson puis fermentation.


Utilisation médicale :

L’infusion d’hibiscus sabdariffa pourrait faire baisser la pression artérielle, diminuant ainsi le risque de maladies cardio-vasculaires. Les études phytochimiques ont montré la présence d’acides organiques, d’anthocyanosides, de flavonoïdes, de mucilages, de pectines et d’une huile essentielle (eugénol). Ces composants expliquent l’action anti-inflammatoire, adoucissante, antiasthénique, antispasmodique et légèrement laxative de l’hibiscus. On l'utilise pour apaiser l'inflammation des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux, lutter contre la fatigue. L'espèce a des vertus amincissantes, tonifiantes grâce à la vitamine C et diurétique.

Hibiscus sabdariffa L. Oseille de Guinée. Karkadé.

Hibiscus sabdariffa L. Feuille.

Hibiscus sabdariffa L.


50 espèce(s) dans la famille des Malvaceae - Malvacées

10 espèce(s) dans le genre Hibiscus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 22 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh